toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vidéo : La France n’en a pas fini avec l’antisémitisme


Vidéo : La France n’en a pas fini avec l’antisémitisme

La France a depuis longtemps choisi son camps. La politique du Quai d’Orsay pro-arabe en est une des preuves. Le tapis rouge déroulé à la finance islamique une autre. La fausse compassion des médias et ses  mensonges envers les « pauvres palestiniens », la tolérance envers l’islamisation apportée par les imams,  la soumission, sinon la collaboration de l’Education Nationale à la montée de l’antisémitisme et de l’antisionisme ont produit leurs effets : l’antisémitisme est bien installé en France. La violence antisémite s’est banalisée.

« Sale juif »: ils sont nombreux à subir cette violence au quotidien. Nous vous présentons le dossier « Voyage au bout du nouvel antisémitisme »du » Nouvel Observateur » du 5 juillet.

« Antisémitisme, ce qu’on ne veut pas dire » par LeNouvelObservateur

Laurent Joffrin, directeur de la rédaction du « Nouvel Observateur », explique pourquoi ce dossier.
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xrynmy_dans-l-obs-antisemitisme-ce-qu-on-ne-veut-pas-dire_news[/dailymotion]

C’est une goutte. Le 11 juin à Paris, Elie M., 12 ans, a dit à ses parents qu’il faudrait changer de nom : au collège on l’avait traité de « sale juif ». Le 30 avril à Marseille, deux jeunes garçons ont été interpellés dans la rue : « Nous, on est pour la Palestine, on n’aime pas les juifs, on va tous vous tuer, on va tous vous exterminer, sales juifs que vous êtes. » Puis ils se sont fait casser la gueule. Le 8 juin à Sarcelles, un adolescent a été insulté par trois jeunes : « Ferme ta gueule, sale juif. » Il s’est défendu ; l’un d’eux l’a tenu au cou pendant que les deux autres le frappaient. Ça ne fait pas de bruit, une goutte, on ne l’entend que si on tend l’oreille.

Le 26 mars à Paris, un enfant de 11 ans portant tsitsits, ces franges traditionnelles, a pris des coups de poing au visage à quelques mètres de son école. « Sale juif « , a dit son agresseur. Le même jour à Rillieux-la-Pape, dans le Rhône, en rentrant de la synagogue, un rabbin a été insulté par une bande de gamins de 12 ans environ. Ils lui ont jeté des pierres.

« J’aime pas les juifs, c’est comme ça »

Quatre jours plus tôt, Mohamed Merah avait été abattu par la police à l’issue d’une équipée sanglante dans laquelle il avait tué sept personnes dont trois enfants juifs et un rabbin dans une école confessionnelle. Chaque fois c’est pareil : on pense que l’horreur d’un crime éteindra les mauvais instincts. Mais l’émotion, pour être générale, n’est jamais unanime. Au contraire. Le djihadiste toulousain est devenu un genre de héros pour une petite minorité. Des tags à sa gloire, un peu partout, ont fleuri. Lors de la minute de silence imposée dans toutes les écoles en hommage aux victimes de l’école Ozar Hatorah, de nombreux incidents ont été répertoriés.

A Caussade, dans le Tarn-et-Garonne, une collégienne a dit : « Pour les juifs, je m’en fiche, mais s’il y a des Arabes, on peut le faire. J’aime pas les juifs, c’est comme ça. » Convoqués, ses parents l’ont soutenue : « Vous ne faites rien pour les Palestiniens. » A Marseille, une famille a été prise à partie par un doctorant en physique de 24 ans. Fils d’une universitaire et d’un ingénieur, il voulait « parler de la Palestine » avec le père de famille et lui a cassé la mâchoire. « J’ai vu à sa tête qu’il était sioniste », a expliqué à ses juges celui pour qui Mohamed Merah était un « résistant ». Il a été condamné à un an ferme.

Une goutte dans un océan d’actualité. Une de plus. On aimerait l’oublier, la laisser tomber puis sécher dans son coin, la dédaigner. Mais elle revient toujours, avec une régularité de métronome. La France n’en a pas fini avec l’antisémitisme […]

Par Isabelle Monnin

 

Le jour où une élève m’a dit : « Moi, j’aime pas les juifs »

Par
prof d’histoire-géo

Professeur d’histoire-géographie à Saint-Denis, Iannis Roder ne se serait jamais attendu à retrouver auprès de ses classes les pires réflexes antisémites.

Une marche silencieuse contre le racisme et l'antisémitisme organisée par la Licra, le 25 mars 2012 à Paris (F.DUPUY/SIPA)

Une marche silencieuse contre le racisme et l’antisémitisme organisée par la Licra, le 25 mars 2012 à Paris (F.DUPUY/SIPA)

 

Je suis d’une génération pour qui l’antisémitisme était mort avec la Shoah. Je n’avais pas pensé qu’il reviendrait d’ailleurs.

 

« Il n’y avait pas un juif hier dans les tours »

 

La première fois, c’était en 1998 dans une classe de cinquième. Lorsqu’on a abordé le chapitre sur l’islam, une gamine a râlé : « On ne fait que quatre heures sur l’Islam, alors que l’année dernière, on a fait les Hébreux pendant au moins dix heures ! De toute façon, moi j’aime pas les juifs. »

 

Je suis tombé des nues. Ce n’était que le début. Au tournant des années 2000, deux évènements ont libéré la parole : le 11 septembre et la seconde Intifada. Je me souviens précisément du 12 septembre 2001. La plupart de mes élèves étaient atterrés, mais l’un d’eux avait déjà une explication « complotiste » : « Il n’y avait pas un juif hier dans les tours, c’est eux qui l’ont fait. » Pour une minorité, c’était « bien fait pour les Américains et pour les juifs ».

 

Presque toujours, ces propos viennent d’enfants issus de l’immigration et se réclamant de l’Islam. En 2002, un garçon m’a expliqué que « Hitler aurait fait un bon musulman ». Cela fait dix ans que je sais que c’est là, latent chez certains. Dès qu’on évoque la Shoah ou qu’ils comprennent qu’un des personnages est juif, ça sort.

 

Par exemple, cette année, Ousmane, 15 ans, alors que je parlais de Léon Blum : « Il est juif, qu’il crève ! » Comme ça, direct. Je l’ai envoyé chez le proviseur qui a convoqué sa mère. Elle a pleuré et décidé de le changer d’établissement. Plus tard, des copains d’Ousmane m’ont rapporté ses propos : « Roder, il s’est énervé pour rien, un truc de fou. » Il ne voyait pas le mal.

 

Pourquoi nie-t-on cette réalité dramatique ?

 

En salle des profs, quand je soulevais le problème, on me parlait du malaise social et de la politique israélienne, quand on ne me prenait pas pour un réac de droite. Le déni est ce qui m’a le plus choqué.

 

Avant, dans les années 80, au moindre soupçon d’antisémitisme, l’indignation était immédiate. Je me souviens de la manifestation après la profanation du cimetière juif de Carpentras, en 1990, tout le monde était dans la rue. Là, personne, rien.

 

On m’a dit que j’inventais, que je dramatisais, que je manipulais mes élèves pour leur faire dire des horreurs. Au motif qu’elle est au côté des opprimés, la gauche n’a pas voulu voir le problème. Ça a été une claque pour moi, que mes amis politiques ne réagissent pas. Ceux qui s’étaient levés sur Carpentras sont restés assis et muets. Pour eux, ces jeunes sont des victimes sociales et ne peuvent donc pas être antisémites. Comme si l’on ne pouvait être les deux à la fois.

 

Et puis, j’ai l’impression que pour certains, l’idée que des juifs sont victimes est lassante. Du genre : « C’est bon, ils ont déjà la Shoah, de quoi se plaignent-ils encore ? »

 

Avec la minute de silence après la tuerie de Mohamed Merah dans une école juive, les choses ont changé. Combien de jeunes ont refusé de respecter cette cérémonie, au motif qu’on n’en fait « pas autant pour les enfants palestiniens » ?

 

Beaucoup de profs en Seine-Saint-Denis, et plus seulement les profs d’histoire dans le huis clos de leurs classes, ont découvert cet antisémitisme. Désormais, j’ai le sentiment que la communauté scolaire sait, et peut commencer à se demander comment lutter contre ces préjugés.

 

Que faire contre ce fléau ?

 

Ces enfants sont les premiers à dire « le racisme c’est pas bien », mais ils ont une vision communautariste de la société. Pour eux il y a d’un côté les « Français », c’est à dire les blancs et les juifs, et de l’autre, eux. Quand un garçon me dit « les racistes du PSG c’est que des juifs ! », il est dans un degré de confusion tel que l’incantation morale n’a aucun poids. Il entend probablement toute la journée que les juifs sont riches, puissants, racistes et tirent sur des enfants palestiniens, alors que Ben Laden et Merah sont des héros.

 

Ces jeunes sont abreuvés d’images, à la fois surinformés et incapables d’analyser ce qu’ils reçoivent. Pour ceux qui ont 500 mots de vocabulaire, les théories du complot, les explications simplistes sont rassurantes.

 

En classe, j’essaye de leur montrer ce qu’il y a derrière les événements. Quand on commence l’histoire du nazisme, il y a toujours des remarques antisémites au début : « Hitler a pas fini le boulot, Hitler est mon cousin, les Juifs ont tous les pouvoirs… »

 

Je les laisse parler, puis je leur explique que le nazisme est une vision raciale du monde, dans laquelle les noirs sont à la limite de l’humanité, et où les Juifs comme les handicapés doivent être éradiqués. Soudain, ils s’identifient aux victimes, ça disqualifie Hitler. On peut casser les préjugés chez certains.

 

Deux jours après l’affaire Merah, un élève m’a dit : « Vous avez vu ce qu’il a fait celui-là ? Il a tiré dans la tête d’une petite fille. C’est un nazi en fait, il a cru qu’il tuait son ennemi. »

 

Je me suis dit qu’il avait compris. Ça m’a fait plaisir.

 

Propos recueillis par Isabelle Monnin

merci à JP pour le lien
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien vers la source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 24 thoughts on “Vidéo : La France n’en a pas fini avec l’antisémitisme

    1. choasef

      Si les medias, en parallele des evenements presentaient les choses de la realite, tant pour les pays arabes, que pour Israel, on en serait pas la.
      De plus les medias ne parlent des journalistes femmes, envoyees, en Egypte pour les reportages, qui se font violees.
      Ces messieurs, les leaders des medias,du bien pensant mais hypocrites comme pas deux, s’en foutent royalement, c’est du scoop qu’ils veulent.
      Attention mm vous manipulez des bombes qui vont vous petez a la figure, et nous aussi nous allons demandez a ce que l’on agresse les journalistes.

    2. Anne Chemla

      Cette année, mon fils a commencé sa scolarité dans un internat en Israel cependant agé de seulement 14 ans et plongé dans un milieu trés religieux dont il n’avait pas l’habitude, il a fini par craquer et est rentré en France , a marseille où nous habitons.
      Je l’ai donc inscrit en 3ème au collège Puget en face de chez moi…..
      Dès que les élèves ont appris qu’il arrivait d’Israel, les insultes n’ont plus cessé ! Jusqu’à devenir un véritable harcelement….
      Un jour, après que le prof d’histoire ait passé un film (la vie est belle je crois) l’antisémitisme s’est déchainé et il a violemment été pris à parti par les élèves…..
      Mon fils est rentré boulversé et a pleuré de rage de n’avoir pas pu répondre seul contre tous de peur de se mettre en danger…. Il a refusé de remettre les pieds au collège.
      J’ai donc appelé le principal qui a semblé tomber des nues et a demandé à voir mon fils. Le lendemain donc m’on fils s’est rendu au collège et a tenu à mettre son magen david qu’il ne portait plus depuis….
      L’accueil a été surprenant !!! : mon fils était un provocateur qui l’avait bien cherché ! Je me suis alors rendu au collège afin de dire au principal ce que je pensais de sa réaction. Le principal a reconnu que sa réaction avait été maladroite mais lorsque je lui ai dit que je comptais changer mon fils d’établissement, il m’a répondu que c’était plus prudent (bonne manière d’évacuer un problème sans le régler!!!) J’ai appris un peu plus tard qu’il avait déclaré que mon fils avait un problème identitaire !!!!!
      Douce France…..

    3. Anne Chemla

      désolée j’ai utilisé par étourderie le subjonctif avec « aprés que », on devrait se relire plus attentivement avant d’envoyer…. (et je ne parle pas de l’apostrophe maladroite à « mon » et du « e » oublié à « rendu »…. ) grrrrrr

    4. Redomier

      C’est trop facile , pour les anti israéliens du Nouvel Obs. de dénoncer un antisémitisme à la naissance duquel ,ils n’ont pas manqué de participer 1°)En tapant depuis près de 50 ans sur Israël 2°)En favorisant, par leur pensée unique et de gauche une immigration qui ne pouvait qu’être dominée par des populations à majorité musulmanes ( maghrébine ou sub saharienne ) inassimilable en raison de l’attrait d’un islamisme et d’une diaspora musulmane considérable .

      La presse , en particulier celle de gauche , est responsable de cela car en faisant , en permanence , sinon l’apologie en tout cas la déresponsabilisation , la victimisation des Barbares ,qui eux , ont fait main basse sur l’espace public , sur les écoles, les transports , les cours d’immeubles , cette presse a les mains rougies du sang des victimes .

      Fofana a tué sans le moindre remords Ilan Halimi . Chaque jour, des Barbares en herbe se forment dans les écoles et dans les rues : intimidation, racket , humiliations , insultes et violences , diffusion de la haine dans des manifs et dans des concerts ( prochainement à Bercy , se produit à guichets fermés , le groupe noir Sexions d’assaut de sinistre mémoire )…

      Et comme tout est EVOLUTIF , certains ne manquent pas d’aller plus loin , manipulés, dirigés ou pas ..

      N’hésitent plus à tuer sachant qu’il n’y a plus de châtiment suprême , plus de peine de mort mais des remises de peine et des excuses , toujours des justifications bidon comme chez Guignol

      Badinter et toute cette classe médiatique , intellectuelle , de gauche mais pas toujours , qui protègent et excusent les criminels ,

      Tous ces gens aux mains rougies du sang des victimes , auront à répondre , au tribunal suprême , de leurs méfaits objectifs , de leurs sophismes et de leurs mensonges, de leur arrogance qui s’étale ., de leur participation , de leurs encouragements au déploiement du mal

      Et là , j’espère que leur peine ne sera ni réduite ni reportée

      Assassins

    5. Redomier

      Merci de lire : à Bercy , s’est e produit ,au printemps dernier ,grosses affiches dans le métro , pendant une courte durée il faut dire , le groupe noir Sexions d’assaut de sinistre mémoire :c’était à ….guichets fermés .

      Quand nous parlons d’actes anti Juifs , nous ne sommes pas dans le virtuel :

      Numéro 1099 – 02.04.2012 – 10 Nisan 5772

      SPCJ : appel à la vigilance par Israel Infos Redaction Suite à l’attentat du 19 mars 2012, ayant causé la mort de trois enfants et d’un père de famille,le SPCJ constate une recrudescence inquiétante des actes antisémites sur le territoire national.Vous en aurez la liste exhaustive en allant sur le lien

      http://www.israel-infos.net/SPCJ—a

      Nos mises en en garde reposeraient sur des fantasmes, sur des plaintes , sur des mensonges ?

      Qu’on en juge

      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2

    6. Davidex

      « Et là , j’espère que leur peine ne sera ni réduite ni reportée »

      La providence nous attend tous au tournant pour nous réserver ce que nous méritons. J’y crois vraiment. Alors souhaitons justice à nos ennemis : Qu’il leur arrive exclusivement ce qu’ils méritent, ni plus, ni moins.

      C’est sympa de te lire de nouveau J…

    7. Samantha

      Je me demande quand les Juifs en France vont s’organises et s’armes pour combatre la racailles des musulmans. Il faut faire comme les arabes font, c’est a dire, envoyer une bande de garcons entre 12 et 16 ans, bien entrainer et s’il le faut avec des armes, et confronter ces salles arabes, une fois pour tous, autrement, si les Juifs en France n’ont pas le courage de se defendrent jusqu’a creer une telle situation de violence que les authorities et le pouvoir intervienne, alors ca sera mieux de quitter la France et rentrer en Israel pour vivre comme des Juifs!!!
      JUIFS FRANCAIS … arreter de vous plaindre et commencer a vous defendrent!!!!!!!
      Maudit soit l’islam, les arabes et mohammed, le pedophile!!!!

    8. Samantha

      Je me demande quand les Juifs en France vont s’organises et s’armes pour combatre la racailles des musulmans. Il faut faire comme les arabes font, c’est a dire, envoyer une bande de garcons entre 12 et 16 ans, bien entrainer et s’il le faut avec des armes, et confronter ces salles arabes, une fois pour tous, autrement, si les Juifs en France n’ont pas le courage de se defendrent jusqu’a creer une telle situation de violence que les authorities et le pouvoir intervienne, alors ca sera mieux de quitter la France et rentrer en Israel pour vivre comme des Juifs!!!
      JUIFS FRANCAIS … arreter de vous plaindre et commencer a vous defendrent!!!!!!!
      Maudit soit l’islam, les arabes et mohammed, le pedophile!!!!

    9. Samantha

      Je me demande quand les Juifs en France vont s’organises et s’armes pour combatre la racailles des musulmans. Il faut faire comme les arabes font, c’est a dire, envoyer une bande de garcons entre 12 et 16 ans, bien entrainer et s’il le faut avec des armes, et confronter ces salles arabes, une fois pour tous, autrement, si les Juifs en France n’ont pas le courage de se defendrent jusqu’a creer une telle situation de violence que les authorities et le pouvoir intervienne, alors ca sera mieux de quitter la France et rentrer en Israel pour vivre comme des Juifs!!!
      JUIFS FRANCAIS … arreter de vous plaindre et commencer a vous defendrent!!!!!!!
      Maudit soit l’islam, les arabes et mohammed, le pedophile!!!!

    10. MORY

      Allez!!! continuez a pleurer au lieu de faire vos valises et de rentrer chez vous en ISRAEL qu attendez que l on vous mettent dehors a grand coup de pied au c…..

    11. Ixiane

      Toutes ces horreurs parce que nos jeunes ne savent pas ce qu’est la Palestine, un territoire qui allait de la méditerranée à l’Euphrate ; on leur fait croire que les juifs ont volé une petite partie de cette Palestine, Israël, la Judée Samarie , cette Terre 3fois millénaire, la Terre de leurs ancêtres !! Comment peuvent-ils occuper une Terre qui leur a toujours appartenue, bien qu’elle fût occupée par différents envahisseurs.

      Les responsables de cet antisémitisme sont les gouvernants qui refusent d’expliquer à ces ignares que sont les jeunes arabes, que la Palestine était israélite ,et que les juifs n’ont fait que reprendre leurs droits!

      Ce sont des futurs arabo-nazis et si la communauté internationale les laisse sévir, il y aura un nouveau Hitler !!Et cela ne saurait tarder!!!

      De la Méditerranée au Jourdain ,c’est Terre d’Israël et Jérusalem a été , est et restera la Cité de DAVID !

      Je serai privée de vos nouvelles pendant 1 MOIS vacances oblige….
      Je porterai toujours mon étoile de David et ma petite croix autour du cou, tout en sachant que je risque gros !! c’est la nouvelle France, merci à nos dirigeants!

    12. Redomier

      Davidex,

      Ravi aussi de te retrouver, fiston

      Samantha , Mory , que vos petits copains nationalistes commencent ,après , on avisera .

      Nous Juifs, sommes Français , bons Français certes, on aime ce pays mais ce n’est pas à nous à donner le la car 1°) Il s’est quand même passé , dans ce pays, certaines choses durant la deuxième guerre 2°) Ce qui nous arrive arrivera à tous les non musulmans .Donc on est tous à la même enseigne .

      On fera notre devoir de bons patriotes, ce que nous avons toujours fait (1 870, 14-18 , 39-45 ) , le moment venu

    13. Béatrice

      Aujourd’hui les juifs ne sont plus les seuls à se faire insulter, les non-juifs ayant un nom juif sont également victimes de violences verbale et physique. La situation est plus grave que les médias ne le présentent.
      Il faut briser le tabou de l’Islam. Il faut oser dire haut et fort que l’Islam est un boulet toxique qui nous entraîne vers notre perte. http://comiteporteparis.wordpress.com/2012/06/22/il-est-temps-decouter-la-voix-des-ex-musulmans/

      Voici un extrait d’un texte écrit en septembre 2011 : « La naissance est-elle toujours une chute? » http://comiteporteparis.wordpress.com/2011/09/11/la-naissance-est-elle-toujours-une-chute/

      « Ici à Saint-Denis, en 2011, mes enfants sont scolarisées à la maison suite à des violences subies à l’école. Bien que non-juives, mes enfants portent un nom Juif Polonais. Leur grand-père paternel parlait Yiddish et Russe avant de parler Anglais, il est né à Brooklyn en 1922, de mère Orthodoxe de Minsk (ville Biélorusse) et de père Juif de Lvov (ville Polonaise puis Ukrainienne), immigrés aux Etats-Unis en passant par Ellis Island.

      Une de mes filles a passé l’année scolaire 2009-2010 à se faire insulter et frapper par des élèves musulmans : “Sale juive”, “Putain de ta race” entre autres. Dans la cour de l’école, très souvent des élèves musulmans criaient son nom suivi de “J’te gaz”.

      Les responsables de l’école n’ont pas réagit et lorsque j’en parle on me dit qu’il ne faut pas être islamophobe… Il y a une réelle différence de traitement des situations et les associations anti-racisme ne prennent pas au sérieux les insultes et les agressions à l’encontre des populations d’origines européennes, mais lorsque je fais part de mes craintes légitimes face à une doctrine “religieuse” anti-sémite, anti-femmes et anti-liberté, je me fais traiter de raciste et d’islamophobe. Raciste? Je ne pense pas l’être. Islamophobe? Oui, et je le revendique.

      Islamophobie : hostilité ou sentiment négatif envers l’Islam.

      J’ai un sentiment extrêmement négatif envers l’Islam. Je pense que l’Islam est un mouvement sectaire qui devrait être classé dans même liste que les Témoins de Jéhovah ou la Scientologie. »

    14. Davidex

      @ Mory,

      C’est ce que j’ai fait en tant que « tochav Khozer ». Bonjour les véxations !

      Faut pas bousculer inutilement Mory. Ce ne serait pas du luxe de mettre un peu plus d’amour dans l’invite à revenir dans la maison des parents.

      Il ne semble pas qu’il y ait affolement dans les sphères concernées s’agissant des réfugiés européens qui ne manqueront pas d’affluer.

    15. gerco

      « Samantha,vous vous distinguez toujours par vos excès »
      Quels excès ? Je ne vois pas ! Je dois faire partie des décerébrés

    16. Redomier

      Je reçois d’une amie israélienne le texte suivant que je m’empresse de mettre en ligne car il faut faire connaître ces faits

      bonne lecture et vive le foot pourri!!!

      Quelle belle équipe !!!!!!!!!!!

      > > Subject: Euro 2012. L’équipe de France » n’a pas voulu visiter
      > > Auschwitz…
      > >
      > > Bel exemple de tolérance islamique….
      > >
      > > Contrairement aux équipes de Pologne, d’Angleterre, des Pays-Bas,
      > > d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie et d’autres équipes de foot venues
      > > pour l’Euro 2012, l’équipe de France n’a pas visité le camp
      > > d’extermination des Juifs, des tziganes, des résistants et autres
      > > datant de la dernière guerre.
      > > – A cause de la pression des joueurs musulmans: les Ribéry (qui a
      > > appelé son fils « glaive de l’islam »), et autres Benzema, Nasri, Ben
      > > Arfa.
      > > Auraient-ils appliqué la sourate 5:56 du Coran ? « Ô croyants ! Ne
      > > prenez point pour amis les juifs et les chrétiens; ils sont amis les
      > > uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur
      > > ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers »…
      > >
      > > – Les musulmans de l’équipe de France sont manifestement
      > > antisémites.
      > > on peut se poser un certain nombre de questions devant ce déni ou ce
      > > refus!
      > >
      > > – Pourquoi les commentateurs sportifs si lyriques, lorsque ces
      > > personnages tapent dans un ballon, sont-ils si silencieux sur cette
      > > affaire qui fait scandale en Europe?
      > >
      > > – Pourquoi nos Ministres ne se posent pas la question sur cette forme
      > > de non-respect d’un lieu chargé de mémoire.
      > >
      > > – Pourquoi nos bien-pensants, nos socialo-cocos-bobos et autre
      > > associatifs droits-de-l’hommistes ne hurlent-ils pas aux loups?
      > >
      > > -Pourquoi tous ces arbitres de la pensée unique ne crient-ils pas
      > > hors-jeu, pénalty, faute.
      > >
      > > – Pourquoi envoie-t-on des enfants affronter cette mémoire mais pas
      > > des footeux millionnaires et incultes?
      > >
      > > Peu parmi les footeux de cette équipe chantent la Marseillaise, ils se
      > > sentent si peu Français alors que d’autres sont déjà dans la Oumma!
      > >
      > > Honte à ces représentants footeux gâtés et débiles, honte à ces
      > > supporters qui continuent à les soutenir béatement: qui ne dit mot
      > > consent, honte à ses collabo-journalistes sportifs qui se taisent
      > > devant une évidence, cette évidence d’une équipe qui ne représente
      > > en rien la France.
      > > Car, il ne suffit pas de taper dans un ballon, encore faut-il savoir à
      > > quoi correspond ce maillot bleu qu’ils portent. Pour ces gens, ce n’est
      > > qu’un CV de plus pour de futurs et juteux contrats.
      > >
      > > Cette France-là n’est pas la notre!
      > > Désolé, et si vous pensez comme moi, vous pouvez le faire savoir
      > > également à cette Fédération Française de Foot décidément si
      > > écoeurante par son silence tout en négociant des primes scandaleuses (
      > > 100, 200 000 €) quand d’autres français d’en bas et parmi eux des
      > > « supporters » perçoivent 800 € de salaire ou de retraite! Un peu de
      > > décence bon Dieu!
      > >
      > > Cliquez ici !
      > >
      > > Michel Gerstenhaber

    17. Samantha

      Lydia, do you know the meaning of « NEVER AGAIN »??
      Continuez a pleurnisher … peut-etre les racailles auront pities de vous!!!

    18. szombat

      nous faisons fausse route.
      il ne s’agit pass de racaille ,ni de musulman, ni de la sixième colonne.
      mais simplement d’une ignorabce.
      ne combattez pas de mauvaises racines par des paroles mais semez de meilleurs plants.
      ne détruisez pas leur racine car ils n’auront plus de tuteur.
      la plus grande ignorance reflète la plus grande peur.
      la plus grande intolérance exprime la plus grande ignorance.
      son expression est la plus violente , avant de mourir.

      la peur,
      l’ignorance,
      Sont des fossoyeurs, pour ceux qui s’en font le porte-parole.
      UN seul principe, un seul postulat de toute religion humaniste:
      le respect de la vie.
      peu d’islamiste dit intégtriste en font profession de foi.
      la vie est le premier postulat de l’existence de D.
      la création de la vie.

      A détruire?

    19. szombat

      nous faisons fausse route.
      il ne s’agit pass de racaille ,ni de musulman, ni de la sixième colonne.
      mais simplement d’une ignorance.
      ne combattez pas de mauvaises racines par des paroles mais semez de meilleurs plants.
      ne détruisez pas leur racine car ils n’auront plus de tuteur.
      la plus grande ignorance reflète la plus grande peur.
      la plus grande intolérance exprime la plus grande ignorance.
      son expression est la plus violente , avant de mourir.

      la peur,
      l’ignorance,
      Sont des fossoyeurs, pour ceux qui s’en font le porte-parole.
      UN seul principe, un seul postulat de toute religion humaniste:
      le respect de la vie.
      peu d’islamiste dit intégtriste en font profession de foi.
      la vie est le premier postulat de l’existence de D.
      la création de la vie.

      A détruire?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *