toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Islamisation France: attaque des salafistes contre les assises sur l’immigration en Bretagne


Islamisation France: attaque des salafistes contre les assises sur l’immigration en Bretagne

Samedi 2 juin se tenait les assises de l’immigration à Vannes en Bretagne. Un groupe d’une quarantaine d’islamistes salafistes ont attaqué les assises mais se sont confrontés au service d’ordre musclé breton !

Cet incident qui peu paraître sans importance est une nouvelle démonstration de la détermination des islamistes salafistes à s’imposer partout en France. Ils montent cette fois d’un cran en n’hésitant pas à attaquer ceux qui osent critiquer l’immigration et l’Islam… Nous espérons que le gouvernement Hollande saura très vite prendre des mesures pour lutter cette arrogance islamiste.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Islamisation France: attaque des salafistes contre les assises sur l’immigration en Bretagne

    1. Kravi

      Le combat contre l’islamisme est essentiel.
      Pour autant, il n’implique pas de s’associer avec n’importe qui. Je ne connais pas ce groupe breton, et ne lui fait pas en conséquence de procès d’intention. Cependant quelques indices pourraient laisser penser qu’ils ne sont pas nos amis non plus…
      Les ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis, tant s’en faut.

    2. Pierre

      Je vis en Bretagne près de Rennes et je ne suis pas au courant de ce qui c’est passé à Vannes. Quoi qu’il en soit, si cela se reproduit en Bretagne où les arabes ne sont pas si nombreux en comparaison d’autres régions, il faudra prendre des mesures radicales, virer ces salafistes ou les descendre, sans état d’âme. Personnellement je suis prêt à me battre pour les éliminer du pays. La région de Rennes est assez calme.

    3. Moshé007

      Ce que le « gouvernement » refuse d’endosser, c’est la population qui va le résoudre, cela s’appelle « guerre civile » !
      A l’image de ce qui c’est passé à Toulouse, zl., va se reproduire envers les autres « communautés » représentant la population française. Le fait d’avoir laissé impuni le massacre de Toulouse, et je pèse mes mots, représente une brèche béante pour les micros cerveaux des islamistes. Une brèche dont les responsable de l’ordre public connaissent bien la menace mais contre laquelle ils se sentent totalement impuissants !
      Ce n’est du ressort des polices, nous l’observons à chaque fois que des gamins abattent des pandores à la kalachnikov lors de ce qui devenu leur sport favori, les petits braquages improvisés sur le pouces et contre lesquels les forces de l’ordre ont abdiqués depuis déjà trop longtemps.
      Imaginez des camions de CRS dans des zones comme le 93, ce serait un massacre et les polices se prendraient le même type de roquettes que celles envoyées depuis Gaza sur le sud d’Israël, la police n’est tout simplement pas équipée pour ce genre de mission.
      Autre problème lié au non-dit français, le nombre de musulmans, islamistes ou pas sur le territoire français, ils continuent de d’afficher, dans leurs campagnes électorale, un chiffre inférieur à 5 millions, tout le monde sait très bien que ce chiffre peut être multiplié aisément par 3 ! Dés lors, toutes les forces confondues, seraient-elles en mesure d’imposé l’ordre public, c’est une hypothèse loin d’être partagée par les spécialistes, surtout que bon de musulmans incorporés dans les forces françaises devront choisir entre leurs proches et le drapeau tricolore.
      Non, si quelque chose se déclenche, et le plus tôt sera le mieux pour la survie de la nation française, cela viendra de la part des civils exaspérés par la situation devenue invivable pour les honnêtes travailleurs de ce pays rongé par cette peste amputant toute tentative de relever l’économie !!!

    4. Moshé007

      Encore un détail déterminant, depuis le début des couacs nords-africains, l’immigration illégale provenant de ces pays ne se calculent plus en centaines de milliers, mais en millions par an !!!

    5. Armand

      Le jour de son élection , notre Président  » normal  » , Place Tahrir- Bastille où les drapeaux algériens et palestiniens étaient plus nombreux que les drapeaux français avec un grand sourire satisfait les a remercié en leur passant le message :  » Je vous ai compris  » . Apparemment le message a été perçu 5/5 . Agressions de Juifs à Villeurbanne et maintenant les salafistes en Bretagne . Plus rien ne pourra les arrêter .

    6. Redomier

      Cette agression n’est qu’une étape dans leur conquête inexorable de l’Europe .

      D’accord avec Moshé .

      Kravi, le moment n’est pas de condamner le F.N. .Quand ces gens se décideront à réagir physiquement , on n’ira pas les affaiblir en criant « aux Faschos  » au risque pour le coup de déclencher , cette fois là un vrai antisémitisme .

      Les leaders communautaires juifs ont assez foutu la m. comme ça en étant à la traine de la gauche

    7. kravi

      Je ne suis pas à la traîne de la gauche et je ne visais pas le FN, mais des groupes néonazis. Et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je sais parfaitement que l’antisémitisme d’extrême gauche est beaucoup plus dangereux aujourd’hui que celui des nazillons qui sont très marginaux en nombre. Pas de manichéisme s’il vous plaît.

    8. Moshé007

      kravi, ah bon, parce que vous la voyez où la frontière entre les nazis de gauche et de droite ?

    9. Moshé007

      Rappelez-vous des embrassades entre les collabos venant des syndicats et ceux de la cagoule !!!

    10. Redomier

      O.K. Kravi , autant pour moi .Que voulez vous , on finit par être écœuré .

      Quand après Oslo, les terribles attentats-suicides du Hamas ont commencé en Israël, avec des charges monstrueuses , après chaque attentat , un chroniqueur du Journal Actualité juive , un certain Roger Ascot ,ex rédacteur en chef de l’Arche , organe du F.S.J.U., loin de condamner ces attentats , de les analyser , d’évaluer la part de responsabilité de la prétendue Autorité palestinienne …car ils violaient les accords d’Oslo

      Faisait taire tout le monde , en disant « Il ne faut pas tomber dans le piège des provocateurs , des deux côtés ,qui ne cherchent qu’une chose , c’est d’entraver le « processus de paix  »

      Pendant ce temps des Juifs mouraient (plus de mille en quelque temps bénéficièrent d’une « paix absolue « )

      M.R.Ascot , à l’époque , conseiller municipal P.S. du 17ème arrondissement de Paris (arrondissement très bourgeois où il habitait )n’a jamais fait son autocritique .Et on voit où en est ce processus de m.

      Son fils ,Claude Askolovitch , a pris sa suite dans la même idéologie? avec la même assurance que celle de son père ,mais au…Nouvel Observateur .

      Ces gens sont des nuisibles.

    11. Aaron

      Merci Redomier pour cette précision sur Ascot père et fils; des gens comme eux peuvent nourrir l’anti-judazïsme.
      A titre personnel, voilà des années que je ne lis plus l’Arche.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *