toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Stop au lavage de cerveau… il n’y a pas de « palestine »


Stop au lavage de cerveau… il n’y a pas de « palestine »

À l’heure où la France va voter « oui », à la demande de l’autorité palestinienne de reconnaissance comme État non membre de l’ONU de la « palestine »,le ministère des Affaires étrangères israélien ordonne aux diplomates de refuser tout mail comportant la terminologie « Etat de Palestine »
Le ministère israélien des Affaires étrangères a ordonné à ses diplomates de refuser tout mail officiel qui utilise « une terminologie problématique » comme par exemple « Etat de Palestine ». Les instructions ont été envoyées avant le vote crucial de jeudi sur l’amélioration du statut de la Palestine à l’Onu. Parmi les autres termes problématiques : « Palestine occupée », « Territoires occupés ». « Le terme -Territoires de l’Autorité palestinienne – est acceptable », a déclaré Galia Levanon, une fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères. Les mails contenant une « terminologie inacceptable » seront renvoyés à leurs destinataires, a indiqué Galia Levanon. (guysen)

Mais cela ne s’arrête pas là, il convient de s’interroger sur la terminologie employée et ses effets :

 

Corrigeons notre langage !
 
Les lignes qui suivent, ne respectent en rien le sacro-saint et lénifiant discourt politiquement correct. … Elles ne font qu’exposer des vérités historiques…
 
PALESTINIENS… NON !!!!!!!… ce sont :
 
  • Soit des descendants des pillards Arabes ayant pillé notre Terre à partir de l’an 638 de l’ère Chrétienne. Ces hordes de pillards Arabes venant d’Arabie qui ont assassiné des dizaines de milliers de Juifs en Eretz Israël à cette époque et qui de nos jours, tentent quotidiennement de renouer avec les crimes de leurs ancêtres.
 
  • Soit des Musulmans « importés » en Eretz Israël par les Ottomans à partir du dix huitième siècle pour tenter de contrebalancer la présence Juive qui s’y était maintenue malgré les invasions et les pillages… (ces sont : des Tcherkesses du Caucase, des Bosniaques, des Turcs, des Libanais, des Syriens, des Arabes d’Arabie vivant à l’époque dans les territoires à l’est du Jourdain (aujourd’hui – Irak – Arabie Saoudite, Yémen etc.), des Égyptiens, des Libyens, des Soudanais (déjà ! ), des Musulmans d’Afrique du Nord (Tunisie, Algérie, Maroc)
 
  • Soit des Tcherkesses caucasiens islamisés à l’Islam sunnite, après que le Tsar Alexandre II, les ait fait expulser du Caucase en 1864, (plus d’un million et demi de personnes qui ont essaimé dans tout le Moyen-Orient) alors qu’ils y vivaient depuis des siècles.
 
  • Soit des Musulmans des pays voisins d’Israël, attirés dès la seconde moitié du dix huitième siècle par les Juifs d’Europe Centrale fuyant les pogroms et les persécutions Chrétiennes et que ces Arabes considéraient comme des Européens. Juifs d’Europe qui représentaient aux yeux des peuples voisins, une opportunité… commerce… travail… pillages, enlèvements, rackets etc.
  • Soit des Musulmans (par dizaines de milliers…) des pays voisins qui se sont glissés (subrepticement et avec la complicité de leurs coreligionnaires) dans les camps de l’UNWRA à partir de 1950 pour y trouver une subsistance alors qu’ils mourraient de faim dans leurs pays…
 
  • Soit des nomades islamisés passant par notre Pays avec leurs troupeaux de chèvres, et y dévastant depuis des siècles la végétation et principalement les forêts naissantes (depuis la perte de la souveraineté Juive sur Eretz Israël).
 
CE SONT DES COLONS ARABO-MUSULMANS…
Nota : Les philistins étaient un peuple issu des îles de la Mer Égée qui avait occupé pendant un temps la région et qui s’est éteint il y a près de deux mille cinq cents ans…
 
Et le fait que depuis quelques dizaines d’années les pays Arabo-musulmans aidés des Occidentaux aient réussi à convaincre le monde, par un véritable lavage de cerveau, que les Musulmans occupant une partie d’Eretz Israël forment un Peuple… le Peuple Palestinien (Philistin) ne peut abuser (au mieux) que ceux qui souffrent de crédulité… Cela ne changera jamais l’Histoire et le passé témoigne de cette falsification…
 
PALESTINE… NON !!!!!!!… Il n’y a pas de Palestine et aucun état n’a jamais porté ce nom… qui fut donné à notre Terre en 135 par l’Empereur romain Hadrien pour humilier le Peuple Juif et consacrer le bannissement des Juifs de leur Terre. Les peuples font à nouveau de même depuis moins d’un siècle.
Il s’agit d’ERETZ ISRAËL…
 
COLONIES… NON !!!!!!!… Israël n’est pas un Etat colonialiste… Pour ce mot voir nos voisins… Les régions colonisées par des populations Arabo-musulmanes sont notamment YOUDA, SHOMRON et GAZA… etc…
 
COLONS… NON !!!!!!!… Les français de Nouvelle Calédonie, des Antilles, de Guyane, de La Réunion, comme les américains blancs ou noirs, les anglais aux Îles Malouines… Les descendants des envahisseurs hispaniques des États d’Amérique Latine, les descendants des envahisseurs de l’Australie etc… sont des colons… pas les JUIFS DE RETOUR SUR LEUR TERRE ANCESTRALE….
 
IMPLANTATIONS… NON !!!!!!!… pourquoi ce terme ? Il s’agit de VILLAGES JUIFS…
 
CISJORDANIE… NON !!!!!!!… Terme utilisé lors de l’occupation jordanienne de YOUDA (JUDEE) et SHOMRON (SAMARIE)… pour désigner une partie d’ERETZ ISRAËL…
 
OCCUPATION… NON !!!!!!!… Il ne s’agit que de la restauration de la SOUVERAINETE JUIVE sur sa Terre
 
 
Le lavage de cerveau médiatique islamo-chrétien, après 64 ans de propagande, est parvenu à avoir raison de la vérité et surtout de notre capacité à l’exprimer…
 
 
ISRAËL EST LA TERRE PROMISE… PAR D.IEU… AU SEUL PEUPLE JUIF !
 
JAMAIS NOUS N’EN AVONS REVENDIQUÉ AUCUNE AUTRE…
 
JAMAIS NOUS N’AVONS COLONISÉ AUCUNE TERRE…
 
 
Ce n’est pas en appelant un chat… Médor qu’il aboiera !
 
Ce n’est pas en appelant un chien… Minet qu’il miaulera !
 
Si l’on s’entête à utiliser le mot Palestine au lieu d’Eretz Israël, Palestiniens au lieu de populations Arabo-musulmanes… ou colons Arabo-musulmans… alors… allons jusqu’au bout de cette affirmation…
 
Alors… nul ne peut le nier… les Juifs sont Palestiniens biens avant ces populations Arabo-musulmanes occupant une partie de notre Terre Ancestrale…
 
 
HAM ISRAËL HAÏ…
 

 
Texte copyright Mosche Ashkelon
 






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Stop au lavage de cerveau… il n’y a pas de « palestine »

    1. douieb

      Admettons qu’on crée un état « palestinien »… Où va-t’on le créer, à Gaza, en Cisjordanie ? Quelle serait la capitale, Gaza, Ramallah ?
      Qu’ils oublient Jérusalem ! Jérusalemn est juive, indivisible et les palestiniens n’ont rien à y faire là.
      Je suggère à l’état israélien de mettre dehors d’Israel, de Jerusalem, tous les arabo-musulmans y vivant.
      M. Abbas veut créer un état sans aucun juif, ayons le courage et l’audace de faire de même, un état israélien, juif, sans aucun musulman.

    2. Tamara

      Et pourquoi n’avoir pas apporté ces rectifications depuis longtemps !
      C’est difficile de délaver ces milliards de cerveaux trompés pour la seule cause de la haine des Juifs et d’Israël ! Certes, il n’est jamais trop tard, mais aujourd’hui, plus que jamais, Israël doit montrer ses forces (pas forcément par la guerre) en criant et tempérant, en envoyant des émissaires constamment auprès des nations, ces nations qui veulent vendre Israël contre le pétrole.
      Les palestinistes sont une population qui sont là, et c’est aux dirigeants du monde et des nations arabo-musulmanes à les accueillir dignement.
      Pourquoi ne pas dénoncer d’une façon roborative, les actions du consulat français d’aujourd’hui afin de ne pas s’enliser !
      Israël est une petite surface aujourd’hui (mais oh combien Grand pour tout ce qu’il réalise)mais on veut encore plus l’étouffer en lui volant ses terres!
      Israël ne doit pas se laisser faire ! Tamara

    3. Madeleine Isaëlle Bigot

      PAS D’ACCORD avec les arguments avancés ici qui ne sont valables et compréhensibles que par les Juifs, et encore les Juifs croyants. Des arguments religieux ne touchent que ceux qui sont religieux, de la même religion, PERSONNE D’AUTRE. Tenter de convaincre un chrétien, un musulman, un bouddhiste, un animiste ou un athée de cette façon est voué à l’échec, voire à une totale et fatale opposition. Pour moi, non Juive, athée, je suis fondamentalement, viscéralement pro-israélienne, pro-sioniste, mais avant tout par JUSTICE ET RESPECT DE L’HISTOIRE PASSÉE, PRÉSENTE ET FUTURE. Tous les arguments avancés dans l’article doivent AVANT TOUT, pour être audibles de TOUS, rester dans le domaine du RATIONNEL. Point n’est besoin de faire appel à D.ieu – avec tout le profond respect que je lui dois malgré mon athéisme. La géographie, l’histoire et l’économie, toutes disciplines acceptées et reconnues par tous, suffisent amplement À PROUVER LE BIENFONDÉ DES DROITS JUIFS sur (au moins) cette portion de Palestine, sur la rive droite du Jourdain. Ce sont les arguments issus de ces disciplines que j’ai toujours utilisé et continuerai à mettre en avant PARCE QU’ILS SONT INCONTESTABLES.

    4. dov

      LA TERRE APPARTIENT A D… ET C LUI QUI LA CONFIT AU PEUPLE QU IL CHOISI DONC IL A REMIT LE PEUPLE JUIF SUR SA TERRE POUR DEVENIR GOY EHAD.

      POUR ESSAYER DE COMPRENDRE L OBSTINATION DES NATIONS CONTRE ISRAEL IL EXISTE UNE EXPLICATION PARMIS TANT D AUTRE.
      LE PEUPLE JUIF ET LA NATION D ISRAEL A POUR PROTECTEUR ACHEM LUI MEME ET NON UN PRINCE TUTELAIRE COMME LES AUTRES NATIONS.

      ACHEM A POUR PREOCCUPATION PRINCIPAL LE PEUPLE D ISRAEL PUISQUE C LUI MEME QUI NOUS JUGE ET PROTEGE

      LES AUTRES NATIONS QUI SONT AUSSI LES CREATURES DE ACHEM REAGISSENT DE LA MEME MANIERE MAIS EN INVERSSANT LES ROLES EN ACCUSANT ISRAEL DE TOUS LES MAUX ILS NE VOIENT QUE NOS DEFAUTS.

      EXEMPLE EN SYRIE ONT MASSACRES A TOUT VA MAIS QUAND ISRAEL FAIT UN PAS DE TRAVERS ILS OUBLIENT LES MASSACRES ET S ACHARNE SUR LA NATION D ISRAEL.

    5. o.icaros

      MAL NOMMER LES CHOSES C’EST CONTRIBUER A LA CONFUSION DU MONDE

      Je me demande comment les Juifs ont permis à d’obscures Arabes la récupération du mot “Palestine”. Tout le mal vient de là.

      Il ne me semble pas que dans l’histoire, les prétendus “Palestiniens” d’aujourd’hui se soient pressentis comme “Palestiniens”. Ils se disaient Arabes.

      C’est le mandat britannique, me semble-t-il, qui a créé cette appellation: sous leur mandat, on était palestinien juif ou palestinien arabe. Mais ce n’est pas parce que les Anglais ont eu recours à cette facilité de langage que cela créé des droits historiques sur un nom.

      En récupérant le nom de la Palestine, les Arabes veulent se rattacher à l’histoire ancienne… je ne suis pas sûr qu’il y ait un lien entre eux et les habitants de la Palestine historique. S’ils ne s’appelaient pas “Palestiniens”, leur revendication sur Jérusalem (qui n’est même pas mentionné dans le Coran)serait moins évidente.

      C’est la même chose avec la Macédoine. D’authentiques Slaves, installés à partir du VIème(?)siècle, après JC, sur leurs terres actuelles, récupèrent l’histoire d’Alexandre le Grand (IVème s. av. JC) sous le prétexte qu’ils ont décidé de s’appeler “Macédoniens”. Les Slaves n’ayant pas d’histoire avant leur arrivée en Europe vers 600-700 (de mémoire, je n’ai pas le temps de rechercher), grâce au nom de Macédoniens qu’ils se sont donné, se trouvent pourvu d’une histoire remontant à moins 356 (? naissance d’Alexandre)… Avec les ancêtres des autres, ils se créent leur propre récit national.

      Palestiniens, Macédoniens même falsification de l’histoire.

      Mais il me semble que vous plaintes arrivent un peu tard. Et je le déplore.

    6. Nyna

      Bonjour Monsieur Ashkelon,

      Permettez-moi de rectifier une erreur qui s’est glissée dans votre article :

      Les Français de la Réunion ne sont pas des « colons ». D’abord parce que c’est la France qui a pris possession, sous Louis XIV, de cette île qui était DESERTE et totalement vide de toute présence humaine, donc il n’y avait pas d’indigènes. La France donna à cette terre lointaine le nom d’ « Île Bourbon ». Les Français y ont, certes, fait venir par la suite des esclaves africains et malgaches et ont ensuite créé l’indigne « Code Noir », comme dans tous les pays occidentaux pratiquant l’esclavage. Ensuite, du fait de son éloignement de la mère patrie, l’île eut un statut de « Colonie », mais pas au sens où vous l’entendez, plutôt au sens de « possession française outre-mer ».

      Mais de là à faire des Français de la Réunion des « colons », ce serait vouloir dire qu’ils ont pris des terres a un peuple indigène qui, je le répète, n’existait pas lors de l’arrivée des Français à l’île Bourbon, île qui prit par la suite le nom de « La Réunion » aujourd’hui département français d’Outre Mer.

      Vous avez dû confondre avec la Nouvelle Calédonie. Cette île possédait en effet, à l’arrivé des Français, une population indigène, les Kanaks, auxquels les Français ont bien réellement pris des terres en massacrant au passage quelques récalcitrants…..
      Aux Antilles, notamment à la Guadeloupe et à la Martinique, je crois qu’il y avait quelques amérindiens mélangés à d’autres ethnies à l’arrivée des Français, toujours sous Louis XIV. Mais je ne pense pas qu’on pouvait parler là aussi de « colons » concernant les Français.

      En revanche, les Français qui se sont établis à Madagascar au 19e siècle (je crois), ont colonisé une île peuplée de Malgaches qui étaient organisés en royaume avec une reine à leur tête. Ils furent donc des colons au même titre que les Français d’Algérie sans doute, même s’ils n’y restèrent pas aussi longtemps.

      Mais je vous assure qu’à la Réunion il n’y a jamais eu de population autochtone, et donc les Français de cette île ne sont pas des colons, et je tenais à faire cette petite mise au point.

      Ceci dit, je suis d’accord avec vous, monsieur Ashkelon : « stop au lavage de cerveau » continuel et de mauvaise foi concernant Israël que j’aime et à qui je souhaite longue vie et bon courage !

      Cordialement,

    7. Perez Danielle

      PALESTINE ou BALESTINE
      Il y a une évidence linguistique toute simple qui prouve que les Arabes Palestiniens ne peuvent pas revendiquer ce nom puisqu’il ne peuvent pas le prononcer. Le P n’existe pas en arabe. C’est ou un B ou un F.
      D’ailleurs c’est pourquoi ils appellent Palestine; Falestine. et non pas Philistin qui lui est d’origine biblique ( et oui D. est la) et qui est le nom d’une peuplade descendante des Egyptiens qui est venus s’installer a Gaza. Les Romains, pour rayer définitivement le nom d’Israel, ont sorti du placard le nom de philistin et ont nomme Israel Palestine jusqu’au mandat britannique. Géographiquement la Palestine britannique était aussi grande que la terre d’Israel du temps du roi Salomon. Ce qui ne présente aucun équivoque historique concernant le territoire géographique que les britanniques ont laisse aux juifs. La suite de l’histoire est connue, malheureusement.

    8. Ad

      Vous ne faites qu’attiser le feu. La Palestine existe comme Israel existe aussi, deux Etats voisins, et indépendant. Les larmes de crocodile ne feront pas régir les israéliens pacifistes assoiffés de paix.Cette paix qui tôt ou tard régnera.

    9. claire haffner

      cher « Ad
      il faudrait sortir du rêve… même si vous croyez que vous êtes réveillé. Non la paix ne viendra pas parce que les arabes ne veulent pas d’un état Israélien, et ils le disent dans un langage qui n’envie rien au nazisme. Soyons clair, c’est un « Hamasland » qu’ils veulent, et rien d’autres.Palestine existe, vous avez raison, ce nom vient de « philistin » qui, si je ne me trompe, vient du mot « peleshet » qui veut dire « envahisseur » ou pillards, et c’était cela qu’ils faisaient… depuis Gaza, l’histoire se répète. Quant aux « états » arabes, ils se servent des terroristes du Hamas, Hesbolla et toute la bande de tueurs, et des populations civiles, comme chair à canon et ils se fichent totalement de leur avenir. Ca c’est la réalité. Il est vrai que cela n’arrange personne en occident de le dire clairement. La vraie paix, qui soit autre chose qu’une trêve plus ou moins respectée entre deux guerres, le vrai Shalom, ne viendra que sur intervention d’Ha Shem et il me semble qu’Il intervient déjà, parce que sinon, Israël aurait été détruit totalement en 1948 vue la disproportion des forces. Donc soyons dans la réalité. Israël est sur sa terre par la volonté d’Ha Shem, cette terre va de « Dan à Bersheva, du Jourdain à la Grande Mer » et dans le livre de Ba Midbar, il est clairement expliqué sa répartition entre les tribus. Cette terre, elle est là pour qu’Israël y vive la Torah et soit ainsi une référence pour les nations et le coeur du monde. Quand on aura reçu le shalom pour la Terre d’Israël, cela veut dire que le monde entier sera en paix, ce qui n’est pas pour aujourd’hui, mais sûrement pour le futur. Il faut simplement s’efforcer de tenir jusque là sans se laisser emporter par les dingues qui nous entourent. Pour l’Eternel mille ans sont comme un jour n’est-ce pas ! shabbat shalom le koulam, Claire

    10. o.icaros

      Camus (?) avait dit que mal nommer les choses c’est participer à la confusion du monde.

      On se demande comment les Israéliens, habituellement mieux inspirés, ont pu accepter que des Arabes prennent le nom de Palestiniens. Ce nom est entré dans l’usage et il sera très difficile d’en changer.

      Cette usurpation est à comparer au nom de « Macédoniens » que se sont donné des Slaves pour récupérer l’histoire d’Alexandre le Grand. Alexandre c’est environ 300 avant J.C et l’arrivée des Slaves en Europe c’est grosso mode VIè après JC.

      Mais les enjeux ne sont pas tout à fait du même ordre car Alexandre, bien que grand, n’arrive pas à la cheville de Jésus.

      Les « Palestiniens », peuple sans Histoire espèrent, grâce à l’histoire de la « Palestine » antique devenir un pays phare régnant sur plus d’un milliard de chrétiens. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Arafat se payait (en s’emmerdant) la messe de la Nativité tous les ans.

      C’était d’un tel grotesque … mais les chrétiens, les crétins (c’est la même racine car les crétins, bien que déficients, étaient tout de même de bons petits chrétiens), trouvaient cela admirable.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *