toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Revirement ou tromperie de Mahmoud Abbas : pour lui finit le « droit au retour » et il condamne le Hamas


Revirement ou tromperie de Mahmoud Abbas : pour lui finit le « droit au retour » et il condamne le Hamas

Mahmoud Abbas nous a souvent habitué à tenir un double langage. Cette fois il s’agit d’un important revirement en abandonnant le prétendu « droit au retour » des réfugiés palestiniens ainsi que ses prétentions territoriales, mais il va encore plus loin en condamnant le Hamas… Alors tromperie ? Double langage ? Ou, lâché de tout côté, aurait il compris que sa politique est vouée à l’échec ?

Le président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas a déclaré jeudi qu’il ne cherchait pas le droit de vivre en Israël, même s’il est né à Safed, dans des remarques qui impliquaient pour la première fois depuis des années, une position modérée sur la demande palestinienne pour un « droit de retour » en Israël pour des millions descendants de réfugiés.

Abbas a également déclaré explicitement que les Palestiniens n’ont pas de revendications territoriales dans l’Israël des années pré-1967. Des déclarations qui vont à l’encontre même de tous ses précédents discours et du logo de son propre parti, le Fatah, qui met en avant une « Palestine » sur tout le territoire d’Israël.

Interrogé lors d’une interview sur Aroutz 2 sur ce qu’il considère être la Palestine, Abbas a répondu que « la Palestine, maintenant pour moi, c’est les frontières de 67, avec Jérusalem-Est comme capitale. C’est maintenant et pour toujours … C’est pour moi la Palestine. Je suis un réfugié mais je vis aujourd’hui à Ramallah.  »

Le journaliste Udi Segal l’acoupé en: « Parfois, votre télévision officielle parle d’Ako (Saint Jean d’Acre, de Jaffa et de Ramle [toutes des villes d’Israël pré-67] comme la « Palestine. »

« Je crois que la Judée-Samarie et Gaza, c’est la Palestine », a déclaré Abbas, « et les autres parties sont Israël. »

Notant que lui-même est né à Safed, dans ce qui, depuis 1948, a été le nord d’Israël, Abbas a déclaré qu’il avait visité la ville et qu’il souhaitait la revoir mais ne pas y vivre. «C’est mon droit de la visiter mais pas d’y vivre, » a t-il dit, marquant un tournant dans la politique palestinienne.

La demande officielle palestinienne pour un «droit au retour» en Israël pour des millions de descendants de palestiniens qui vivaient dans ce qui est aujourd’hui Israël a été un obstacle majeur dans les négociations de paix. Un afflux d’une telle ampleur serait radicalement un changement dans la balance démographique d’Israël, de sorte qu’Israël ne serait plus un Etat Juif – un processus qu’aucun gouvernement israélien n’accepterait.

Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, cité par l’agence Reuters répond que si Abbas « veut voir Safed, ou n’importe où ailleurs en Israël, d’ailleurs, nous serions heureux de lui montrer n’importe où. Mais il doit y avoir une volonté d’avancer sur le processus de paix. » Depuis qu’Abbas n’est pas un citoyen israélien, selon le porte-parole, » il n’a pas le droit de vivre en Israël. Nous sommes d’accord là-dessus.  »

Abbas a indiqué qu’il représentait la dernière chance pour la paix entre Israël et les Palestiniens. « Tant que je suis ici dans ce bureau, il n’y aura pas une troisième Intifada», promit-il, «jamais».

« Nous ne voulons pas à utiliser la terreur, » a déclaré Abbas. « Nous ne voulons pas recourir à la force. Nous ne voulons pas utiliser les armes. Nous voulons utiliser la diplomatie. Nous voulons faire de la politique. Nous voulons utiliser les négociations. Nous voulons utiliser la résistance pacifique. C’est tout.  »

Il a également critiqué les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza vers Israël et le Hamas qui n’a « aucune justification pour lancer les attaques. »

Avi Retschild – JSSNews





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Revirement ou tromperie de Mahmoud Abbas : pour lui finit le « droit au retour » et il condamne le Hamas

    1. michel adriaensen

      Peut-on le croire?Recemment il a dit qu’il fallait rejetter les juifs à la mer!Ce type est un serpent,n’oubliez pas qu’un musulman a le droit de mentir(takhya) envers un non-muz .

    2. michel boissonneault

      c’est tellement beau à entendre sauf que aucun média véhicule la bonne
      nouvelle mais il y a encore le problême de jerusalem comme capital car
      c’est inscrit dans leur 1ier ammendement de leur constitution palestinienne et pour eux ce n’est pas négociable
      bref après 18 grande bataille dans les croisés , ils ont toujour pas
      compris , même la ville de jérusalem est jamais mentionné dans le coran

      conclusion : moi aussi je ne croie pas mahmoud habbas

    3. Armand Maruani

      Un criminel ( Maalot ) , un escroc (dilapide l’argent de son peuple ) et un menteur . Il devrait passer en jugement pour ses crimes et jeté en prison . Il ferait mieux de fermer sa gueule surtout pour dire des c……..

    4. Simonai Ongué

      ÇA COMMENCE BIEN JE DIS TOUJOURS QUE ,DIEU D’IRAEL DOIT RÉPONDRE VA LES JETER UN ESPRIT DE CONVUSION . LE HAMS ,LE FATAF ET LES AUTRES GROUPES TERRORISTES.
      ATTENDONS MES CHERS LES OCCIDENTPALEONU SERONT TOUS CONFONDUS ET CERTAINS DE CES PAYS DIRONT MÊMES: EN RÉEALITÉ À QUOI ÇA SERVI NOTRE VOTE?DU MOMENT OU NOUS AVONS DÉCIDÉS DE METTRE LE FEU EN ISRAEL ,NOUS CROYIONS RÉUSSIS À NOTRE COUT MAIS CHOSE ÉTONANTE ,LE FEU N’A MÊME PAS ATTEINT ISRAEL ,MAIS AU CONTRAIRE IL S’EST DIRIGÉ EN PALESTINE.

      LA BIBLE DIT LA VÉRITÉ!: UN AVEUGLE NE PEUT PAS CONDUIRE UN AVEUGLE!
      L’EUROPE ET ONU CHERONT -ILS A SE PAYER LES LUNETTE DE VÉRITÉ AVANT QUE ÇA N’EXPLOSE EN PALESTINE?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap