toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des élus français propagandistes de l’antisémitisme


Des élus français propagandistes de l’antisémitisme

Laurent Alcini (PCF, Front de gauche), Alima Boumédiene-Thiery (EELV, ex-sénatrice), Serge Groswak (Fase), Nicolas Shahshahani (Europalestine), Omar Slaouti (NPA, Gauche Anticapitaliste), Sylvette Amestoy (EELV), et Sylvain Desmet (EELV) pour ne citer qu’eux, sont des propagandistes de l’antisémitisme nouvel formule.

Il leur suffit pour libérer la parole antisémite, de remplacer « juifs » par « sionistes » et du coup, tout leur est permis.

Ainsi, quand ils attaquent les « sionistes » israéliens, ils ne parlent ni des arabes, ni des chrétiens israéliens, mais seulement des Juifs. Quand un français, ancien commissaire de la République (Sammy Ghozlan), défend le droit des juifs à vivre en paix en France, il leur suffit de le traiter de « sioniste », pour autoriser l’injure, la caricature, voire les menaces.

Loading...

Sur le site internet d’Euro-Palestine, on peut lire toutes sortes de propos haineux à l’encontre des Juifs dits « sionistes ». Ainsi, il y a sur ce site actuellement un appel à un rassemblement à l’occasion du procès en appel contre les individus cités plus haut sur l’initiative du BNVCA. Cet appel s’accompagne de toute la propagande antisémite qui va avec. Voir la vidéo ci-dessous et le texte de l’appel.

Tout cela n’est pas une nouveauté, mais ce qui est une nouveauté (et que nous répétons sur JForum depuis quelques mois), c’est que nos dirigeants communautaires doivent enfin se réveiller.

La simple surveillance momentanée et partielle des lieux communautaires, n’est pas une réponse à l’antisémitisme, qui se traduit tous les jours par des agressions de toutes natures.

La lutte contre l’antisémitisme passe par l’interdiction de certains mouvements qui propagent la haine antisémite comme BDS, et par des sanctions contre des élus de la République, qui déshonorent leurs mandats, en participant à des actions parfois violentes contre l’État Juif, ses citoyens, et des citoyens français de confession juive.

Au moment où le gouvernement entend lutter contre le terrorisme au travers d’un projet de loi contre les Français partant à l’étranger s’entraîner au jihad, il pourrait lutter contre ceux qui célèbrent les terroristes en France comme des héros, ainsi que le font des élus communistes ou de gauche avec Salah Hamouri ou Marwan Barghouti, dont les photos sont placardées sur les façades de certaines mairies, ou qui ont été faits citoyens d’honneur par d’autres, pour avoir tué des juifs, majoritairement des femmes et des enfants civils innocents.

Que des préfets qui s’engagent à protéger en région parisienne les lieux communautaires lors de rencontres avec les représentants du Consistoire ou du Crif et qui dans le même temps n’entreprennent aucune sanction à l’égard de maires, ou d’élus connus pour leurs engagements dans ce nouvel antisémitisme en dit long quant à leur réelle volonté de protéger les juifs français.

Learn Hebrew online

Ce qui est plus déconcertant, c’est l’absence d’exigence forte de la part des dirigeants communautaires, trop heureux d’être reçus par nos gouvernants, pour exiger de leur part une réelle neutralisation du discours antisémite dans les enceintes de la République, c’est-à-dire les écoles, les mairies, les médias qui sont tutelle gouvernementale, l’espace public de manière générale, et l’internet français en particulier.

Pour en revenir à ces élus qui se sont livrés, à de tels actes, qui sont autant d’appels à la haine à l’encontre de juifs Israéliens ou juifs français et qui sont condamnés après de longues procédures, il convient de noter une certaine indulgence de la part de la magistrature, tandis que le parquet fait régulièrement appel quand les sanctions sont absentes, ou insuffisantes.

Il faut que nos représentants communautaires, qui doivent à présent prendre la pleine mesure de la gravité de la situation actuelle, transmettent autre chose à nos gouvernants que des remerciements pour les paroles de soutien ou de réconfort qu’ils adressent après les agressions dont sont victimes des citoyens français de confession juive.

Loading...

Il faut exiger une véritable action pour que cesse la propagande antisémite que le gouvernement laisse prospérer dans certaines mosquées, comme dans les lieux dont il a le contrôle.

Ce n’est qu’à cette condition que la lutte contre l’antisémitisme aura un sens. et cela commence par la condamnation prochaine, de ces personnages qui se sont livrés à des actes de délégitimation du Peuple juif quant à ses droits historiques et légaux sur la terre d’Israël.

Source : JForum, cliquer ICI pour lire la suite





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Des élus français propagandistes de l’antisémitisme

    1. Felix Perez

      Voici la preuve quasi mathématique que en France,
      antisionisme = antisémitisme :
      a) 90% des juifs de France sont sionistes
      (c’est évident au niveau des associations et des individus)
      b) 90% des sionistes de France sont juifs
      (c’est évident en France et ça l’est moins aux USA)
      DONC
      sionistes = juifs dans l’ultra grande majorité des cas
      DONC
      antisionistes = antijuifs dans l’ultra grande majorité des cas

    2. Mary

      Vous qui vivez en France, ne pourriez vous pas envoyer l information suivante a tous ces élus français : le combat d un ancien du fatah ISHMAËL TASS SAADA qui lutte pour l entente entre juifs et arabes .
      Son organisation s appelle :
      Hope for Ishmael.

      Je trouve que la construction de notre avenir passe notamment par des actes pareils .
      Pourquoi ces politiciens français restent naïfs et ne tiennent pas compte de l avis des arabes qui reconnaissent leurs erreurs monumentales ?
      Ce témoignage pourrait les éclairer …

    3. Robert Davis

      Excellent article et vous avez raison d’exiger du Consistoire Juif et le gouvernement pour qu’ils défendent les juifs contre l’antisémitisme . Cependant la 1ère chose à faire est d’analyser la motivation de cet antisémitisme qui découle de l’antisionisme dont la raison d’être est de remplacer les Juifs de Palestine par des arabes.Or cette analyse ou sa dénonciation si l’analyse est faite et probablement depuis longtemps personne n’a le courage de la faire à commencer par les seuls qui ont véritablement la POSSIBILITE PRATIQUE DE L EXERCER A SAVOIR LES DIRIGEANTS D ISRAEL. Le seul moyen de supprimer la raison d’être de cette motivation est LA PRESENCE DE 4 MILLIONS D ARABES DANS LES PROVINCES DE JUDEE/SAMARIE/GAZA sans parler des 1,7 m.EN ISRAEL. Que cela plaise ou non aux faux démocrates ça c’est la REALIT et les seuls qui peuvent la transformer ce sont les dirigeants d’Israel.Ni le Consistoire Juif ni le gouvernement français ne peut chasser ces arabes d’Israel et TOUT DECOULE DE LA.

    4. Robert Davis

      P.S. Suite à ma dénonciation de la lâcheté de tous les protagonistes de l’antisémitisme et ma stigmatisation des gouvernants d’Israel seuls à pouvoir réellement changer les motifs de l’antisémitisme par l’expulsion des arabes des provinces d’Israel, je veux dire que la position de la France tout en étant lâche, stupide car elle nuit aussi à la France et pusillanime a quand même 1 oiu 2 facteurs en sa faveur : 1. pourquoi la France serait-elle plus royaliste que le roi? si les Israéliens ne sont pas foutus de transformer la politique aboutissant à l’antisémitisme pourquoi serait-ce à la France de le faire? 2. Les dirigeants français ne sont pas capables pour différentes raisons de défendre leur propre majorité chrétienne, comment pourrait-elle défendre la minorité Juive contre l’islam envahissant? encore une fois je le répète SEUL ISRAEL PEUT FAIRE CELA mais le PM est trop lâche pour le faire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *