toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le réveil macabre d’Arafat et la tragi-comique décision française, par Freddy Eytan


Le réveil macabre d’Arafat et la tragi-comique décision française, par Freddy Eytan

Jeudi 11 novembre 2004, 3 heures du matin, Yasser Arafat est décédé à l’hôpital des armées Percy à Clamart …

Quelques heures après, sur le tarmac de la base aérienne de Villacoubay, le cercueil d’Arafat est recouvert du drapeau quadricolore palestinien et porté par huit soldats français de l’armée de terre. Au son de la marche funèbre de Chopin, trois compagnies de la Garde républicaine en tenue d’apparat rendent les honneurs … Après la sonnerie aux morts retentit l’hymne national palestinien et la Marseillaise, joués par la fanfare militaire. Des drapeaux français et palestiniens en berne flottent au vent tandis qu’un avion Airbus de l’armée de l’air s’envole avec la dépouille vers les cieux escorté par un autre avion de la République française avec, à son bord, le chef de la diplomatie …

On convient que cet hommage sans précédent et orchestré par Jacques Chirac a dépassé l’entendement et toutes les directives protocolaires. Jamais dans les temps modernes, un pays occidental et laïc n’a réservé à un chef « guerrier », à savoir à un chef terroriste d’un Etat étranger virtuel, une telle admiration en grande pompe et aussi solennel …

Loading...

En ce jour du 11 novembre … le jour de l’Armistice du premier conflit mondial de l’Histoire !

Et voilà que sept années plus tard, la France de François Hollande décide d’ouvrir le dossier médical qui pourtant a été profondément enterré et dont des médecins militaires français y étaient eux mêmes responsables et n’avaient trouvé aucune anomalie ou empoisonnement quelconque.

Ils savaient parfaitement qu’Arafat avait un certain âge, souffrait d’une cirrhose du foie très aigue et quelques années auparavant, son avion s’était écrasé dans le désert libyen. Qu’Arafat  l’avait échappé belle, mais que ce crash néanmoins valu deux hémorragies cérébrales, et enfin, ils étaient  conscients qu’Arafat fut atteint aussi de la maladie d’Alzheimer, sans oublier le Sida … 

 

 

 

 

 

Donc pourquoi ce camouflet à l’encontre des médecins ?

Pourquoi relancer une nouvelle tragi-comédie ?

Ne s’agit-il pas d’un acte purement politique pour ressusciter un dossier palestinien oublié et agonisant face à l’impuissance devant les turbulences islamiques, la crise syrienne, et l’approche de l’Assemblée générale de l’ONU afin d’assurer la reconnaissance de l’adhésion de la Palestine … et par la même occasion satisfaire les caprices de madame Souha Tawil-Arafat et justifier l’enquête d’al Jazzera …, la chaîne d’une principauté arabe « très chère à la France… »

Loading...

Depuis plusieurs décennies, la France se distingue par un traitement singulier et étrange de la solution du problème palestinien.

Pour rafraichir nos mémoires, rappelons quelques jalons marquants, inspirés et dictés par le Quai d’Orsay :

  • La rencontre  Sauvagnargues-Arafat à Beyrouth.
  • L’ouverture d’un bureau de l’OLP à Paris.
  • La libération d’Abou Daoud, cerveau du massacre des 11 athlètes israéliens à Munich.
  • L’invitation d’Arafat à l’Elysée,  le jour même de la commémoration de la Shoah,
  • L’hospitalisation d’Arafat en France, et ouverture d’une enquête sur sa mort approuvant indirectement la thèse de « l’empoisonnement » par Israël …
  • Reconnaissance de la Palestine au siège de l’UNESCO à  Paris
  • Ouverture d’un réseau diplomatique et consulaire dans les territoires palestiniens et une « ambassade de France auprès de la Palestine » dans le quartier ouest de Jérusalem …
  • L’inquiétude du Quai d’Orsay et son attachement à la liberté de circulation vers et dans les territoires palestiniens approuvant et encourageant ainsi les initiatives des opérations de « Bienvenue en Palestine » par des anarchistes et antisionistes voulant semer la pagaille et attirer l’attention de l’opinion publique internationale.

Ont-ils programmé d’aller manifester à Damas ou  dans les rues de Paris contre les massacres quotidiens en Syrie ?

Loading...

Dans son dernier discours devant les ambassadeurs de France, le Président François Hollande nous « recommande de reprendre le chemin de la négociation dés lors que les Palestiniens ont levé bon nombre de préalables ». Ah bon, lesquels ?

Il est temps que le président français nous révèle les concessions que les Palestiniens ont fait dernièrement …

N’ont-ils pas en effet lancé une campagne de dénigrement et de déligitimation de l’Etat juif dans toutes les tribunes internationales et particulièrement à Paris ?!

Source : Le Cape, par Freddy Eytan





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Le réveil macabre d’Arafat et la tragi-comique décision française, par Freddy Eytan

    1. Beatrice

      De nombreux dirigeants occidentaux et un grands nombres de médias ont peur de l’Islam et ont vendu leur Raison aux pétro-dollars.

      Aujourd’hui chaque citoyenne et chaque citoyen doit faire un choix :
      – participer à la collaboration (active ou passive) avec l’Islam
      – ou s’opposer à l’Islam pour défendre la France et la Liberté, défendre Israël et la Liberté, défendre le monde Libre et les Droits Humains.
      http://unmondesansislam.wordpress.com/2012/08/29/la-liberte-guidera-le-peuple/

    2. Tamara

      C’est bien de toujours rappeler cette politique pour un pays virtuel, dont la composante n’est là que par le bon vouloir de l’URSS qui a mis en place un égyptien, Arafat, pour mieux asseoir leur pouvoir et plaire aux pays pétroliers. Je ne pense pas que la population française sache que trop d’honneurs sous la Marseillaise (??????) ait été octroyée, non seulement à l’auteur de Septembre Noir mais à l’instigateur du terrorisme envers Israël et d’autres pays, qui était fourbe et qui ne montrait sa vraie personnalité qu’en langue arabe. Quant à Mme, pourquoi a t elle attendu huit ans pour se manifester ? et pourquoi ne met on pas en avant ses moyens de subsistance en France, leur origine, et ceci sous l’aval du président d’alors.
      Israël n’a rien à voir avec cette histoire, si résultats positifs il y a, et les mèdecins français ont l’obligation d’être plus bavards envers la Justice, étant donné tout ce que l’on sait déjà…
      Pourquoi un procès contre X en France ?
      Tamara

    3. Mfeivel

      http://www.atlantico.fr/decryptage/yasser-arafat-empoisonne-champignons-autopsie-nouveau-mensonge-repris-complaisamment-medias-karl-wilner-465432.html : cet article est autrement plus convainquant. Il appert qu’il s’agit d’une élucubration d’un certain rhumatologue français le Pr. Marcel Francis-Khan qui est à l’origine des bruits selon lesquels Arafat aurait été empoisonné par des champignons, mais ce que l’on oublie de dire, c’est que ce professeur a été un des fondateurs de France-Palestine et est anti-sioniste notoire. De plus, il a volontairement mentionné que ces champignons étaient élevés près de Tel Aviv.

    4. CSL-Europe-Israël.org Post author

      Pour appuyer votre argumentation critique, et pour avoir (involontairement) côtoyé Marcel Francis-Khan, Pr en rhumatologie de profession et grand mandarin autocrate avec ses subordonnés ayant exercé à Lariboisière puis à Bichat, mais aussi grand pervers plymorphe de son état. Ce sinistre personnage a toujours milité à gauche (Parti communiste) et à l’extrême gauche (très proche de la Ligue communiste après 68).
      Cet homme a consacré toute son énergie à lutter contre son camp, c’est-à-dire la liberté, la démocratie, et sans doute le fera-t-il jusqu’à son dernier souffle.
      Il a ainsi soutenu les « porteurs de valises » lors de la Guerre d’Algérie, dirigé le « Secours rouge » lors de la guerre du Viet Nam ; s’est réjoui des difficultés d’Israël lors de la Guerre de Kippour ; est allé porter assistance aux terroristes arabes palestiniens pendant la Guerre du Liban en 1982 ; co-fondateur de l’Association France-Palestine Solidarité ; co-organisateur du Tribunal Russell sur la Palestine. En avril 2009, il participe à la création d’un comité de soutien au terroriste franco-palestinien Salah Hamouri, etc.
      Surtout ne lui dites pas qu’il est antisémite, il est con-vaincu d’être un grand progressiste.
      Donc, avec l’affaire du faux empoisonnement d’Arafat, il ne pouvait pas laisser passer si belle occasion de faire, encore, parler de lui.

    5. Youssef

      C’est bien connu, les arabes vivant en Palestine n’ont jamais voulu faire la paix avec Israël.

      A quoi ça servirait ?…. Puisqu’ils ne recevraient plus cette manne Européenne mise en place en 1974 – suite au 1er choc pétrolier de 1973.
      Cette pseudo mobilisation d’arabes vivants en Palestine n’est qu’un leurre. Car il n’y a jamais eu de nation arabo-palestinienne et encore moins d’unité palestinienne. Seulement des factions qui essaient chacunes de capter les aides de l’Europe, et maintenant celles de l’Iran.

      Pendant la guerre des 6 jours en 1967, Israël ne s’attaque aucunement à des Arabes Palestiniens. Elle combat les Egyptiens au sud, les Jordaniens à l’est et dans Jerusalem, puis les Syriens au nord. Aucune historien ne parle d’arabes palestiniens.

      Même Gamal Abdel Nasser président Egyptien ne parle que des arabes vivant en Palestine. Il ne prononce jamais le mot de Palestiniens pour désigner les arabes. Les Jordaniens eux mêmes lorsqu’ils parlent de juifs, les appellent des palestiniens. Pour en avoir le coeur net, je vous conseille de visionner tous les reportages de cette époque.

      Sauf qu’après 1974 et l’intrusion Européenne au Moyen Orient, tout a changé.

      Est-il besoin de le préciser que Yasser Arafat est Egyptien. Il n’a aucun lien avec la Palestine.

      Source Wikipedia: Origine de l’Eurabia:

      Eurabia était à l’origine le titre d’un bulletin d’information publié par le Comité européen de coordination des associations d’amitié avec le monde Arabe9. Selon Bat Ye’or, il a été publié en collaboration avec « Middle East International (Londres), France-Pays Arabes (Paris) et le Groupe d’Etudes sur le Moyen-Orient (Genève) ».

      Pendant le choc pétrolier de 1973, la Communauté économique européenne (le prédécesseur de l’Union européenne), est entrée dans un dialogue euro-arabe avec la Ligue arabe. Bat Ye’or a utilisé plus tard le titre du journal « Eurabia » afin de décrire les événements politiques associés.
      Bat Ye’or décrit Eurabia (le processus politique) comme le résultat d’une politique européenne dirigée par la France depuis la Guerre des Six Jours, dont l’intention première était d’augmenter le pouvoir de l’Europe face aux États-Unis en alignant ses intérêts sur ceux des pays arabes, et affirme que :
      « Cet engrenage qui fait de l’Europe le nouveau continent de la dhimmitude, s’est mis en marche depuis 30 ans à l’instigation de la France.
      Une politique ambitieuse s’était alors dessinée, la symbiose de l’Europe et des pays arabo-islamiques, une symbiose qui donnerait à l’Europe – et particulièrement à la France, moteur du projet – un poids et un prestige qui rivaliseraient avec celui de l’Amérique. Cette politique fut menée discrètement, en dehors des traités officiels, sous le nom bénin de Dialogue Euro-Arabe. […]
      Cette stratégie dont le but était la création d’un ensemble méditerranéen Euro-Arabe, avec la libre circulation des personnes et des produits, a déterminé la politique d’immigration arabe dans la Communauté européenne. Elle a aussi fixé depuis 30 ans toute la politique culturelle dans les écoles et les universités de la Communauté.

      Les Arabes mettaient des conditions à cette association :

      1. une politique européenne séparée et opposée à celle de l’Amérique ;

      2. la reconnaissance par l’Europe d’un peuple palestinien, et la création de la Palestine

      3. le soutien européen à l’OLP

      4. la désignation d’Arafat comme son seul et exclusif représentant [des Palestiniens]

      5. la délégitimation politique et historique d’Israël, la réduction de son territoire en un Etat non-viable, et l’arabisation de Jérusalem.

      D’où la guerre européenne occulte contre Israël par le boycott économique et dans certains cas universitaire, par la diffamation et la propagation de l’antisionisme et de l’antisémitisme. »
      « L’avidité économique de l’Europe fut instrumentalisée par la politique de la Ligue arabe dans une stratégie à long terme visant Israël, l’Europe et l’Amérique […] Par le labyrinthe du système du dialogue euro-arabe, une politique de délégitimisation d’Israël a été projetée aux niveaux tant nationaux qu’internationaux de la Communauté européenne […] Stratégiquement, la coopération euro-arabe devint un instrument politique pour l’antiaméricanisme en Europe, dont le but était de séparer et affaiblir les deux continents par une incitation à l’hostilité et le dénigrement permanent de la politique américaine au Moyen-Orient. »
      « La vérité est que depuis 30 ans les Européens ont été avec les terroristes. Ils ne peuvent pas combattre les arabes, ils ont autorisé les arabes à dicter leur politique depuis 1974 »
      « Depuis 40 ans Eurabia a mis en place ses réseaux, ses finances, son pouvoir hégémonique, son contrôle totalitaire des médias, des universités, de la culture et de l’esprit des Européens. »
      Bat Ye’or voit dans le Partenariat Euromed et l’Union pour la Méditerranée l’officialisation de la politique d’Eurabia (islamisation et arabisation de l’Europe, fusion avec les pays arabes, hostilité envers Israël…).
      _______________________________________________________________________

      Vous ne vous êtes jamais posé la question ?

      Pourquoi depuis 1974 l’Europe rempli par milliards les poches des arabes palestiniens ? Pour quelle raison le fait-elle ?…. Pourquoi ne le fait-elle pas pour d’autres pays ?….. Par simple philanthropie ?….. Pourquoi la Grèce est sous contrôle, et pourquoi nous ne savons pas où passe tout cet argent livré aux arabes palestiniens. Si encore cela servait à faire la paix ?… Bien sûr que non.

      AFP le 8 juillet 2012

      … »Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, rencontrera dimanche le président palestinien Mahmoud Abbas,

      …….. M. Barroso se rendra aussi à Jéricho où il inaugurera une académie de police palestinienne financée par l’Union européenne et signera un accord de financement de 20 millions d’euros avec l’Autorité palestinienne. »

      En tout point, l’Europe est responsable. Depuis 40 ans elle est responsable de tous ces morts, que ce soit du coté Israélien comme du coté arabo-palestinien.

      L’Europe voudrait aussi faire la paix ?……Bien sur que non, puisqu’elle a le moyen d’agir autrement et qu’elle ne le fait pas. Elle ne le fera jamais.

      L’Europe ne fait qu’attiser les haines, sous couvert de faire croire l’inverse.

    6. Roberto

      La France qui a toujours des pratiques crapuleuses. Nous sommes dirigés par des opportunistes en mal de reconnaissance. A présent, donnons aux Palestiniens 4 ou 5 départements Français, en bord de mer si possible, au soleil, et laissons les s’installer pour y vivre à leur manière, et suivant leur coutumes, et on verra ce que diront les Français, qui ont baissé « leurs frocs » depuis bien longtemps. Une France décevante et honteuse !.

    7. atlani

      Peut être espèrent ils le faire lever de sa tombe pour reprendre sa plce a la place de Abou mazen ? qui sait ?
      Il est crevé bouffé par les vers, il ne reste eventuellement qu’une vieille carcasse pourrie, qui se décompose a la vitesse de la lumière ( enfin ) lumiere noire des tombeaux . Il est crevé, enfin il ne petera plus, il est crevé , bravo enfin Il est crevé il faut encore le tuer il n’est pas assez mort. Il est revenu pour entrainer avec lui ceux qui l’on et continuent de le soutenir comme des maquereaux qui soutiennent les putains.Il est crevé tant mieux .

    8. serge027

      Même mort il continue à nous emmerder celui-la! Tout le monde sait bien que la thèse de l’empoisonnement au Polonium est une vaste fumisterie. Le Polonium se détruit à moitié en 138 jours et bien sur au bout de 8 ans il ne peut subsister que du plomb. D’autre part on a bien vu pour le journaliste russe, que l’empoisonnement au polonium fait perdre les cheveux. Enfin, toute personne qui approche un empoisonné est soumis au même empoisonnement. Rien de tout cela n’est arrivé à Arafat. La France une fois de plus se couvre d’opprobre en avalant les couleuvres palestiniennes!

    9. manitou

      Ils ont déjà Marseille,la seine saint Denis et la nord pas de calais, bientôt inch Allah ils auront la FRANCE entière.

    10. Yoshua

      Il semblerait que tous les verres sont sortis écoeurés pour vomir tellement ils étaient dégoutés de ce terroriste Arafat

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *