toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antiterrorisme : les islamistes visent des associations israélites !


Antiterrorisme : les islamistes visent des associations israélites !

La police a mené une intervention d’envergure nationale samedi matin dans les milieux salafistes. Un homme a été tué et 11 personnes sont en garde à vue. Le parquet de Paris ose évoquer «une cellule» de délinquants alors qu’il s’agit d’extrémistes islamistes préparant des actions contre la communauté juive !

Quatre perquisitions ont été menées au cours desquelles ont notamment été retrouvés des «testaments» et «une liste d’associations israélites», a indiqué François Molins, précisant que «l’enquête devra déterminer quels étaient les prochains objectifs de cette cellule». L’homme tué samedi matin à Strasbourg dans un échange de coups de feu avec des policiers est l’auteur présumé d’un attentat à la grenade contre une épicerie juive de la région parisienne.

Il devient urgent que le gouvernement interdise définitivement tout mouvement islamiste radical, tout salafiste et tout prêcheur islamiste qui ne viennent en France que pour développer le terrorisme. Tous ces extrémistes doivent être expulsés et interdits de séjour définitivement.

Loading...

La communauté juive est clairement visée par ces islamistes et il est temps qu’elle s’organise sérieusement pour dissuader ce genre d’extrémistes. Nous ne pouvons attendre que d’autres enfants juifs soient assassinés ou d’autres grenades plus offensives soient lancées dans des magasins juifs !

Un vaste coup de filet antiterroriste a été mené samedi matin par la police dans plusieurs villes de France. Il visait un «réseau, quasiment une cellule» composée de personnes ayant pour certaines d’entre elles le profil de délinquants convertis «à l’islam radical», a indiqué le procureur de Paris, François Molins. Un homme a été tué à Strasbourg et 11 personnes sont actuellement en garde à vue. Elles peuvent le rester jusqu’à mercredi matin au plus tard. Un ou deux individus sont actuellement recherchés.

L’homme tué samedi matin à Strasbourg dans un échange de coups de feu avec des policiers est l’auteur présumé d’un attentat à la grenade contre une épicerie juive de la région parisienne, a déclaré le procureur de Paris, François Molins.

L’empreinte ADN de cet homme, identifié sous le nom de Jérémy Sydney, a été retrouvée sur la cuillère de la grenade défensive lancée le 19 septembre dans une épicerie casher de Sarcelles, dans le Val-d’Oise, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse.

Ce délinquant condamné pour trafic de stupéfiants s’était converti à l’islam radical, a ajouté François Molins qui a explique que l’opération visait un « réseau, quasiment une cellule » composée de personnes ayant pour certaines d’entre elles le profil de délinquants convertis « à l’islam radical.

L’opération a été menée dans le cadre de l’enquête sur le jet d’une grenade contre une épicerie juive de Sarcelles en septembre. Les autorités parlent désormais d’un attentat. L’enquête a connu «une évolution majeure le 25 septembre dernier après l’identification de l’empreinte génétique d’un individu connu par la DCRI pour son appartenance à la mouvance jihadiste», a expliqué le haut magistrat parisien.

Learn Hebrew online

Dans le cadre de ce coup de filet, un homme a donc été tué à Strasbourg lors d’échange de tirs avec l’antigang et 10 personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue. Les interpellations ont eu lieu à Cannes, en région parisienne et à Torcy en Seine-et-Marne. Les personnes arrêtées sont toutes de nationalité française et seraient toutes originaires de Cannes. Trois ont un casier judiciaire pour des affaires de droit commun.

Cette opération «d’envergure a été lancée il y a plusieurs semaines», selon les propos du premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Elle a été menée par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la police judiciaire, avec le soutien des services locaux.

Dans un communiqué, François Hollande a affirmé «la détermination entière de l’État à protéger les Français contre toutes formes de menaces terroristes». Le chef de l’Etat a «salué l’action de la police et demandé au ministre de l’Intérieur», Manuel Valls, qu’il a reçu à l’Élysée, «de prendre toutes les mesures de vigilance nécessaires».

Loading...

Des «testaments» retrouvés

À Strasbourg, les policiers, quand ils sont entrés dans un appartement du quartier de l’Esplanade, ont essuyé des tirs de Magnum 357. Ils ont riposté, touchant mortellement le tireur, un homme placé sous surveillance et qui semblait beaucoup se déplacer en France. Selon le procureur de Strasbourg, l’homme âgé de 33 ans est décédé dans le hall de l’immeuble, cherchant à fuir. Il était connu de la DCRI depuis plusieurs mois et avait été condamné en 2008 pour des affaires de stupéfiants. Il était arrivé depuis peu à Strasbourg. Il était «très déterminé avec probablement la volonté de finir en martyr», a affirmé le procureur de Strasbourg, Patrick Poirret. Un seul policier a été blessé lors de l’intervention. L’agent a reçu une balle au niveau de la tête et une autre au niveau du coeur, mais elles ont été arrêtées par son gilet pare-balles et son casque de protection.

Au moment de l’opération, se trouvaient avec l’homme de 33 ans dans l’appartement strasbourgeois une femme, une fillette et un nourrisson. La femme a été placée en garde à vue.

À Cannes, un homme a été interpellé au domicile de sa compagne et n’a pas opposé de résistance. Selon une source proche de l’enquête, il connaissait l’homme tué à Strasbourg. Ce dernier possèderait d’ailleurs son logement principal à Cannes. Quatre perquisitions ont été menées au cours desquelles ont notamment été retrouvés des «testaments» et «une liste d’associations israélites», a indiqué François Molins. Samedi en début de soirée, on apprenait qu’une autre personne avait été interpellée dans la ville dans l’après-midi.

L’arrestation en région parisienne a été plus mouvementée, puisque l’homme était menaçant et «dangereux», selon la police. Il n’a toutefois pas fait usage de son arme.

Les précisions sur les autres arrestations ne sont pas, pour l’heure, connues.

Le Figaro





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Antiterrorisme : les islamistes visent des associations israélites !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *