toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Festival d’Avignon : Lettre du BNVCA à B. Natanyahou Premier et A. Liberman suite à notre article


Festival d’Avignon : Lettre du BNVCA à B. Natanyahou Premier et A. Liberman suite à notre article

Europe Israël  a publié  le 20 juillet 2012 un article « L’antisionisme s’invite au Festival d’Avignon 2012″ qui a dénoncé le caractère scandaleux de la pièce « Jérusalem-plomb endurci » , qui a figuré dans le palmarès du festival d’Avignon 2012 .

Suite à cette publication, le BNVCA  a envoyé au Premier Ministre d’Israël  Binyamin Netanyahou ainsi qu’au Ministre des affaires étrangères  Avigdor Liberman la lettre suivante afin de  dénoncer cette propagande mensongère contre Israël, source de l’antisémitisme en France :

 

 

 

 

LETTRE à Messieurs. Binyamin Natanyahou Premier Ministre d’Israël , et Avigdor Liberman Ministre des Affaires étrangères envoyée le 6 août 2012

 

Monsieur le Premier Ministre

 

Notre organisation , le BNVCA : Bureau national de Vigilance Contre l’Antisémitisme , agit depuis plus de dix ans en France et poursuit  devant les tribunaux français , les organisations palestiniennes  qui appellent au boycott d’ Israël tels que BDS , mais aussi tous les acteurs d’agressions contre les juifs .depuis plus de 12 ans le BNVCA  a recensé et traité selon les années entre 500 et 1000 actes hostiles anti-juifs  et selon les soubresauts qui se produisent au Proche Orient et se répercutent en France

Notre constat est sans appel: ces agressions sont la conséquence de la propagande palestinienne en France .

Or du 7 au 28 juillet 2012 , au prestigieux festival d’Avignon , un couple d’israéliens Xavier Klaine  et Ruth Rosenthal ont présenté un spectacle , une pièce de théâtre de la manière la plus obscène et qui met en cause l’honneur d’Israël en tant qu’Etat et en tant que société .

A travers des citations des motions de l’ONU condamnant systématiquement Israël , les acteurs font de ce pays un Etat totalitaire , une dictature émotionnelle , qui ne recule devant aucune méthode pour créer une hallucination collective , manipuler  et utiliser  des écoliers , des familles de soldats tombés dans les guerres afin de créer un tourbillon macabre où la tristesse nationale est célébrée .

Une mise en scène  et un texte qui injecte une détestation de ce pays et qui par un non dit suggestif justifierait toute attaque contre ce pays  et ses habitants .

Cette propagande mensongère qui s’ aligne sur celle pratiquée par les organisations palestiniennes  est la source, nous le répétons de l’antisémitisme en France ; Cet antisémitisme qui a tué . Il a tué  Sébastien Sellam , Ilan Halimi , la Enfants de Toulouse . Cet antisémitisme qui a choqué plusieurs jeunes gens juifs , qui a humilié des rabbins , qui a traqué des pères de familles pour le seul fait qu’ils sont juifs .

Aussi cette intervention d’acteurs israéliens dans ce festival dans le contexte d’antisémitisme que connaît la France , est une goutte qui fait déborder le vase et nous ne pouvons plus l’accepter .

Si des bohémiens israéliens veulent se promouvoir par l’art , ils n’avaient qu’à le faire , mais pas sur notre compte . Si la société israélienne accepte la liberté d’expression , cette liberté ne peut en aucun cas en être une,  à partir du moment où elle profère des mensonges , elle manipule le verbe  et les faits , elle agit de manière machiavélique au détriment d’une minorité juive qui subit l’antisémitisme par la propagande pro palestinienne sous la houlette d’israéliens .

Nous ne pouvons plus supporter que les intellectuels israéliens et certains universitaires , viennent régler leur comptes politiques en France sur le dos des Juifs . C’est inadmissible . Cela dépasse la tolérance de l’expression ou des  idées humanistes . C’est un détournement de toutes les règles démocratiques au détriment d’une Communauté, installée en France depuis des siècles et qui se voit obligée de raser les murs à cause de cette propagande assistée par des israéliens  et financée par eux .

C’est pourquoi  Monsieur le Premier Ministre , nous vous saisissons afin d’intervenir pour mettre un terme à de tels agissements. Nous vous demandons d’enquêter pour savoir si des fonds israéliens ont subventionné cette pièce et de prendre des mesures qui s’imposent par la loi afin de sanctionner de manière exemplaire .  Nous vous demandons d’ordonner aux représentants officiels d’Israël en France d’être réactifs et de protester contre de tels comportements. On ne voudrait pas avoir la triste tâche d’agir auprès des tribunaux , contre des israéliens  qui viennent perturber notre vie pour la seule raison de leur soi-disant épanouissement artistique ou intellectuel .

Nous vous prions d’agréer  Monsieur le Premier Ministre  l’expression de notre haute et très distinguée  considération .

 

Sammy Ghozlan

Président







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Festival d’Avignon : Lettre du BNVCA à B. Natanyahou Premier et A. Liberman suite à notre article

    1. Elia

      Que des israeliens viennent en France pour dénigrer leur propre pays, avec des mensonges, je crois que ce genre de choses n’existe pas ailleurs dans le monde.

      Il faut vraiment avoir la haine de son pays Israel, pour pouvoir faire une chose pareille. A moins qu’ils soient payés grassement par des fonds étrangers, et s’est ce que je doute fortement.

      Le laxisme et l’inconscience du gouvernement Israelien vis à vis de ces ONGs est la cause de ce phénomène qui aggrave cette haine contre le peuple juif et l’état d’Israel lui même.

    2. ella 16

      il n’y a pas de plus antisemites que certains juifs mal dans leur peau et il n’y a pas de plus antisionistes que certains israeliens : CES GENS sont ultra dangeureux car la haine d’Israel qu’ils diffusent trouve un très large echo auprès de tous ceux qui dans tous les pays veulent nuire à l’etat hebreux et pronent sa destruction . De plus ,comme le souligne sammy gozlan , ces gens vehiculent en France et ailleurs la haine du juif en général . liberté d’expression oui mais incitation à la haine raciale non !!! le gouvernement Nathanyaou devrait sévir contre ce genre de citoyens ce sont des terroristes qui tuent avec leurs spectacles .

    3. kalifa evelyne

      lettre adressée au Président du festival d’Avignon –
      c’est avec une colère non dissimulée que j’ai pu constater que dans le « festival d’Avignon » il n’y avait aucun interdit.
      Déja l’an dernier, la pièce « Jérusalem plomb durci » avait fait scandale
      Or, voila quecette année encore le réalisateur (Xavier Klaine) revient pour cracher son venin sur Israel employant toutes les ruses pour
      prouver qu’Israel est un état hors la loi
      Le lavage de cerveau organisé par ce spectacle est une violente diatribe
      anti sioniste et, après l’avoir vu,on en ressort pas indemne
      J’espère que vous tiendrez compte…..

    4. Winter Family

      Winter Family is an israeli-french duet, that propose, with their performance ‘Jerusalem Plomb Durci’, their personal point of view on their experience of growing up in israel and being an israeli citizen. The show has nothing to do with the french debate on the israeli-palestinian conflict, everybody is welcome to our show to do their own PRIVATE judgement.
      Greetings to Misters Bibi & Ivet, ruth.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *