toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Scoop Dreuz : les « critiques » de Hollande contre Netanyahu, répétées par le Canard, ont été inventées par le Quai d’Orsay


Scoop Dreuz : les « critiques » de Hollande contre Netanyahu, répétées par le Canard, ont été inventées par le Quai d’Orsay

Nous l’écrivions hier dans un article à propos du Monde qui reprenait une rumeur selon laquelle François Hollande aurait dénigré en « off » Benjamain Netanyahu. Sans preuve d’un montage, nous dénoncions cette histoire pour le moins ridicule qui de toute évidence était montée en épingle par les médias pro-palestiniens tels que Le Monde, l’AFP et le Canard Enchainé et qui faisait suite à une précédente tentative de salir Israël orchestrée encore par Le Monde.

Nos amis de Dreuz, nous confirme qu’il s’agit d’une invention orchestrée par le Quai d’Orsay pour ternir l’image positive de la rencontre Benjamin Netanyahu – François Hollande:

La poignée de main qui a dérangé

Notre article sur le sujet: 

Scandale médiatique à la chaine : Le Monde et l’AFP détiennent la palme de l’antisionisme primaire !

Dans son édition du 7 novembre, le Canard Enchainé rapporte que le président François Hollande aurait jugé « pas correct » que le dirigeant israélien ait transformé en « meeting électoral » la cérémonie d’hommage aux victimes juives de Mohamed Merah, le 31 octobre et le 1er novembre à Toulouse.

Le Canard ajoute que Hollande aurait dit : « Netanyahu était venu faire campagne en France on le savait »

Le Canard va plus loin, et prête à Hollande les mots suivants : « Comme j’étais là, il a un peu resserré son discours, mais ce n’était pas bien de transformer cette cérémonie en meeting électoral », qu’il aurait tenu dans l’avion qui l’emmenait vers Beyrouth, où il était en visite dimanche. Le Premier ministre israélien « n’a pas été correct », a-t-il insisté.

 

Nous avons appris hier soir tard que la source du Canard Enchaîné est un fonctionnaire du Quai d’Orsay, et que les propos prêtés à Hollande ont été intégralement inventés pour renverser l’image très positive qui s’est dégagée de la rencontre des deux chefs d’état.

« François Hollande n’a jamais tenu ces propos, ni dans l’avion qui l’emmenait vers Beyrouth, ni ailleurs », a révélé notre contact, un haut fonctionnaire en poste à Paris.

« D’ailleurs si vous réécoutez le ministre israélien, vous verrez que ça ne colle pas. Il a rappelé que les Juifs ont un Etat, soyons sérieux, c’est pas un slogan de campagne électorale pour les israéliens ! »

 

Voulant connaître la raison de ce hoax, il nous a répondu :

« la rencontre s’est en fait très bien passée, mieux que les Affaires étrangères le pensaient, et il y a des dents qui ont grincé… Le courant est bien passé entre les deux chefs d’état, et cela n’a pas plus à tout le monde. »

« Il y a pas mal de fonctionnaires anti-israélien au Ministère, et ils étaient mal à l’aise avec cette rencontre. Quand ils ont vu qu’en plus le courant est bien passé entre les deux hommes, un groupe de trois ou quatre fonctionnaires du Quai a décidé de monter le coup, et de fuiter des pseudos confidences au Canard. Les médias reprendraient, et même s’il y a démenti, ça laissera des traces. « 

Le but, c’était de noircir la rencontre aux yeux du public. Tout a été inventé, il n’y a pas un mot de vrai ! »

Un proche du chef de l’Etat a confirmé hier à l’AFP ce que notre source a indiqué : « les propos rapportés du président de la République sur la cérémonie en hommage aux victimes de Mohamed Merah à l’école Ohr Torah de Toulouse n’ont pas été tenus », a rapporté Europe 1 (1), qui a appuyé sur « l’importance que le chef d’Etat avait souhaité attribuer à cet acte commémoratif, par sa présence aux côtés du Premier ministre israélien ».

Il n’était pas initialement prévu que François Hollande se déplacerait à Toulouse avec Netanyahu, et plusieurs collaborateurs lui auraient déconseillé de s’y rendre.

En marge de cette célébration, des antisémites dérangés par la venue de Netanyahu, mais qui n’ont pas manifesté pour les 500 palestiniens assassinés par le régime syrien, ont brandi des pancartes hostiles :

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.europe1.fr/Politique/Hollande-aurait-critique-la-visite-de-Netanyahou-1304945/





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Scoop Dreuz : les « critiques » de Hollande contre Netanyahu, répétées par le Canard, ont été inventées par le Quai d’Orsay

    1. Marcel

      Quelle naïveté de votre part!
      Soit l’élysée dément officiellement, par un texte signé ou une déclaration non anonyme, soit les propos de Hollande partout rapportés sont authentiques.
      Tant qu’un démenti formaisé n’est pas obtenu, les propos sont valides.
      Vous ne savez semble-t-il pas grand chose de la personnalité de Hollande, de sa façon retorse de gérer tous les dossiers.
      Vous pensez que le Quai d’Orsay peut prendre une initiative autonome. Si oui, vous ne connaissez pas grand chose au fonctionnement des instances dirigeantes de l’état français.
      Hollande a voulu donner des gages à ses alliés politiques, à l’opinion arabe intérieure et à ses interlocuteurs libanais, saoudiens, esq. Il a voulu aussi conserver le capital accumulé auprès des juifs et ses relations avec Israël. Il a voulu le beurre et l’argent du beurre.
      Pas la peine de lui refaire une virginité camarades!
      Des travaux pratiques sur Machiavel sont vivement recommandés.

    2. sanfilippo

      N’oubliez pas non plus que Hollande a était pris la main dans le sac lorsque il traitait Nicolas Sarkozy d’enc lé et de salaud pendant la campagne électorale il ne s’agissait pas de mensonges c’était bien vraie d’allieurs ça avait fait grand bruit SE MÉFIER DE HOLLANDE

    3. hann burt

      Nombreux se posaient et se posent encore la question de savoir d’ou vient la poussée d’antisémitisme qui sévit en France cette dernière décennie. Les regards se tournèrent certes avec raison et preuve vers les milieux islamistes extrémistes d’abord et les laissés pour compte des ban lieux à population musulmane, nids d’endoctrinement de jeunes beurs et muzz de tout milieu. Il est évident aujourd’hui que le gros travail de désinformation et de matraquage médiatique de l’opinion française prend sa source dans des journaux à grand tirage : le Monde, l’Express, le Canard Enchainé , les chaînes de télévision nationale, l’Agence France Presse etc. Ces organes d’information intoxiquent l’opinion en faussant, en répondant des mensonges outrageants et pervers à l’encontre du petit Etat d’Israël : La raison ? Politique pétrolière d’abord : La France est tributaire Nolens Volens de pays arabes producteurs de pétrole. Elle est également prisonnière et culpabilisée vis-vis des pays du Magherb: Maroc, Tunisie et Algérie, en raison de son ancienne domination coloniale. Ces pays la serrent de plus près aujourd’hui et la harcèle constamment. Sa situation économique et financière frôle le grand abîme. Le gouvernement français, quel qu’il soit se trouve englué dans cette toile d’araignée. Il ne voit aucune porte de sortie. Il s’enfonce de plus en plus dans une crise à la fois identitaire et de gouvernance loyale et honnête. Les récentes visites du prince du Quatar, montrent qu’il perd clairement les moyens de son indépendance politique, sociale et culturelle. De nombreux secteurs économiques et culturels lui filent entre les doigts et exfitrent vers des mains étrangères, notamment arabes. En outre, l’AFP est contrôlée par son nouveau patron, un riche libanais. Economie, presse, culture sont passées hors du contrôle national français. Ces nouveaux « partenaires » usent de leurs méthodes coutumières, c’est-à-dire le bakchich, le marchandage et la corruption. C’est ainsi que les ministères, les hauts fonctionnaires français, la presse se taisent sur les irrégularités et les lois anti démocratiques que leurs vassaux pratiquent. Il vaut mieux noyer le poisson israélien afin de les contenter tout le temps. Nul ne peut croire à l’indépendance de la France aujourd’hui. Philippe Labro énonce dans son livre « Les gens » ceci : « Un mensonge dit cent fois n’est plus un mensonge. Dit, cinq cents fois, c’est une vérité. Et dit cinq cents mille fois devient une loi ». Triste réalité.La visite de Benyamin Netanyahou devrait au contraire servir à encourager les forces politiques à la paix à la fraternité
      , à l’amitié sincère et réciroque,entre la France et Israël. Aujourd’hui donc nous sommes envahis par le mensonge importé qui empoisonne chaque jour notre existence .Répété ,relayé, amplifié par la presse, il participe à la plus honteuse défaite de la démocratie.

    4. Robin

      merci à dreuz.info de rétablir la vérité, mais cela n’est pas suffisant. Il faut prendre le mal à la racine et rendre inopérantes les vipères du quai d’Orsay, lesquelles depuis cinquante quatre ans vouent une haine brûlante et irraisonnée à tout ce qui touche Israël. Il faut dénoncer ces fonctionnaires chaque fois que se produiront des faits semblables

    5. Europe-Israel.org Post author

      bonjour vous vous trompez, le Quai d’Orsay est tout à fait capable de lancer seule une telle rumeur pour « forcer la main » à Hollande

      ce qui n’empêche pas celui ci d’être ce que vous décrivez, mais le Quai d’Orsay est résolument anti-israélien et lécheur de babouche depuis 30 ans

      Hollande est un ami d’Israël à titre personnel comme plusieurs membres de son gouvernement mais ils sont coincés par la ligne du parti totalement anti-israélien

    6. victor

      Il faut éradiquer les racines de l’esprit Vichyste qui imprègnent encore les salons du Quai d’Orsay, n’est-ce pas Monsieur de Villepin?

    7. Ixiane

      François Hollande a pris du galon dans mon estime … pourvu que ça dure, qu’il ne se laisse pas influencer par les malfrats antisémites qui rongent le pays!

    8. Paula Koiran

      Cela ne m’étonne pas du tout de la part du Quai d’Orsay, qui a toujours &t&, on ne peut plus antisémite !

    9. masca38

      Désolé, mais je suis tout à fait d’accord avec Marcel et pour m’enlever cette impression désagréable, il serait normal que la Présidence de la République Française diffuse un avis sans équivoque.
      En attendant, un seul mot d’ordre : ne jamais tourner le dos à qui que se soit.

    10. krief rachel

      LE JOUR OU LA FRANCE SERA ENTIEREMENT ISLAMISEE PAUVRE DE NOUS. ON ECHANGERA L’UNIFORME NAZI CONTRE LA BURKA ET PEUT ETRE VERRA T’ON DE NOUVEAU FLEURIR LES CAMPS DE CONCENTRATION AVEC CHAMBRES A GAZ. BELLE PERSPECTIVE POUR CEUX QUI NE VEULENT PAS DEVENIR ISLAMISTES. FACE A CETTE REALITE ASSEZ PROCHE JE RESTE CURIEUSE DE VOIR CE QUE L’AVENIR NOUS RESERVE.

    11. Guy Michel

      Trop facile si le quai d’Orsay est réellement à l origine, pourquoi l’Elysée n a pas démentit directement. Je sais bien et tout le monde le voit qu il y a une cacophonie au sein du gouvernement mais dans ce cas c est du président qu il s agit. En ce qui me concerne je n y crois pas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap