toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Gennevilliers : la grossière manipulation de journaleux soumis à l’islam et à son ramadan


Gennevilliers : la grossière manipulation de journaleux soumis à l’islam et à son ramadan

Les jeûneurs de la colonie de vacances de Gennevilliers ont donc gagné contre nos lois, la République, la neutralité, la raison, la sécurité… Mais ce qui est profondément destabilisant (en plus de la victoire de l’islam face à nos lois et à la raison, pour laquelle le ramadan est un crime contre le corps humain) est la chose suivante :

A) Les journaleux montent l’affaire en épingle sans jamais critiquer le ramadan, ces jeunes et l’islam, au contraire, le soutien est implicite… Rien à foutre de la République et de la laïcité, pour eux, seul l’islam est important.
B) 98% des commentaires de lecteurs  de tous les journaux, y compris Le Monde, approuvent le maire , ce qui démontre assez clairement le ras-le-bol de l’islam (mais nos journaleux ont choisi leur camp, et seul leur avis compte).
C) E ces mêmes journaleux titrent ensuite : devant le tollé général, le maire change d’avis !

Questions: le tollé de qui? J’aimerais bien que l’on nous explique de manière précise.

Le tollé est général. Oui , mais contre le ramadan et l’islam , et non pas pour… Pourquoi cette inversion ?

Les journaleux ne lisent-ils pas les commentaires ? Ils n’en font jamais état… Comme si l’avis de leur lecteurs était le dernier de leur soucis, surtout dans un tel cas ( exactement comme lors de la votation sur les minarets ou la parution du livre de Thilo Sarrazin, tous les journalistes étaient totalement à côte de la plaque, face à l’immense majorité du public), leur aveuglement, leur endoctrinement , leur soumission, sont donc totaux (ou alors doivent-ils faire, comme sur certains journaux, bloquer les commentaires, pour éeviter de savoir ce que pensent les gens ?).

Les journaleux et politiques sont donc déjà soumis a l’état fasciste gouverné par la nouvelle religion fétiche : l’islam.

Jack Lucent

THERESE ZRIHEN-DVIR

pour rappel articles parus dans Le Monde :

Quatre moniteurs suspendus pour avoir observé le jeûne du ramadan

Quatre animateurs d’une colonie de vacances de la ville de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) ont été suspendus de leurs fonctions par la mairie (PCF) en début de semaine dernière. Ils encadraient un séjour dans un centre de vacances pour enfants à Port-d’Albret (Landes), qui avait débuté le 5 juillet et s’est achevé vendredi 27 juillet.

Lors d’une visite de sécurité effectuée il y a une semaine, un responsable des centres de vacances a constaté qu’à l’heure du déjeuner, les animateurs ne se nourrissaient pas. Il les aurait alors appelés pour leur signifier que, selon leur contrat de travail, ils devaient se restaurer et s’hydrater pendant la journée. « Ils m’ont parlé de l’article 6 qui disait que je devais me restaurer et m’hydrater convenablement et que dans le cas contraire, cela pouvait mettre en danger la sécurité des enfants », a indiqué Nassim, l’un des quatre moniteurs au Bondyblog, qui révèle l’affaire.

« TOUT SE DÉROULAIT À LA PERFECTION »

Ses explications, selon lesquelles il « s’était hydraté et restauré convenablement et qu’en aucun cas [il] risquait de mettre en péril la sécurité des enfants » n’y ont rien fait. Dans la soirée, les quatre moniteurs étaient convoqués et « suspendus » afin qu’ils soient payés jusqu’à la fin de leur contrat. « Je m’en fiche d’être payé jusqu’à la fin ; moi, je voulais rester jusqu’à la fin de la colonie, tout se déroulait à la perfection », insiste Nassim.

L’article 6 du contrat mis en avant par la mairie pour justifier sa décision souligne que les animateurs doivent « veiller à ce que les enfants et eux-mêmes se restaurent et s’hydratent convenablement et en particulier durant les repas ». Le même article évoque « le principe de laïcité » qui doit être respecté.

Cet article a été ajouté il y a deux ans par la mairie au contrat de travail des animateurs de centre de vacances à la suite d’un accident. Une monitrice qui observait le jeûne avait été victime d’un malaise alors qu’elle conduisait un véhicule. Deux enfants avaient été blessés. « A la suite de cela, nous nous étions interrogés sur notre responsabilité vis-à-vis des parents qui nous confient leurs enfants pour des séjours de longue durée, a expliqué au Monde, Jacques Bourgoin, maire de Gennevilliers. On se doit aussi d’assurer la sécurité physique des enfants. » Depuis cet épisode, la clause introduite dans les contrats est signalée aux animateurs, qui ont l’obligation de signer avant leur embauche.

« C’EST LE FAIT DE PRATIQUER LE RAMADAN QUI DÉRANGE »

Pour les quatre animateurs et leur avocat, Me Mohand Yanat, cette clause vise implicitement la pratique du ramadan. « On a déguisé les choses. Ce n’est pas l’état de santé qui dérange mais le fait de pratiquer le ramadan », a déclaré Me Yanat au Monde. Selon lui, la clause n’est pas légale car elle touche à la liberté de culte. « Il faut distinguer ce qui relève de l’ordre des idées, de l’intime et d’une pratique telle que le ramadan. » « A l’embauche, on ne peut pas prendre en compte la religion d’une personne », défend l’avocat, qui devrait se tourner vers les prud’hommes.

Sans partager ce raisonnement, le maire de Gennevilliers comprend l’émoi des quatre animateurs. « Je mesure qu’ils puissent recevoir notre décision comme une décision discriminatoire et je comprends qu’ils fassent valoir leur point de vue, assure-t-il, mais nous avons une responsabilité. » M. Bourgoin va alerter la direction départementale de la jeunesse et des sports. Il espère que cette affaire éclaircira ce point sur lequel le code du travail ne fixe aucune règle.

Celui-ci impose aux entreprises de respecter la liberté de religion sauf dans cinq cas : le prosélytisme, l’entrave à la sécurité, à l’hygiène et au bon déroulé et à l’organisation d’une mission. Les employeurs ne sont pas obligés d’adapter leurs horaires aux pratiques religieuses. Selon un sondage de 2008, 26 % des dirigeants d’entreprises avaient adapté leurs horaires pour raisons religieuses. Toutefois, dans le cas d’une colonie de vacances où les moniteurs doivent être disponibles 24 heures sur 24, la chose semble difficile à mettre en œuvre.

Yves Bordenave

Le CFCM menace de porter plainte

Abdallah Zekri, président de l’observatoire contre l’islamophobie, composante du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui représente la religion musulmane auprès des pouvoirs publics en France, « condamne avec la plus grande fermeté la décision arbitraire et discriminatoire du maire de la ville de Gennevilliers », municipalité communiste de la banlieue de Paris, écrit-il dans un communiqué.

« La liberté religieuse est une liberté fondamentale et on ne peut en aucun cas interdire à une personne de pratiquer sa religion. L’observatoire se réserve le droit de porter plainte pour discrimination », poursuit M. Zekri.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Gennevilliers : la grossière manipulation de journaleux soumis à l’islam et à son ramadan

    1. Elia

      Quand ils auront un maire musulman il n’y aura plus de problème.
      Il faut patienter encore quelques années.

    2. Joëlle

      autant je déteste l’ Islam intolérant avec la religion des autres, l’ Islam sanguinaire, ( parce que dangereux pour nos libertés et nos vies ) autant je respecte les musulmans qui prient et jeûnent, tant qu’ ils n’ imposent pas leur jeûne aux autres.
      à quoi bon reprocher à l’ Islam son intolérance, si nous leur répondons aussi par de l’ intolérance, car en ce cas on n’ est pas mieux qu’ eux.
      au fait, le jour où vous aurez besoin d’ être opéré en urgence pendant le ramadan, votre chirurgien sera peut-être en train de jeûner, en plus de veiller pour sa garde, que ferez-vous ?
      il y a d’ autres choses à combattre dans l’ Islam que le jeûne, infiniment plus dangereuses. ne vous trompez pas de cible, sous peine de tomber dans le ridicule. l’ intolérance est toujours laide, d’ où qu’ elle vienne.

    3. Joëlle

      j’ ajoute, qu’ un nombre croissant de gens en France ne mange plus qu’ un repas par jour, et ce à longueur d’ année, pour cause de pauvreté. bizarre que ça n’ indigne ni n’ effraie personne.

    4. Armand Maruani

      @Joelle
       » votre chirurgien sera peut-être en train de jeûner  »

      L’avantage de mon chirurgien , comme moi il ne jeûne qu’une fois par an , et s’il m’arrive quoi que ce soit je saurai où le trouver .

    5. Alfred

      quand ils ont accepté et signé le contrat pour ce travail, ils connaissaient la date du ramadan et savaient pertinemment qu’ils n’allaient pas respecter cette clause du contrat,c’est encore trop de les payer à ne rien faire .

    6. Aaron

      D’accord avec M.Maruani, mais il y a 6 jeûnes dans l’année.
      D’accord avec Alfred.
      Quant au maire il pourra peut-être l’été prochain appliquer la « préférence nationale ».

    7. Superdaron

      Je comprends votre colère mais le problème est plus complexe que cela je pense. Ce n’est pas un problème de l’Islam qui gagne contre les lois française ou l’Islam qui est dangereuse etc…
      Dans le cas présent c’est un problème juridique avec closes abusives. En droit français, le fait de signer un contrat avec ces closes n’exclut pas le fait de considérer certaines closes comme abusives (cf contrat Free – internet).
      Je ne comprends pas qu’on puisse déverser tant de haine envers l’islam quand ce n’est qu’un problème de droit dans ce cas.
      Les contrats que vous signez précisent-ils toutes les closes du genre : « quand vous arrivez au boulot vous devez avoir dormi suffisamment pour être en possessions de tous vos moyens » ou alors « vous devez abandonnez vos soucis personnels (divorce, mort d’un proche etc…) quand vous êtes au boulot pour être à 100% » etc…
      Il est évident que ces closes pourraient exister et personnes ne pourraient les respecter. Le fait de jeuner n’est pas le problème. Vous prenez le cas du chirurgien :
      1)qui vous dit que ce chirurgien jeûne quand il a une opération importante à faire?
      2)jusqu’à maintenant les erreurs faites par les chirurgien sont elles dues à l’Islam?

      Pourquoi ne pas admettre que l’Islam est devenu un problème sans que cela ne cause de problème?
      Pour répondre à cette question il faut évidemment faire son introspection.

      Personnellement j’essaye de faire attention aux jugements hâtifs que je peux porter tant les égarements en terme de logique peuvent être nombreuses en ce moment avec les manipulation des médias.

      Signé un homme honnête avec soit-même.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap