toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat de la rue des Rosiers – 9 août 1982 – 9 août 2012 : 30 ans déjà, l’antisémitisme, toujours.


Attentat de la rue des Rosiers –  9 août 1982 – 9 août 2012  : 30 ans déjà,  l’antisémitisme, toujours.

Le 9 août 1982, dans le restaurant  de Jo Goldenberg une grenade a été lancée par des terroristes faisant 6 morts et 22 blessés de toutes confessions. A l’heure du déjeuner et deux terroristes, mitraillettes au poing tirent alors sur les clients attablés.

Il y a 30 ans. …Le crime antisémite est resté impuni, Même si les deux coupables ont été identifiés , ils sont réfugiés en Jordanie ; les deux Palestiniens ont en effet obtenu des autorités locales la garantie de ne pas être poursuivis, à condition de ne pas quitter le pays. 

Europe-Israël avait obtenu la pose d’une nouvelle plaque commémorative de l’attentat le 29 juin 2011 après la disparition de celle-ci. Du restaurant Goldenberg, lieu mythique de la communauté juive ne reste qu’une façade, le restaurant a été remplacé par une boutique de vêtement.

Il y a 30 ans, mais nous n’oublierons jamais.

 

 

Et pourtant les crimes antisémites se poursuivent.

Et pourtant la haine antisémite n’est pas éteinte en France et dans le monde.

Et pourtant les médias continuent sans relâche leur entreprise de désinformation et de mensonges qui alimente la haine antisémite.

Et pourtant la propagande pro-palestinienne veut effacer l’histoire juive, rayer l’Etat d’Israël de la carte, détruire le peuple juif.

Quand cela finira-t-il ?

Learn Hebrew online

Il y a 30 ans deux terroristes tiraient sur les clients d’un restaurant juif. Parce que juif.

Aujourd’hui, en France la liste des attentats et agressions contre les juifs est longue.

La liste des actes de désinformation et de mensonge contre l’Etat d’Israël est longue.

La liste des actions anti-israéliennes des institutions internationales ONU, Unesco, CIO est longue

Se souvenir est essentiel, dénoncer et s’indigner ne suffisent pas, agir concrètement  contre la désinformation, contre l’antisémitisme et la haine d’Israël est urgent.

C’est le travail obligé des politiques, institutions, médias. Car il s’agit bien d’un travail, tant l’antisémitisme est partout : travail de réhabilitation  d’Israël, travail d’éducation des jeunes et des adultes, travail de traque des antisémites, travail de chasse aux mensonges.

Les juifs veulent pouvoir vivre libres, en France et dans le monde  sans peur d’être agressés, insultés, tués parce que juifs.

Qui a dit  « heureux comme un juif en France » ?

Danièle Kaplan © Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien vers la source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Attentat de la rue des Rosiers – 9 août 1982 – 9 août 2012 : 30 ans déjà, l’antisémitisme, toujours.

    1. Armand Maruani

      Je me souviendrai toute ma vie de ce jour , en effet accompagné d’un ami russe je devais y être . Je venais des Champs Elysées quand je me suis trouvé bloqué place de la Concorde , et les quais étaient bouchés . A la dernière minute j’ai décidé d’aller déjeuner au faubourg Montmartre et me dirige vers les Capucines . Et ce n’est qu’au retour en écoutant mon poste dans la voiture que j’apprends le drame . Avec mon ami on s’est regardé sans un mot , ce n’était pas notre jour . Le lendemain par sympathie nous sommes allés déjeuner chez Goldenberg . Je me souviens encore dans les entrées que nous avions commandées se trouvaient des morceaux de verre , elles se trouvaient derrière la vitrine et avaient subies les balles des tueurs . Un jour que je n’oublierai jamais .

    2. sarah

      Vous oubliez l’attentat contre la Synagogue de la rue Copernic le 3 octobre 1980 qui avait fait quatre morts et plusieurs blessés un soir de Shabbat. Mitterrand, toujours lui, avait fait porter la responsabilité de cet attentat aux mouvements d’extrême droite alors que c’était un libanais d’origine palestinienne, extradé du Canada en Novembre dernier, qui est le présumé coupable et qui sera jugé d’ici un ou deux ans pour ces faits.
      Mitterrand avait magouillé aussi avec le patron de la DGSE de l’époque pour laisser libre les présumés auteurs de l’attentat du restaurant Goldenberg en août 1982.
      Cette enflure aimait les palestiniens et quand on aime, on ne compte pas ….. les morts surtout s’ils sont juifs. Après tout, son grand ami Bousquet était un des fomenteurs de la rafle du Vel d’Hiv : là aussi, il n’a pas compté le nombre d’enfants, de femmes et d’hommes juifs morts dans des camps d’extermination suite à cette rafle.

    3. D - Europe-Israel.org Post author

      Nous n’oublions pas, mais là il s’agit des terroristes directement impliqués lors de l’attentat du restaurant Godenberg, rue des Rosiers. Nous avons bonne mémoire….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *