toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Belgique : Deux candidats du parti Islam élus à Anderlecht et Molenbeek – vidéo


Belgique : Deux candidats du parti Islam élus à Anderlecht et Molenbeek – vidéo

Deux élus du parti Islam en Belgique se revendiquent de l’islamisme, et de la charia, prônant un état islamique en Belgique. . Abdelhay BAKKALI TAHIRI, 51 ans (président de la section locale à la Ville de Bruxelles) et Lhoucine AÏT JEDDIG, 50 ans (conseiller communal à Molenbeek-Saint-Jean) vont-ils réussir à introduire la charia en Belgique ? (voir la vidéo ci-dessous)

 

Redouane Ahrouch, condamné pour coups et blessures avec incapacité sur son épouse, devrait bientôt siéger au conseil communal d’ANDERLECHT.
il dit ne « pas être un ange » même s’il a axé sa campagne sur l’éthique en politique….

 

 

 

Elu belge du parti Islam: je ne conteste pas la Sharia

 

Bruxelles : conférence de presse du parti islam (extrait JT RTBF, dimanche 28 octobre 2012) 

1min03 : « On est des élus islamistes »

2min15 : « On va aboutir à un Etat islamique, pourquoi pas » « En Belgique ? » « Oui, en Belgique ! »

Redouane Ahrouch, condamné pour coups et blessures avec incapacité sur son épouse, devrait bientôt siéger au conseil communal

 

 

 

ANDERLECHT Le 25 novembre 2003, la cour d’appel de Bruxelles a condamné Redouane Ahrouch, 42 ans, d’Anderlecht, à la peine de 6 mois d’emprisonnement, des chefs de coups et blessures volontaires avec incapacité de travail envers son épouse, ainsi que pour menaces écrites. Ahrouch se présentait dimanche sur la liste Islam et a été élu à Anderlecht. En campagne, il avait axé son programme sur l’éthique en politique.

Porte-parole du parquet général de Bruxelles, l’avocate générale Liliane Briers confirme que Redouane Ahrouch né le 15 juillet 1970 a effectivement été condamné pour violences conjugales. Ahrouch avait bénéficié d’un sursis pour une durée de trois ans.

À Anderlecht, la perspective de voir siéger au conseil communal un élu condamné en correctionnelle fait débat, étant donné la nature particulière des faits pour lesquels Ahrouch était jugé, la violence conjugale étant une priorité du plan national sécurité belge pour laquelle les parquets appliquent d’ailleurs depuis 2001 le principe de tolérance zéro. Ahrouch avait été condamné le 25 avril 2003 par le tribunal correctionnel. Refusant la peine, Ahrouch avait interjeté appel. Le 25 novembre, la cour d’appel l’avait maintenue. Il n’apparaît pas qu’Ahrouch ait demandé ni obtenu la réhabilitation.

Learn Hebrew online

Dimanche, la liste Islam, qui se présentait dans les communes d’Anderlecht, Bruxelles et Molenbeek, a décroché deux élus. Et Redouane Ahrouch, avec 1.446 voix, est le candidat Islam ayant obtenu le meilleur score. À la fois tête de liste et candidat unique à Anderlecht, Ahrouch plaçait “l’éthique en politique ” au centre de “l’exercice politique” .

Nous retrouvons des interviews. Aucune ne fait état de ce passé judiciaire. En campagne, Ahrouch déclarait : “Je veux apporter de l’éthique. […] Ce n’est pas donné à tout le monde. Si on n’a pas d’éthique, on est comme les animaux. Les partis politiques ont perdu le sens de l’éthique. Moi, j’ai un bagage et je porte des valeurs.”

Invité à préciser ces valeurs, Ahrouch indiquait notamment “le respect de l’autre”.

Classées entre le terrorisme et le trafic d’êtres humains, la violence intrafamiliale et la violence faite aux femmes sont deux priorités du plan national sécurité 2012-2015 des ministres Turtelboom et Joëlle Milquet.

source

 

 

 

Ahrough : “Je ne suis pas un ange…”

Le fondateur d’Islam se réfère au Coran. Chauffeur de la Stib condamné, il réfute en même temps tout communautarisme

(Remarque : faute dans l’orthographe dans le nom, il s’agit bien de Ahrouch et pas Ahrough)

ANDERLECHT/MOLENBEEK Loin d’avoir réalisé un raz-de-marée, la liste Islam a arraché un siège, à Molenbeek comme à Anderlecht. Où elle promet de faire du Coran le fondement premier d’une parole prétendument “libre” . “Nous allons nous démarquer des autres” , postule en effet Redouane Ahrough, l’élu anderlechtois et fondateur du parti.

Les yeux déjà rivés vers 2014 (régionales, législatives et européennes), ce Belge d’origine marocaine certifie que lui et son collègue seront “libres de s’exprimer, sans censure d’un bureau politique”.

En espérant, côté molenbeekois, “un souffle nouveau avec Schepmans”, l’homme que ravit le fait que “le baron” ait “sauté”, se défend, presque curieusement, de tout communautarisme. “En arabe, Islam veut dire droiture. Mais on va essayer de travailler la mauvaise image que véhicule le terme.”

Ni de gauche, ni de droite (“Tous les partis ont de bonnes choses !”), Redouane Ahrough, 1.446 voix de préférence, l’ex du parti Noor (en 1999) parle “éthique”; “respect de l’autre”; “enrichissement du débat”; etc.

Plus concrètement, perce l’acceptation du port du foulard à l’école (“Mais pas le tchador. la tolérance doit être des deux côtés”; “il faut respecter la loi sans être trop strict”) ou la condamnation explicite tant de l’extrême droite que de Sharia4Belgium.

Trouve-t-il pour autant normal que, condamné (huit mois avec sursis) pour violence – “une tarte à mon ex” -, il assume une fonction de conseiller communal ? “Je ne suis pas un ange. Mais j’ai le droit à l’erreur. Je l’ai payé. Politiquement, je continue…”

Après avoir qualifié Anderlecht de commune raciste, le gaillard a promis une future motion “pour tous les Belges”. On demande à voir.

G. Be

© La Dernière Heure 2012

 

 

 

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien vers la source
 

 

 

 

 

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Belgique : Deux candidats du parti Islam élus à Anderlecht et Molenbeek – vidéo

    1. Marchini - Oger

      je sais par des amis Belge que les musulmans votes et sont élus a des postes importants , malgré leur double nationalité ! . Ont plus de droits que les vrais Belges , c’est super grave . Une fois élus ces gens prônent et imposent leur religion ( secte pour moi ). Faut pas faire les autruches ensuite … si cela continu la Wallonie deviendra indépendante tout comme le Kosovo . ont le vois déjà avec certains commerces. C’est la grande crainte des Belges qui n’ont plus l’impression d’êtres chez EUX . Je profite de l’occasion pour saluer mes amis Belges qui se battent chaque jours pour pas grand chose ! que peuvent ils contre l’Arabie ? si leur gouvernement ne les soutient pas ! ….

    2. Marye

      J attends avec impatience que les soeurs , femmes musulmanes se lèvent pour interdire que de tels hommes mysogines montent au pouvoir ! Et encore quoi !!! Le retour en arrière ? la femme esclave ? Non, merci ! S il faut se battre , on se battra !!

    3. yen

      A la base je suis francophone à Bruxelles. Je n’ai jamais aimé les extrêmes, surtout pas les nazillons flamingants qui ne rêvent que d’une chose: prendre Bruxelles (85% francophone mais située sur la « terre » flamande… ) Un vieux débat dans lequel je ne veux pas entrer ici, ce n’est pas le propos du jour. J’ai toujours été opposé à un Bruxelles flamand.
      Mais les choses changent et il serait idiot de camper sur ses positions sans tenir compte des réalités. Pour être clair, d’ici 20 ans les musulmans seront majoritaires à Bruxelles. Avec ou sans charia, cela signifie encore plus d’agressions, encore plus d’antisémitisme,encore plus de mysoginie, encore plus de de désordre et
      de saleté dans la ville.
      Le choix est le suivant: ou bien on continue à se battre entre belges pour que la capitale reste « francophone » et dans ce cas Bruxelles devient musulmane avec certitude. Ou bien nous acceptons de laisser les flamand et les flamingants prendre possession de la ville contre quelques compensations, histoire de faire semblant de ne pas perdre la face.
      Les flamands sont les seuls à pouvoir stopper une islamisation du territoire, ou tout au moins à pouvoir la maîtriser.
      A choisir, je préfère rester belge et faire du neerlandais ma langue véhiculaire plutôt que de devenir un dhimmi parlant français, interdit de caricature, de liberté de presse, obligé de parler à des femmes masquées et d’avoir affaire à des hommes qui vous poignardent parce que vous refusez de leur donner votre carte bancaire.
      Ce nouveau concept est encore quelque peu tabou, mais souvent , la nécéssité fait l’homme (et la femme bien sûr, voir le commentaire plus haut)…

    4. Armand Maruani

      yen vous avez raison , il faut sauver coûte que coûte Bruxelles car si ce verrou saute d’autres villes tomberont . Il vaut mieux s’arranger avec les flamands pour que vive la Belgique . Une question ; Qu’en pensent les flamands , que proposent ils ?

    5. ralph

      Hier les Nazis aujourd’hui les Islamistes.
      Mêmes buts , mêmes méthodes: D’abord une minorité ,ensuite des promesses
      démagogiques pour attirer des adhérents et enfin prise du pouvoir si
      nécessaire par les menaces verbales et par la violence.
      En plus les Islamistes ont comme autre avantage leur démographie galopante
      par rapport au(x) taux de natalité faible et insuffisant des pays Occidentaux. La conclusion s’impose d’elle même.

    6. ralph

      Hier les Nazis aujourd’hui les Islamistes.
      Mêmes buts , mêmes méthodes: D’abord une minorité ,ensuite des promesses
      démagogiques pour attirer des adhérents et enfin prise du pouvoir si
      nécessaire par les menaces verbales et par la violence.
      En plus les Islamistes ont comme autre avantage leur démographie galopante
      par rapport au(x) taux de natalité faible et insuffisant des pays Occidentaux. La conclusion s’impose d’elle même.

      JE N’AI PAS ENVOYE DEUX FOIS LE MÊME COMMENTAIRE.
      JE VOUS PRIE DE PUBLIER MON COMMENTAIRE A MOINS QU’IL NE SOIT BLOQUE
      PAR DES PERSONNES MALVEILLANTES

    7. Mary

      Verset anti-charia :

       » NUL N’ A LE DROIT D ETRE LE MAITRE DANS MA MAISON SAUF DIEU,

      EN ACCORD AVEC MA PROPRE AME.  » (Mer, philosophe contemporaine)

      ….. A FAIRE CIRCULER SVP…..

    8. williams

      Quand je vois que cet « homme » a été élu et que déjà il ne regarde pas la journaliste qui tend le micro parce que c’est une femme ! qu’il a pris du sursis pour avoir violenté sa femme, qu’il prône la sharia et qu’il dit que ce n’est qu’un commencement ! sans déconner, comment le peuple et gouvernement Belge peut il laisser faire un chose pareil ? Suis Français et catholique mais je te le jure que je ne tendrai pas l’autre joue et par tout les moyens légaux que j’ai, je ferai obstacle à ce genre d’individu .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *