toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le communautarisme face à la civilisation par Jean-Yves Métayer-Robbes


Le communautarisme face à la civilisation par Jean-Yves Métayer-Robbes

Le communautarisme est un besoin et un choix de vivre avec ceux qui nous « ressemblent » d’abord.Comment la nation peut-elle envisager une politique d’intégration ou d’assimilation, si des communautés encouragent le développement des échanges dans un milieu fermé aux autres ? Cette ouverture est-elle possible lorsque les cultures sont très éloignées les unes des autres ?

Devons-nous reconnaître chaque communauté ou réseau dans le cadre de la nation ? avec éventuellement des régimes spécifiques ? La nation est-elle une juxtaposition de groupes d’individus, non reliés ? Qu’appellerait – on l’histoire d’une nation ? La nation n’est-elle pas en elle-même la grande communauté ? avec des droits et des devoirs , les mêmes pour tous ?

Dans un orchestre, peut-il y avoir des groupes qui jouent des musiques différentes en même temps et que l’ensemble sonne juste ? L’harmonie ne peut se produire que si tous les musiciens jouent le même morceau de musique, ensemble, après s’être accordés sur le même diapason. Sinon, nous ne pouvons que constater une cacophonie générale, un assemblage de sons confus et discordants.

Pouvons-nous alors imaginer une « civilisation des communautés » ? Ce sont deux conceptions contraires qui ne peuvent se rejoindre. Chaque tradition doit rejoindre un tout plus grand, avec des liens civilisationnels comme les héritages en communs, religieux ou culturels. Nous pouvons soutenir une culture Bretonne ou Bavaroise, parce que les siècles passés y ont laissé des valeurs, des « traces, des archétypes, des traditions sur lesquelles ces cultures régionales ont pu s’harmoniser et constituer un espace cohérent sans perturber leurs nations respectives ainsi que l’environnement culturel commun qui les dépasse,  pour certains la civilisation européenne, pour d’autres la civilisation Judéo-Chrétienne.

Nous pouvons encore comparer les héritages de l’Europe sur le plan musical, et nous comprendrons par une écoute attentive que l’Italien Vivaldi, l’Allemand J-S Bach ou l’autrichien Mozart utilisent les mêmes accords, la même théorie de la musique, chacun ayant cultivé sa propre évolution personnelle.L’héritage apporte le socle sans en exclure la dynamique d’évolution.Nous sommes bien dans la rencontre du collectif et de l’individuel, deux éléments indisociables dans la construction d’une société, d’une civilisation et de chaque être humain qui la compose.

Chaque ensemble d’individus doit pouvoir s’intégrer dans une unité plus grande sans prendre le risque de se perdre ou de devoir repousser, éloigner ou refouler certains éléments qui font de lui un individu à part entière.

Une civilisation repose sur ses héritages qui resteront gravés pour toujours dans ce que la psychanalyse moderne appelle l’inconscient collectif. Nier cet inconscient qui nous tient et qui nous guide est simplement impossible.Le replis communautariste est donc le résultat d’une réelle confrontation dans l’organisation psychique entre l’héritage d’une culture et la réalité d’une autre culture, d’une autre civilisation.

 

Jean-Yves METAYER-ROBBES





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le communautarisme face à la civilisation par Jean-Yves Métayer-Robbes

    1. Redomier

      Nous Juifs , nous serions mal placés de critiquer le communautarisme du fait de notre identité historique diasporique , dans les nations c’est à dire minoritaire.

      Comment rejeter ce libéralisme qui nous a acceptés dans des peuples aux traditions , à la religion différente ?

      Kol akavod à ce haut niveau de tolérance tout inspiré par notre monothéisme , en tout cas dans les pays chrétiens et musulmans lorsque ses dirigeants acceptaient nos aïeux .Bien sûr, avisés, ils savaient qu’ils n’y perdraient pas au change .

      L’histoire est une donnée consubstantielle de ce monde : tout change même si des invariants subsistent .

      Ainsi en est il de la démographie , en particulier celle des pays appelés autrefois pays sous–développés , surtout lorsqu’ils vomissent et rejettent le moindre planning familial . Ainsi en est il des pays musulmans (52 Etats ).

      Les gens de ces pays s’expatrient , en général, pour des raisons compréhensibles mais viennent déstabiliser les équilibres culturels et économiques des pays occidentaux .

      Équilibres toujours précaires et acquis difficilement au prix d’efforts considérables et de guerres civiles étouffées , oubliées .

      Il faut que toute immigration soit limitée pour que les nouveaux arrivants aient le temps de s’intégrer harmonieusement dans les pays qui les accueillent .

      Faute de quoi , tôt ou tard , les conflits internes , qui sont les pires ,évoluent vers des guerres civiles qui sont le dénouement indispensable , oxygénant , libérateur à des situations d’oppression quotidienne en particulier avec les tenants cette religion conquérante et homophobe comme l’Islam .

      N’avons nous pas , hélas , les exemples récents de l’ex-Yougoslavie, du Liban , de Timor, du Nigéria, de la Côte d’Ivoire … ?

      Ailleurs c’est le calme soit parce que les non musulmans ont été largement expulsés ,soit parce qu’ils sont menacés ,asphyxiés , détroussés , réduits au silence

      Non le communautarisme avec l’islam est un suicide

      Y compris d’ailleurs et même surtout en Israël.

    2. azoi

      c’est toujours le même problème, c’est un bon article mais qui oublie l’essentiel : la france a toujours été un pays d’accueil et à intégré des millions d’étrangers. mais il s’agissait de personnes de culture judéo-chrétienne et en très grande majorité blanche. ce ne fut pas sans difficulté (ils viennent voler notre pain)mais cela à fini par se faire, car ces étrangers avaient la volonté de s’intégrer, de se fondre dans la population existante, ils respectaient les lois de la république et son laicisme, et il ne souhaitaient en aucune manière que l’on modifie nos us, nos lois et coutumes pour adopter les leurs. ce n’est plus le cas actuellement, les étrangers veulent une communauté en fonction de leur religion et que les lois et règlement soient modifiés en fonction de leur volonté qui n’est pas de s’intégrer mais uniquement de profiter du système, d’en prendre les avantages et de refuser les devoirs. à mon regret je pense que tout cela finira très mal

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap