toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Enfin un prix Nobel musulman !, par Jean-François Braunstein


Enfin un prix Nobel musulman !, par Jean-François Braunstein

L’Académie suédoise favorise trop les juifs. Heureusement, Téhéran est là !

On ne souligne jamais assez combien la science moderne est redevable à l’Islam. Comme l’a bien noté Barack Obama dans son « discours du Caire » : « C’est de l’innovation au sein des communautés musulmanes que nous viennent l’algèbre, le compas magnétique et les outils de navigation, notre maîtrise de l’écriture et de l’imprimerie, notre compréhension des mécanismes de propagation des maladies et des moyens de les guérir ».

Deux des membres de la cellule islamiste de Jérémie Louis-Sidney, interpellés la semaine dernière, peuvent en témoigner. Dans des vidéos réalisées par une certaine « Ecole de la réussite », et visibles sur Youtube, ils expliquaient leur conversion à l’islam par des raisons « scientifiques ».

Loading...

L’un, le footballeur Yann Nsaku, rapporte que ce sont les « miracles scientifiques » du Coran, qui l’ont convaincu : des « faits scientifiques déjà mentionnés dans le Coran 1400 ans auparavant et qui ont été démontrés dans ce siècle-ci : Big-bang, miracle des fourmis, expansion de l’univers, embryonnage (sic) et j’en passe et j’en passe ». Tous ces versets lui ont « clairement mis des claques ».

L’autre, l’islamiste cannois Victor Guevara, s’est également converti à la suite du visionnage d’une vidéo sur les « miracles scientifiques, linguistiques et mathématiques » du Coran. Il explique comment il avait été détourné de la religion chrétienne par le darwinisme qui lui était enseigné dans son école catholique. Mais il lui est ensuite apparu que la théorie darwinienne est fausse puisque « à l’époque cambrienne plusieurs espèces sont apparues en même temps qui n’ont pas d’ancêtre commun ». Ce qui l’a convaincu de lire le Coran qui n’enseigne pas de telles erreurs que le darwinisme.

Dès lors, on est étonné qu’il y ait si peu de savants musulmans couronnés par des prix Nobel, deux exactement depuis la création du prix en 1901, le pakistanais Abdus Salam, prix Nobel de physique en 1979 et l’égyptien Ahmed Zewail, prix Nobel de chimie en 1999. Cela est d’autant plus suspect qu’il y a bien trop de Juifs couronnés par le prix Nobel : deux « chercheurs » antisémites, le suédois Jan Biro et l’américain Kevin MacDonald, avaient dénoncé l’an dernier les « biais juifs » du prix Nobel, calculant qu’avec 0,2 % de la population mondiale ceux-ci ont reçus près de 22 % des prix Nobel. Les Juifs représenteraient ainsi entre 20 et 27 % des prix Nobel en physique, chimie et biologie, avec une pointe, on s’en serait douté, à 42 % en économie. Ces chiffres sont repris à l’infini par des sites communautaires, juifs ou musulmans, où l’on est obsédé par le comptage des « origines », lesquels sites relèvent également, pour s’en indigner ou pour s’en réjouir, que les musulmans avec 23 % de la population mondiale n’ont donc récolté que 0, 5 % des prix Nobel.

Face à de tels constats, la République islamique d’Iran a heureusement décidé de réagir. Samedi dernier, la vice-présidente iranienne pour la science et les technologies Nasrin Soltankhah a annoncé la création d’un « prix mondial du Grand Prophète » pour faire pièce au prix Nobel, qui sera décerné tous les deux ans pour « promouvoir le développement de la science dans le monde musulman ».

Il sera accordé aux « scientifiques musulmans œuvrant dans les trois domaines dans lesquels l’Iran a réalisé des progrès remarquables », cellules-souches, recherche pharmaceutique et nanotechnologies.

Voilà enfin un prix dont le palmarès sera indiscutable et qui saura mettre en valeur le caractère universel de la science.

Learn Hebrew online

* image : Shirin Ebadi, avocate iranienne, Prix Nobel de la paix 2003, anaelisafoto/Flickr

·         Source : Causeur, par Jean-François Braunstein





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Enfin un prix Nobel musulman !, par Jean-François Braunstein

    1. Rita

      « Enfin un prix Nobel musulman !, par Jean-François Braunstein »

      LOL + hehehe , ou est-ce que je peux trouver la version anglaise de cet article? Je j’aimerais distribuer mais je vis dans le monde ou l’on parle l’anglais. (Australie).

    2. Redomier

      Merci d’effacer le post précédent qui est remplacé par ce dernier

      Ajoutons que ces deux Nobel scientifiques (les Nobel de la paix n’ont rien à voir )ont été formés dans des universités occidentales , appartiennent à des équipes occidentales,avec un savoir, des références ,des crédits , une densité ,une organisation , des structures appartenant tout à l’occident.

      Même s’il y a des individualités capables, travailleurs , accrochés arc- boutés à leurs objectifs , il y a bien des ingénieurs et chirurgiens musulmans de bonne valeur, profitons en pour leur rendre l’hommage qu’ils méritent

      Jamais , leurs universités ou laboratoires corrompus , bureaucratisés à outrance ,sclérosés , n’auraient pu produire la moindre recherche , les moindres publications à l’échelle du Nobel

      http://www.djazairess.com/fr/reflexion/18397

      http://www.algeriepyrenees.com/article-algerie-plagiat-et-trafics-de-diplomes-a-l-honneur-dans-les-universites-44113934.html

      Ce n’est ni une question de race ou de congénitalité mais un problème de civilisation , d’organisation sociale .

      Redomier

      Un dernier mot, non sur la cuvée de 2011 où , on en a déjà largement parlé, le crû a été très bon mais sur l’année…. 2012

      Publié le 6 octobre 2011 par Jean-Patrick Grumberg

       » Daniel Shechtman a remporté le prix Nobel de Chimie 2011. Shechtman est israélien. Et même s’il a fait les gros titres des médias israéliens, il n’est pas le seul Juif récompensé d’un prix Nobel.

      Ralph Steinman et Bruce Beutler ont reçu un Nobel de médecine, ainsi que le biologiste Français Jules Hoffmann.

      Saul Pelmutter et Adam G. Ross, deux Juifs américains, ont reçu chacun un prix Nobel de physique.

      Pour l’instant, ils sont cinq. Cinq Juifs sur sept prix décernés.

      Leurs « Yiddishe mame » (mère juive en Yiddish) peuvent être très fières. Quand à moi, je me dis qu’ils ont dû travailler très dur, bien plus dur que les autres, pour arriver là et coiffer de brillants collègues au poteau.

      Je me dis aussi que les juifs ne peuvent pas afficher leur fierté sans regarder en présence de qui ils se trouvent, parce que cela irrite. Les autres peuples ont le droit d’être fiers, et de laisser éclater leur joie lorsque leurs nationaux remportent une victoire. Tout le monde trouve cela naturel. Personne ne songerait à le leur reprocher. Pour nous les Juifs, c’est infiniment plus compliqué « 

    3. Armand Maruani

       » Nasrin Soltankhah a annoncé la création d’un « prix mondial du Grand Prophète »  »

      Je vois bien le  » prix mondial du grand prophète  » de la paix à ahmadinejad ou à Assad . Ou les deux pourquoi pas ? On n’est jamais aussi bien servi que par soi même .

    4. Giraud François

      Le prix mondial du grand prophète réservé aux seuls musulmans. Tout est dit dans cette phrase : Tous doivent se convertir pour que ce prix ait un caractère mondial!

    5. azoi

      je suis prêt à parier que l’an prochain il y aura moins de nobel juif, voire pas du tout et qu’on verra apparaître des nobels musulmans.
      en attendant certains dirigeants arabo-musulmans devraient se porter candidats au festival international du cirque à monaco pour la médaille du meilleur clown (je ne veux pas insulter les vrais clowns); le choix serait très difficile pour le jury tant il y a pléthore de candidats de valeur.personnellement je voterais pour le bien aimé d’iran (j’ai toujours préféré les clowns tristes) encore que je ne renierais pas chavez encore que lui est plus qu’un clown, c’est un bouffon, il faudrait donc créer une nouvelle catégorie. faisons un tes grandeur réél : pour qui voteriez-vous???

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *