toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Suite aux déclarations de Mitt Romney sur Jérusalem capitale d’Israël, Obama n’est pas d’accord et tient un double langage.


Suite aux déclarations de Mitt Romney sur Jérusalem capitale d’Israël, Obama n’est pas d’accord et tient un double langage.

Obama est le champion du double langage et du mensonge: en 2008 il déclarait que Jérusalem était la capitale indivisible d’Israël. Lundi la Maison Blanche a critiqué Mitt Romney pour avoir adopté une politique sur Jérusalem qui est différente de celle des administrations précédentes.

Le candidat républicain à la présidentielle a déclaré à Jérusalem que la ville est la capitale d’Israël, tandis que l’administration Obama et ses prédécesseurs ont refusé de le faire, parce que la ville comprend des zones non reconnues par les Etats-Unis.

Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche, a répondu lors d’une conférence de presse à la question d’un journaliste sur les propos de Romney et a critiqué le candidat républicain pour être en désaccord avec les politiques énoncées précédemment.

« Certaines personnes se grattent un peu la tête » sur ses commentaires, a dit Earnest. « La capitale est quelque chose qui doit être déterminée dans les négociations entre les deux parties sur le statut final. » Il a ajouté que la position d’Obama sur Jérusalem est la même « que celle prise par les administrations précédentes, à la fois démocrates et républicaines. Donc si Mitt Romney est en désaccord avec cette position, il est également en désaccord avec la position qui a été prise par des présidents comme Bill Clinton et Ronald Reagan. »

Le Congrès a adopté une loi en 1995 déclarant que Jérusalem est la capitale d’Israël et que les Etats-Unis doivent transférer leur ambassade de Tel Aviv. Toutefois, la loi comportait une dérogation qui permet au président de reporter le déménagement de cette ambassade tous les six mois si il invoque des questions de « sécurité nationale ».

La position d’Obama est évidemment outrageante et en complet désaccord avec ce qu’il avait annoncé il y a quatre ans. Mais qu’Obama mente n’est plus une surprise, mais plutôt la marque de fabrique de ce qui est sans contexte le pire président qu’ont jamais connus les Etats-Unis.

Une petite vidéo pour rappeler la position d’Obama sur Jérusalem, il y a quatre ans, dans laquelle il dit clairement : « Jérusalem va rester la capitale d’Israël et doit rester indivisée… »





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Suite aux déclarations de Mitt Romney sur Jérusalem capitale d’Israël, Obama n’est pas d’accord et tient un double langage.

    1. Ixiane

      N’oublions pas que OBAMA est musulman par son père, comment peut-on croire qu’il accepterait Jérusalem comme Capitale d’Israël !
      Il n’y a qu’une solution, le virer,ce que je souhaite..VIVE Mitt Romney!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *