toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

UNESCO – L’église de la Nativité inscrite en urgence au patrimoine mondial : Israël proteste, les Etats Unis sont profondément choqués


UNESCO – L’église de la Nativité inscrite en urgence au patrimoine mondial : Israël proteste, les Etats Unis sont profondément choqués

 

 

L’UNESCO poursuit son travail de négationnisme culturel. L’inscription en urgence de l’église de la Nativité de Bethléem (territoires palestiniens) pourrait laisser croire qu’Israël ne protégerait pas le site et empêcherait les pèlerins de se rendre à Bethléem.
Déjà l’Unesco avait reconnu le territoire palestinien comme membre à part entière le 31 octobre 2011. A cette époque les Etats Unis avaient retiré leur subvention à l’UNESCO. Ils se disent profondément déçus par cette dernière décision.

Après la déjudaïsation de Jérusalem avec le « World Wonders  project », c’est une nouvelle attaque contre la culture occidentale que se permet l’UNESCO.

Bethléem, qui existait déjà depuis l’antiquité, comme le prouvent des recherches archéologiques, est pour les chrétiens le lieu de naissance de Jésus. La basilique de la Nativité est l’un des sanctuaires les plus anciens de la chrétienté, bâtie sous l’empereur romain Constantin, au IVe siècle.. Elle a reçu 2 millions de visiteurs en 2011 et est un des sites chrétiens les plus visités.

Loading...

 

 

L’Unesco a inscrit vendredi le site de l’église de la Nativité de Bethléem (Cisjordanie) au Patrimoine mondial, usant d’une procédure d’urgence qui a suscité une vive protestation d’Israël, lors d’une session à Saint-Pétersbourg (Russie).

Il s’agit du premier site » palestinien » inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture.

Le site du «Lieu de naissance de Jésus», comprenant également la route de pèlerinage, a été inscrit par 13 voix pour, 6 contre et 2 abstentions lors d’un vote secret des 21 membres du Comité du patrimoine, qui comprenaient cette année notamment la France, la Russie, l’Allemagne et le Japon.

Une «reconnaissance par le monde des droits du peuple palestinien»

L’annonce de l’inscription du site a été saluée par des applaudissements nourris. A Ramallah, la présidence palestinienne s’est aussitôt félicitée. «Cette reconnaissance par le monde des droits du peuple palestinien est une victoire pour notre cause et la justice», a déclaré Nabil Abou Roudeina, porte-parole du président Mahmoud Abbas, alors que le négociateur palestinien Saëb Erakat a salué «un jour historique».

L’enjeu de cette annonce dépasse le seul site : le délégué palestinien à Saint-Pétersbourg a estimé que la décision accordait aux Palestiniens leur «droit culturel à l’auto-détermination». Selon lui, «cela prouve que la communauté internationale dans son ensemble a l’intention de protéger la Palestine (…) et de s’assurer que l’Etat palestinien soit créé dans ses frontières de 1967 avec pour capitale Jérusalem est».

Son homologue israélien a vivement réagi à la décision du Comité du patrimoine. «La décision qui vient d’être prise est absolument politique et constitue de notre point de vue une atteinte grave à la convention (du Patrimoine mondial) et à son image», a-t-il déclaré.

Learn Hebrew online

Israël en colère en raison du caractère d' »urgence », comme si «Israël ne protégeait pas le site»

Les Palestiniens, entrés à l’Unesco en octobre 2011 au terme d’un vote qui avait provoqué la colère des Israéliens et des Américains, avaient fait la demande d’une inscription du site dans une procédure en «urgence», arguant du «délabrement et de la dégradation de l’ensemble architectural», notamment du fait des «forces d’occupation» israéliennes.

Israël avait alors assuré ne pas avoir d’objection à l’inscription du site au Patrimoine mondial, mais pas sous cette procédure d’urgence, estimant que c’était «une façon de laisser entendre qu’Israël ne protégeait pas le site». A noter : la candidature de Bethléem avait reçu un avis défavorable des experts du Conseil international des monuments et des sites (Icomos), qui avaient recommandé à la Palestine de revoir son dossier.

Loading...

Haut lieu de pèlerinage, Bethléem est le premier site touristique des Territoires palestiniens (deux millions de visiteurs en 2011). Datant de l’empereur romain Constantin, au 4e siècle et restaurée au 6e siècle sous Justinien, la basilique de la Nativité est l’un des sanctuaires les plus anciens de la chrétienté.

La réaction des Etats-Unis
Les Etats-Unis se disent «profondément déçus» de l’inscription par l’Unesco de l’église de la Nativité de Bethléem, en Cisjordanie, au Patrimoine mondial. Selon l’ambassadeur américain auprès de cette instance, ce «site est sacré pour tous les chrétiens» et l’Unesco «ne devrait pas être politisée», a-t-il souligné dans un communiqué.

«La procédure d’urgence existant dans cette instance est réservée aux cas extrêmes, notamment quand un site est menacé de destruction imminente». Depuis 40 ans, «la procédure d’urgence n’a été utilisée que quatre fois et seulement dans des cas extrêmes, toujours en suivant des recommandations d’instances de conseil», a poursuivi l’ambassadeur américain.

 

source : le parisien







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “UNESCO – L’église de la Nativité inscrite en urgence au patrimoine mondial : Israël proteste, les Etats Unis sont profondément choqués

    1. manitou

      Les palestiniens, les plus grands usurpateurs,et voleurs du monde ils n’ont rien créer depuis des siècles mais s’approprient tout ce que les autres(ISRAËL)entre autre,ont créer,SALES CONS DE MERDE

    2. masca38

      Il serait surprenant que l’Etat d’Israël ne fasse rien pour entretenir « l’Eglise de la Nativité de Bethléem. » Cette affaire ne relève en aucun cas d’un éventuel problème politique mais uniquement d’une concertation certaine qui doit exister et qui doit perdurer dans le temps, entre l’Etat d’Israël et le Vatican.

    3. claude journo

      le mythe Judéo-chrétien s’effondre la vérité Chrétino -palestinienne apparaît en plein jour..

    4. azoi

      laissons donc l’entretien et la préservation aux musulmans, quand ils l’auront transformé en mosqué on en reparlera

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *