toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv 2012


Commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv 2012

Cette année 2012 les cérémonies commémoratives de la Rafle du Vel d’Hiv revêtent un sens particulier.

En effet cette année cela fera 70 ans que la Police française parisienne, obéissant aux ordres de Jean Leguay (délégué de la Police de Vichy en zone occupée) et René Bousquet (secrétaire général de la Police française), arrêtera 12 884 Juifs dont 4 051 enfants, 5 802 femmes et 3 031 hommes.

Oui c’est bien 4 051 enfants dont certains n’avaient que quelques jours qui furent arrêtés ce 16 juillet 1942 !

C’est bien 4 051 enfants qui furent séparés de leurs parents envoyés à Auschwitz pour partir par la « cheminée » comme le disait les commandos qui les accueillaient dans cette usine de mort qu’était le camp d’Auschwitz-Birkenau.

C’est bien 4 051 enfants qui furent parqués de longs jours dans les camps du Loiret, seuls, sans parents, à attendre que l’on statue sur leur sort…

C’est bien 4 051 enfants qui furent embarqués tel du bétail dans l’obscurité des wagons à bestiaux sans vivre, sans eau, sans réconfort…

C’est bien 4 051 enfants qui furent conduit à leur arrivée à la gare d’Osiewicz jusqu’au camp d’Auschwitz-Birkenau quelques kilomètres plus loin…

C’est bien 4 051 enfants qui furent presque tous gazés puis brûlés le jour de leur arrivée comme on brûle une mauvaise herbe qui risque de pousser…

Il n’y eu aucune pitié pour ces 4 051 enfants ! Ni de la part de la Police de Vichy et encore moins de la part des nazis qui les conduiront au bout du chemin, là où l’on « sort par la cheminée »…

Cette commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv est également particulière en cette année 2012 puisque pour la première fois dans l’histoire de la République française on a tué des enfants de sang-froid à bout portant… simplement parce qu’ils étaient Juifs !

Même les nazis n’avaient pas osé tuer sur le sol français des enfants juifs ayant trop peur des violentes réactions que cela risquait d’entraîner dans la population.

Mais le 19 mars 2012, un jeune homme d’origine maghrébine, musulman endoctriné aux pires idéologies violentes et mortifères a commis l’acte le plus horrible qui soit : abattre des enfants dans une école juive à Toulouse !

Et pour être sûr de ne pas manquer sa cible le terroriste, car il n’y a pas d’autre qualificatif possible, a tué à bout touchant Myriam 8 ans, Arié 6 ans et Gabriel 3 ans.

Comment ne pas faire de parallèle entre les heures les plus noires de l’occupation où le gouvernement de Vichy livrait les Juifs de France aux nazis afin qu’ils soient exterminés et la tuerie de Toulouse où l’on assassine pour la première fois sur le sol français des enfants juifs ?

Mohamed Merah le terroriste auteur de cette assassinat d’enfant a agi au nom de sa vision de l’Islam radical et pour venger les enfants de Gaza.

Ce terroriste a été nourrit à la haine d’Israël entretenue par mille mensonges et désinformations sur le conflit israélo-palestinien et le glissement vers la haine antisémite s’est opérée dans une logique implacable : puisqu’il est bon de haïr Israël le pays des Juifs alors il est normal de haïr les Juifs eux même… et donc de les tuer.

Cette logique que certains esprits éclairés dénonçaient depuis des années vient de montrer sa réalité.

Mais depuis ce 19 mars de triste mémoire le nombre d’actes antisémites a triplé par rapport à l’année précédente. Ce qui est le plus marquant c’est la violence de ces actes antisémites, comme-ci Mohamed Merah avait libéré cette haine antisémite qui était tapie dans certains milieux musulmans.

Car il faut regarder la vérité en face. Si dans le passé, les actes antisémites étaient dus à une certaine extrême droite antisémite, depuis quelques années les auteurs des actes antisémites sont pratiquement tous musulmans.

Et contrairement à l’antisémitisme d’extrême droite qui se contentait de tags, d’affiches ou de tracts, ces musulmans passent à l’acte antisémite, à l’acte violent !

Avant le massacre de Toulouse, le jeune Illan Halimi avait été séquestré puis assassiné sauvagement parce qu’il était Juif.

Depuis Toulouse c’est plus de 200 actes antisémites dont la plus part viennent de musulmans !

Il est temps de regarder cette vérité gênante en face si l’on veut identifier clairement l’origine de cette nouvelle forme d’antisémitisme pour ensuite la combattre.

Quel français peut admettre que l’on tue des enfants sur le sol national de quelques origines ou religions qu’ils soient ?

Alors souvenons-nous en cette année particulière des 4 051 enfants arrêtés et assassinés par les nazis et joignons également nos pensées et notre recueillement à la mémoire de Gabriel Sandler 3 ans, Arié Sandler 6 ans et Myriam Monsonego 8 ans.

Jean-Marc MOSKOWICZ
Président d’Europe Israël
Membre de l’European Jewish Parliament

A mon père arrêté à l’age de 10 ans lors de la Rafle du Vel d’Hiv le 16 juillet 1942, l’un des derniers survivants.

© Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien actif vers la source

la Rafle du Vel dHiv

la Rafle du Vel dHiv

 

enfants dans la Rafle du Vel dHiv

enfants dans la Rafle du Vel dHiv





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv 2012

    1. Roturier

      Les photos ne montrent pas la rafle, malgré les titres trompeurs.
      Celle du dessus est beaucoup plus récente, probablement tirée d’un film; la photo couleur était rarissime à l’époque.
      La deuxième est probablement une vue d’artiste, avec éclairage étudié et un positionnement des figurants qui ne doit rien au hasard.Parler d’une mise en scène ne serait pas excessif.
      L’unique photo qui existe ne montre pas vraiment la rafle non plus. Prise à l’extérieur du Vel d’Hiv le jour de la rafle, c’est la célèbre en noir et blanc où l’on voit la façade du bâtiment, des véhicules garés le long du trottoir et très peu de gens.
      Si on veut être crédibles il faut éviter de prendre ses lecteurs pour des imbéciles;
      Cela dit, j’aurais été imbécile à croire que ceci serait publié.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap