toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La 1ère université du terrorisme a ouvert ses portes à Gaza


La 1ère université du terrorisme a ouvert ses portes à Gaza

Les comités de résistance populaire, la troisième organisation terroriste à Gaza, a inauguré une nouvelle académie pour former les terroristes à se battre contre Israël. Cette semaine, la première promotion d’étudiants a été diplômée.

Le pouvoir des terroristes à Gaza s’articule entre trois organisations-clé : le Hamas, le Jihad islamique et les Comités de Résistance populaire. Chaque organisation tente d’enrôler plus de membres dans ses unités militaires et de remporter le soutien de la population.

La branche armée des Comités de Résistance populaire, les Brigades al-Nasser Sahal ad-Din, dispose désormais de sa propre académie militaire. Cette semaine, la première promotion “d’étudiants” a été diplômée. La formation de cette année était notamment spécialisée dans la destruction de blindés et l’utilisation de missiles anti-tanks.

Loading...

Les Comités de Résistance populaire forment ses prochains terroristes

Ce centre porte le nom d’Imad Hamad, tué par l’armée israélienne à Rafah le jour de la triple attaque terroriste près d’Eilat le 18 août 2011 dans laquelle 8 Israéliens ont été assassinés. Hamad est aussi connu pour avoir été le premier terroriste à interroger Gilad Shalit pendant sa captivité.

“Affronter l’ennemi sioniste”

Les dirigeants des Comités de Résistance populaire soutiennent  que le but de cette académie est d’inculquer aux “étudiants” des techniques de guerre et d’améliorer leurs compétences sur le terrain à force d’entraînements intensifs.

Selon Abu Suhain, l’un des responsables de l’organisation terroriste, le cursus comprend des entraînements physiques, des cours de défense et de stratégie militaire et d’utilisation de missiles anti-tanks. L’accent est également mis sur la transmission de valeurs religieuses “pour qu’ils puissent se confronter à l’ennemi sioniste en s’appuyant sur une foi totale dans le triomphe de Dieu.

Toujours selon Abu Suhaib, les Comités de Résistance populaire s’efforcent de recruter le plus grand nombre de membres possible afin qu’ils suivent le chemin des terroristes qui ont précédé et qui ont “sacrifié leur vie.”

Les Comités de Résistance populaire forment ses prochains terroristes

Learn Hebrew online

Les CRP ont été créés en septembre 2000, au moment du début de la Deuxième Intifada. Les CRP agissent comme sous-traitant de l’Iran dans la bande de Gaza et sont soutenus, financés et encouragés par le Hamas.

En autorisant les CRP à opérer comme un groupe indépendant en apparence, le Hamas parvient à exécuter des attaques terroristes contre des Israéliens tout en maintenant une posture officielle de “retenue”. En plus du financement mensuel, le Hamas fournit aussi aux CRP des armes et des entraînements au combat.

Ils sont notamment responsables de la triple attaque terroriste du 18 août 2011, près d’Eilat dans laquelle 8 Israéliens ont été tués.

Loading...

Source : Ynetnews.com

TAG: terroriste palestinien, Israël, attentat, Jihad, Hamas, Gaza, islamisme,





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “La 1ère université du terrorisme a ouvert ses portes à Gaza

    1. Redomier

      Qu’attendent ces lâches criminels pour aller se battre ,en Syrie, aux côtés de leurs frères sunnites ?

      Ils n’iront pas , ces fumiers ,car ils savent que les Mouchabaraks et autres Barbouzes alaouites ne font pas de quartiers , qu’ils prennent leur revanche sur Karbala , qu’ils vengeront les martyrs Ali et son fils Hussein tombés au champ d’Allah le miséricordieux .

      La honte sur vous , fils de p.

    2. EVEN DANAN MORDEHAI

      Ne pouraient-ils former ces voyoux,des passionnes de la paix,des combattants pour eradiquer la corruption,des futurs hommes politiques
      dans le sens le plus propre du terme,et tout cela pour apprendre a vivre avec des voisins qui ajouterons a leur connaissance,tant et tant de choses
      qu’une partie du monde apprecie,mais que leurs formateurs,terroristes
      inveteres,refusent d’appliquer et se contentent d’en faire des kamikases,et les conditionent meme a mourir pour tuer. Quel drame.

    3. Richard C.

      Si cette université diffusant la CULTURE d’amour et de paix du HAMAS devait durer au lieu de servir de cible à des bombes de fortes puissances pendant les cours (C’est un TD*), alors la responsabilité d’Israël serait engagée!

      *TD travail dirigé.

    4. hirondelle de rivage

      En effet,Even Danan Mordehai, former des passionnés de la Paix serait l’idéal mais comme tout idéal, ce n’est et restera malheureusement qu’une utopie et un voeux pieux. Mais soyons logiques et sincères : que fait l’armée d’Israël si non d’apprendre à lutter ? Notre grande différence se trouve dans la morale de notre armée et le respect de la vie humaine des deux côtés des lignes ennemies (morale entachée dernièrement par un article dans la presse d’un ancien soldat israélien qui aurait révélé des actes « non conformes aux « Droits de l’Homme » -pour être indulgent- envers des enfants Palestiniens. J’ose croire que cela n’est qu’une exception et que notre armée continuera à honorer sa conscience comme je l’ai toujours connue et été fière.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *