toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Islam: Un culte de la mort obscène, par Adam Harishon


Islam: Un culte de la mort obscène, par Adam Harishon

A chaque nouvel épisode sanglant dans un pays arabe, le culte de la mort de l’islam que les foules expriment devant les caméras ne peut manquer de nous interpeller.

1/ Dans son étalage public, sang, blessés, cadavres : La mort s’exhibe. Elle s’accompagne de l’hystérie collective, des cris, des pleurs, des menaces, de portraits géants comme si la douleur de ceux qui sont touchés par la perte d’un des leurs n’avaient de sens que si chacun pouvait voir, toucher le cadavre. Ce rapport sensuel, voyeur et sans pudeur à la mort est tellement éloigné de notre propre sensibilité à nous qui couvrons nos morts, qui pleurons en silence, qui évitons toutes photos, qu’il est impossible de ne pas s’interroger sur les conséquences de ces différences.

 

D’un point de vue ethnologique, nous pourrions nous contenter d’observer ces différences sans les juger. Mais cela n’est pas possible, car de ces comportements envers les morts naissent des comportements envers les vivants qu’il n’est pas possible d’ignorer et de ne pas condamner.

2/ Le sang appelle la vengeance du sang. La vengeance, ce n’est pas l’action que l’on entreprend pour se débarrasser d’une menace ou d’un ennemi. La vengeance ne trouve pas sa récompense dans l’élimination de l’ennemi, mais dans le sang qu’on lui fait verser. Cette différence est importante, elle explique pourquoi les groupes terroristes n’ont pas d’état d’âme quant à leurs cibles. Leur but n’est pas d’affaiblir la force armée qui les opprimerait, mais de faire couler le sang de l’ennemi. L’armée d’Israël ne cherche pas à tuer des civils innocents, mais à éliminer les donneurs d’ordre des factions terroristes. Le seul but de ses interventions, c’est l’élimination d’une menace. Ceux qui prétendent que les groupes terroristes utilisent les moyens qui sont à leur disposition face à une armée sur-puissante font l’impasse sur l’aspect strictement culturel du mode de fonctionnement de ces assassins. C’est leur rapport à la mort qui dicte leur stratégie, et non pas le contexte du rapport de force. Tirer sur des civils est un acte délibéré qui est directement inspiré par leur psyché.

Ceci mis au point, il devient légitime de se demander si ce rapport à la mort est lié à leur religion.

3/ Le christianisme envisage la mort des martyrs comme une béatification. En aucune façon le martyr doit entraîner ses persécuteurs dans la mort. Ce qui l’attend est de l’ordre du spirituel, une félicité éternelle qui n’est pas de ce monde. Le judaïsme parle d’un monde futur où règne une paix éternelle où sensualité et contingence terrestre auront disparu au profit d’un rapprochement de Dieu.

L’islam, en tout cas celui des foules analphabètes et d’un certains nombres de meneurs psychopathes, imagine un au-delà de stupre et de plaisirs on ne peut plus sensuels.

Pour le christianisme, la mort est le passage vers un état spirituel qui n’a plus rien à voir avec la vie d’ici-bas.

Pour cet islam, la mort est le passage vers une vie « idéale » où tous les sens du monde réel seront satisfaits, y compris ceux qui nous sont interdit dans notre vie terrestre.

Learn Hebrew online

Comment ne pas comprendre que cette vision obscène et perverse de l’au-delà a des conséquences directes sur la perception de la mort, de la sienne et de celle qu’on inflige à autrui.

C’est cette vision de la mort qui est responsable de la vision de la vie de ces nazislamistes.

Dans l’univers mental de ces fous, la vie de leurs compatriotes n’a pas plus de valeur que celle de leurs ennemis.

Ces scories de l’islam populaire polluent le monde musulman dans sa totalité. 

Ces foules en délire, hystériques dans la douleur quand elles accompagnent leurs morts et hystériques dans la joie quand elles font couler le sang de l’ennemi ne seront pas éduquées avant plusieurs générations.

Nous n’avons pas à hésiter à éliminer les uns après les autres de tels pervers.

Source : Adam’s Chronicles





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Islam: Un culte de la mort obscène, par Adam Harishon

    1. Youssef

      Adam Harishon, ce que vous dites est tout à fait exact. Je rajouterais que les musulmans n’ont aucune considération à la vie, on vit, on meurt, ça va ça vient !……On fait des enfants, quelques uns meurent, d’autres vivent, peu importe, la vie suit son chemin. J’ai même entendu une femme arabe vivant en Palestine, voyant son jeune fils mourir après avoir posé une bombe en Israël,……. Dire, je vais en faire un autre, il va nous venger !!,……Est-ce ça la vie ?,…… Elle était déjà en ceinte.

      C’est ce rapport étrange à la vie, qui fait que leurs morts sont d’une grande banalité. Car juste après l’enterrement parmi une foule en liesse, qui crie et qui se lamente, plus personne ne viendra pleurer celui qui vient d’être enterré. Aussitôt enterré,……Aussitôt oublié !

    2. zeglany

      Bonjour.

      « l’Islam, en tout cas des foules analphabètes… » Vous êtes tous les mêmes, vous voulez tousjours caresser l’Islam dans le sens du poil. Ecoutez les intellectuels, les savants de l’Islam, ils n’ont rien d’analpuabète. Vous n’êtes pas, vous même,analphabète, vous avez sûrement lu le Coran, la Sunna, les Hadths; qu’avez-vous trouvé? Si vous avez lu,vous lu comme moi:

      Ne pas rallier Juifs ni Chrétiens (sourate 2/120; sourate 5/82)
      Ne prenez pas d’intime chez les Chrétiens (sourate 3/118)
      Pas d’amitié avec les Juifs et les Chrétiens (sourate 5/51)
      Maudits soient les Juifs (sourate 5/64-66)
      Les Juifs transformés en singes et en cochons (sourate 2/65; S 7/166; S 5/60)
      Ceci vous le trouverez dans le saint Coran, descendu directement d’Allah (du producteur au consommateurs). Je ne vous parle pas des Hadits, savez-vous que les dernières paroles de Mahomet, avant qu’il rende son dernier soufle?: « Maudits soient les Juifs et les Chrétiens » (Hadith de Boukhari, volume 1, livre 48, n° 427).

      Pardonnez-moi, mais soit vous êtes un ignorant, soit vous faites l’âne pour avoir du son.

      Les mères musulmanes, lorsque leurs enfants (terroristes) sont tués par l’armée d’Israël, elles pleurent et s’incisent les joues, mais quand ils se font sauter au milieu d’innocents, elles poussent des cris de joie.

      Il y a beaucoup à dire, je ne vais pas vous ennuyer d’avantage.

      Bone journée.

    3. Redomier

      D’accord avec vous Youssef quand vous dites « On fait des enfants, quelques uns meurent, d’autres vivent, peu importe, la vie suit son chemin.  »

      Il y a un proverbe arabo musulman qui formate les pauvres têtes des musulmans  » Lè fèt mèt « , c’est à dire « ce qui est passé est désormais mort  »

      Soit  » Tournons la page « .

      Curieux interprétation du monothéisme où les …enfants sont systématiquement sacrifiés au service de causes pour le moins discutables (domination du monde , installation de chefs de guerre …)

      La leçon monothéiste du non- sacrifice d’Isaac, en tant que symbole du rejet des sacrifices humains est complètement renversé ,retourné à l’envers et donc nié.

    4. Eveil

      C’est vrai que cette façon qu’ils ont d’exhiber la mort dans une ambiance d’hystérie collective appelant à la haine, est totalement abjecte. Cette attitude est aux antipodes de la pudeur, de l’humilité, du calme, du respect et du recueillement qui caractérisent notre culture.
      Ces islamistes sont des démons !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *