toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antisémitisme islamiste: Deux détenus juifs lynchés à la prison de Liancourt


Antisémitisme islamiste: Deux détenus juifs lynchés à la prison de Liancourt

Depuis des années, des prisonniers juifs sont agressés. Des affaires souvent étouffées.

La violence antisémite se déchaîne aussi derrière les murs des prisons. A la centrale pénitentiaire de Liancourt, dans l’Oise, un groupe d’une trentaine de jeunes détenus musulmans s’est acharné en août dernier sur deux détenus juifs pendant la promenade.

Le premier, jeté au sol, roué de coups, tabassé, avait déjà été la cible de violences et d’insultes déclenchées par une origine que cet homme pratiquant, membre du mouvement piétiste Loubavitch, ne cachait pas. Le second, arrivé en juillet à Liancourt, a tenté de se porter au secours de son coreligionnaire. Ce fut pire. Les surveillants, dépassés, ont tardé à venir pendant l’accès de rage du groupe de lyncheurs.

Loading...

La première victime a enfin été transportée à l’hôpital de Créteil. Le second a raconté les faits à son épouse, qui, affolée, a pris contact avec l’administration pénitentiaire, la Licra, le Consistoire dont dépend l’aumônerie israélite des prisons, et le grand rabbin de France, Gilles Bernheim. « Mon mari vit dans la peur, il a 54 ans et les agresseurs, 25 ans, aidez-moi ! » conclut sa lettre SOS. L’enquête interne diligentée dans la centrale a conclu qu’il s’agissait d’actes antisémites avérés.

Pour assurer leur protection, les victimes ont été transférées à la mi-septembre à Fleury-Mérogis. Un nouveau transfert est prévu dans une prison « à la population plus mixte », selon les termes d’un proche de l’enquête. La commission disciplinaire devant laquelle sont traduits les agresseurs a fort à faire : il ne s’agit pas de deux ou trois personnes mais de tout un groupe fanatisé qui, selon les témoins, impose sa loi dans la centrale. Cette affaire n’est remontée à la surface qu’en raison de la détermination d’une épouse. En réalité, depuis plusieurs années, dans toutes les prisons, les détenus juifs, par peur des codétenus musulmans, ne mentionnent plus leur appartenance religieuse quand l’administration leur demande leurs souhaits en matière de culte.

MARTINE GOZLAN – MARIANNE

NDLR – Les musulmans étant très largement majoritaires, ils dictent leur loi dans les prisons. Les surveillants ne sont là que pour assurer l’ordre en général, mais la vie dans la prison est régentée par les caïds et leur bande. Dans ces conditions il n’y a rien d’étonnant que des chrétiens se convertissent à l’islam, choisissant ainsi une forme de protection. L’inverse ne peut pas se produire, à savoir qu’un musulman dans ces conditions se convertisse au christianisme. Le pire, c’est donc bien pour les juifs et ce fait révélé ci-dessus n’est pas unique.

Ce qui est révoltant dans cette affaire, c’est que l’administration pénitentiaire est bien au fait de la situation, et pense être dédouanée de toute intervention du fait du statut des prisonniers. Ainsi, on n’hésite pas dans les prisons à faire un AMALGAME au sens physique du terme entre des criminels dangereux et ceux qui ont commis des infractions financières, fiscales, ou sociales.

Non seulement ils font la loi, mais ils sont les maitres à penser, et font de la prison l’école du crime dont ils sont les enseignants.

Learn Hebrew online

J’avais eu l’occasion de dénoncer cette situation en 2005, alors que Sarkozy prenait ses fonctions de ministre de l’intérieur, et d’insister sur le gravissime fait que les bibliothèques des prisons regorgeaient de littérature islamiste, qui constituait l’essentiel de l’échange intellectuel.

Seules la médiatisation, et la dénonciation publique des faits obligent les politiques à prendre des décisions. Tous ceux qui participent au silence autour de faits graves, -compris des dirigeants de notre communauté qui parfois jouent le jeu, des politiques-font fausse route et laissent ainsi perdurer des situations révoltantes.

N’hésitez pas à contacter JForum.fr pour relayer toute information de cette nature.

Loading...

JForum





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Antisémitisme islamiste: Deux détenus juifs lynchés à la prison de Liancourt

    1. Ixiane

      Et je ne serais pas étonnée d’apprendre que la justice mette 2 juifs dans une cellule à majorité musulmane !!! c’est bien son genre!

    2. roberval

      N’est-ce pas les intellos, je ne citerai pas leurs noms pour ne vexer personne, qui pendant des années ont refusé de voir que leurs « potes » étaient en fait non pas des victimes mais des oppresseurs et des antisémites patentés ? Pensez vous sincèrement que la gauche fera quoi que ce soit contre des gens qui votent pour elle à 96% ? Ce fait scandaleux, 30 lâches sur 2 malheureux, n’a été rapporté que par Marianne. Personne ne veut voir ce qui se passe vraiment dans ce pays, mais que voulez-vous, les associations et la pensée unique y veillent. Quid de tous ces idiots dont hélas beaucoup de juifs qui ont cru au printemps arabe et à la démocratie en Tunisie, en Egypte, en Libye. Quel pays arabe a jamais été démocratique ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *