toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les dessous de la mission jihadiste « Bienvenue en Palestine »


Les dessous de la mission jihadiste « Bienvenue en Palestine »

Les dessous d’une mission jihadiste – Les accointances avec les terroristes du Hamas et les djihadistes sont prouvées et le Quai d’Orsay le sait. Ci-dessous une lettre adressée à Laurent Fabius. Les Jordaniens ne voient pas cette mission passer par leur pays d’un très bon oeil, d’autant qu’en termes d’aide humanitaire les besoins sont préssants pour les refugiés syriens. Les palestinistes pro-terroristes ont décidé d’ignorer le sort des réfugiés syriens, cette entreprise jihadiste se sert de la fausse « cause  palestinienne », pour venir provoquer l’Etat souverain d’Israël, c’est leur seul but, et cela coute des milliers et des milliers d’euros.

La France a averti les organisateurs d’une mission pro-palestinienne prévue fin août en Cisjordanie des risques de refoulement par les autorités israéliennes, a indiqué mardi le Quai d’Orsay.

« La France rappelle son attachement à la liberté d’expression, ainsi qu’à la liberté de circulation vers et dans les Territoires palestiniens, qui doivent notamment être accessibles aux visiteurs étrangers. Ce principe est régulièrement rappelé aux autorités israéliennes », a-t-il précisé.

Loading...

« Notre réseau diplomatique et consulaire dans la région restera pleinement mobilisé pour apporter, le cas échéant, toute notre aide à nos ressortissants », a ajouté dans une déclaration le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères, Vincent Floreani.

La mission « Bienvenue en Palestine »

L’OBJECTIF DE LA MISSION « BIENVENUE EN PALESTINE » :

Chercher la confrontation entre les militants internationaux et les soldats israéliens dans le but de susciter une campagne médiatique internationale négative à l’encontre d’Israël.

  • Si Israël laisse passer les militants internationaux

Ils chercheront l’affrontement avec l’armée israélienne afin d’organiser une campagne médiatique sur le thème de l’oppression des palestiniens et de la violence de l’armée.

  • Si Israël ne les laisse pas passer les militants internationaux

Ils chercheront l’affrontement avec les autorités douanières israéliennes de manière à organiser une campagne médiatique autour de l’idée qu’il existe également un blocus sur les territoires palestiniens de Cisjordanie puisqu’on empêche les occidentaux de s’y rendre.

Learn Hebrew online

HISTORIQUE DE LA MISSION « BIENVENUE EN PALESTINE »

  1. 1. Décembre 2010 : mission « Noêl en Palestine » :1

Près de 150 militants internationaux répondent à l’appel d’organisations palestiniennes et se rendent en Cisjordanie. L’association CAPJPO-Europalestine envoie 70 militants français.

Bilan de la mission:

Loading...
  • Troubles à l’ordre public
    • Les militants internationaux participent à 8 manifestations, la plupart entraînant des affrontements avec l’armée israélienne et occasionnant des troubles à l’ordre publics.
    • Une action de vandalisme contre un point de passage militaire avec tentative d’effraction
    • 11 internationaux arrêtés pour trouble à l’ordre publics lors des manifestations
    • Rencontre avec des députés du Hamas
    • Faible retentissement médiatique
  1. 2. Juillet 2011 : mission « Bienvenue en Palestine 1 »

Le succès de la mission précédente a encouragé les organisations palestiniennes à renouveler ce type d’opération. Ils mettent au point la nouvelle formule, sous le nom de « Bienvenue en Palestine ».

Près de 300 militants internationaux répondent à l’appel. Cette fois les autorités israéliennes leur interdiront l’entrée. Grâce à une liste préétablie, les compagnies aériennes refuseront l’embarcation à la majorité des militants. Les autres seront arrêtés en Israël, puis expulsés vers leurs pays d’origine.

A noter que 3 militants de l’organisation jihadiste, Forsane Alizza, participent à cette mission. Deux d’entre eux seront refoulés au moment de l’embarcation, et un sera arrêté à son arrivée en Israël2.

Bilan : Forte couverture médiatique (Repris et couvert par les médias « de masse »)

  1. 3. Avril 2012 : mission « Bienvenue en Palestine 2 »

Identique à celle de juillet 2011, avec une petite variante : la majorité des militants internationaux ont essayé d’embarquer à partir de vol en provenance de Turquie, pensant bénéficier de l’indulgence des autorités turques.

rencontre avec des députés du Hamas

rencontre avec des députés du Hamas

LA NOUVELLE MISSION « BIENVENUE EN PALESTINE 3 »

  • Du 24 au 31 Aout 2012
  • Organisée en France par l’association Europalestine.
  • Ils  disent vouloir répondre à l’invitation du gouverneur et maire de Bethléem et d’autres associations palestiniennes.
  • Le coordinateur palestinien de cette mission est Jacques Néno a tenu des propos que l’on pourrait qualifier d’antisémites lors d’une conférence qu’il a donnée à Paris en juin 2012 (enregistrement à l’appui) :

« (…) c’est grâce à des citoyens qui peuvent se mettre debout en disant nous on refuse ça, vous ne passerez pas, malgré toute la propagande, malgré le fait que vous contrôliez toutes les chaînes d’informations, vous ne passerez pas »

Particularités de cette mission :

  • Ils décident de passer par la Jordanie, et de rejoindre la Cisjordanie par le pont Allenby
  • Plusieurs démarches ont été faites au Quai d’Orsay (Olivia Zemor et le coordinateur palestinien ont été reçu au MAE, lettre du gouverneur de Bethléem à Laurent Fabius)

2 Participation de militants de Forsane Alizza : voir à la fin de l’article cette vidéo, groupe djihadiste interdit en France

Lettre du Gouverneur de Betlé’hem à Laurent Fabius

« Bienvenue en Palestine » : Contre argumentaire

1- LE PASSAGE PAR LA JORDANIE : SOLUTION PROPOSEE PAR ISRAËL

Argument d’Europalestine :

« Puisque des représentants israéliens ont déclaré publiquement en avril dernier (voir la vidéo sur ce site) qu’ils nous avaient bloqués parce que nous voulions passer par l’aéroport de Tel Aviv pour nous rendre en Cisjordanie, alors que le passage approprié aurait été, selon eux, de transiter par la Jordanie et le Pont Allenby, nous avons donc décidé de les prendre au mot »

Contre argument :

Aucun représentant israélien n’a déclaré qu’ils pouvaient passer par la Jordanie.

Cet argument exploite la déclaration d’un chercheur israélien, Gregg Roman qui est directeur adjoint du centre de recherche GLORIA (global Research Center in intrenational Affairs), lors d’une interview donnée à la chaine Al Jazeera.

2- IL S’AGIT DE MILITANTS DES DROITS DE L’HOMME QUI NE MENACENT NI L’ORDRE PUBLIC NI LA SECURITE D’ISRAËL

Argument du gouverneur de Bethléem :

« Il s’agit de militants de droits de l’homme et d’une mission de solidarité internationales, militants qui ne menacent ni l’ordre public ni la sécurité »

Contre argument :

1)     Militants des droits de l’homme:

  • De nombreux militants d’Europalestine sont connus pour leurs propos antisémites, certains même pour leur proximité avec les milieux négationnistes français (Dieudonné, Skandrani)
  • Lors de la mission en décembre 2010, ils ont rencontré des députés du Hamas
  • 3 membres de l’organisation jihadiste, Forsane Alizza, ont participé à la mission « Bienvenue en Palestine » en juillet 2011.
  • Le coordinateur palestinien de la mission, Jacques Néno, a tenu des propos que l’on peut qualifier d’antisémites, lors d’une conférence qu’il a donnée à Paris en juin 2012.

2) Menace à l’ordre public et à la sécurité

Lors de la première mission en décembre 2010 :

  • Les militants internationaux participent à 8 manifestations, la plupart entraînant des affrontements avec l’armée israélienne et occasionnant des troubles à l’ordre publics.
  • Une action de vandalisme contre un point de passage militaire avec tentative d’effraction
  • 11 internationaux arrêtés pour trouble à l’ordre publics lors des manifestations

3- BLOCUS SUR LA CISJORDANIE : LES MILITANTS PRO-PALESTINIENS NE PEUVENT PAS S’Y RENDRE LIBREMENT

Argument du gouverneur de Bethléem :

« Toute personne soupçonnée par Israël d’amitié ou de sympathie pour les palestiniens peuvent subir la détention ou l’expulsion et parfois même (…) la dégradation des libertés individuelles et surtout de la liberté de mouvement »

Contre argument :

    • Les organisations pro-palestiniennes organisent chaque année de nombreux voyages de sensibilisation en « Cisjordanie ».
    • Dès lors qu’ils ne menacent pas de troubler à l’ordre public, les militants pro-palestiniens, comme tout autre touriste, peuvent jouir d’une liberté de mouvement plus importante que celle dont jouissent les israéliens eux-mêmes, puisqu’il leur est interdit de se rendre en zone A.
Notes

Notes :

1 Mission « Noël en Palestine » – décembre 2010

week of international solidarity: http://www.youtube.com/watch?v=VCpB54gcvUc

Récit de la mission avec pleins de liens vers des articles et des photos : http://divergences.be/spip.php?article2669

Récit de la mission par la nièce d’Olivia Zemor, Leila Shahshahani: http://degrenobleagaza.over-blog.com

Voir album picassa du photographe de la mission Noel en palestine : Jean-Christophe Peres

https://plus.google.com/photos/108074718081470309448/albums?banner=pwa

 

Copyright © Israël Flash





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Les dessous de la mission jihadiste « Bienvenue en Palestine »

    1. Aaron

      La Judée-Samarie fait partie intégrante du territoire israëlien pour deux raisons:
      1/ historique (je ne m’étendrai pas sur ce point, les lecteurs le savent;
      2/ « militaire » (je n’ai pas trouvé d’autre terme plus approprié).
      En effet, l’état d’Israël n’a fait que récupérer cette partie de territoire. Il y a eu la guerre des sis jours; l’ennemi a perdu ces territoires, comme d’autres états en d’autres temps en ont perdu.
      Je ne prendrai que l’exemple de l’Allemagne en 1945.
      Donc il est normal qu’il y ait interdiction d’accès à des gens aussi indésirables que ceux mentionnés dans l’article ci-dessus.
      Il est dommage que les contrevenants ne soient pas incarcérés en attendant un procès « sine die »; seule la fermeté paiera face à de tels individus, que cela plise aux merdias d’Eurabia ou non.

    2. Ixiane

      Israël ne doit pas céder d’un pouce, sinon elle court à sa perte !
      J’ai l’impression que la Jordanie se rapproche d’Israël ..elle doit sentir qu’elle sera la prochaine cible des islamistes !!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *