toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un week-end, 2 pays, 2 crises en devenir. Un grand bouleversement régional – Ori Haaker-Chijner


Un week-end, 2 pays, 2 crises en devenir. Un grand bouleversement régional – Ori Haaker-Chijner

 

Une excellente analyse de Ori Haaker-Chijner sur les élections en Egypte et la situation au Moyen Orient.

Ce week-end aura vu d`une part l`avènement des Frères musulmans au pouvoir suprême égyptien, première réelle victoire depuis leur fondation en 1928 alors qu`ils s`étaient formés dans le but d`empêcher l`occidentalisation de l`Egypte pour y maintenir la charia.

En second lieu la Turquie et son incontournable Erdogan. A défaut d`avoir réussi à obtenir des excuses d`Israël suite à la Flottille 2010 et donc d`entrainer le monde et l`Otan dans son combat vers Israël pour réaliser son rêve néo-ottoman, voilà, alors qu`un avion de la flotte turque a été abattu par l`armée syrienne dans les eaux internationales, qui donne à  Erdogan un nouveau moyen de pression pour tenter d`activer l`Otan dans une vaste opération militaire en direction de la Syrie. Décidément Erdogan reste bien le faucon qui est pressenti par certains et le véritable déstabilisateur du Moyen-Orient.

 

Tout d`abord l`Egypte ; Certains croient encore au mirage du « printemps arabe » pourtant bien tombé tant en Tunisie qu`en Lybie et voient là l`avènement d`islamistes modérés (un paradoxe) alors qu`ils s`apparentent plus au nazisme vert, version arabo-musulmane qu` à l`âge d`or de la liberté (il suffit d`interroger des femmes, des artistes, des journalistes, ou des jeunes de la première heure des révolutions pour voir que leur espoirs sont anéantis pour plusieurs générations de n`avoir su se fédérer et de n`avoir pas vu les islamistes en embuscade).

Obama va certainement s`empresser de féliciter Mohamed Morsi, parachèvement de son fameux et fumeux discours du Caire.  Les chancelleries européennes vont y voir certainement aussi une forme de romantisme mêlé de nostalgie du régime de la Terreur en France. Ce qu`ils ne voient pas, c`est la régression économique qui s`est produite en Egypte depuis que Moubarack a été chassé du pouvoir. Régression économique, sociale, politique.

Un nouveau sentiment de ferveur patriotique (qui n`est pas sans rappeler celle du coup d`état de Nasser) va balayer ce pays pendant quelques jours ou quelques semaines. Et puis ?

L`armée de va pas lâcher les ficelles du pouvoir si vite, le prochain parlement risque d`être majoritairement aux couleurs des Frères Musulmans de nouveau. Des élections démocratiques ????? Il n`y a qu` à voir la réaction de la rue à Gaza,  entendez par là le Hamas et son enjouement et quand bien même l`Egypte a fermé la frontière à Rafah pour le moment.

Il y a de quoi s`interroger aujourd`hui sur ce que sera demain notamment du rôle de la nouvelle Egypte au Moyen-Orient et du traité de paix israélo-égyptien. Déjà le contrat de gaz est rompu. Déjà la représentation diplomatique est dangereuse et quasi-symbolique. Rompre le traité de paix ne signifie pas pour autant une nouvelle guerre immédiate, mais en ce cas on pourrait  s`attendre sous peu à ce que l`armée égyptienne tente une intrusion notamment sous couvert de « libérer » Gaza et en tous les cas les gazaouis n`auront plus besoin de creuser des tunnels pour acheminer des armes en « contrebande » puisqu`elles seront ouvertement livrées au régime terroriste avec la bénédiction de la Russie qui fera tout (et ce ne sera guère difficile) pour reprendre sa place perdue face aux Etats-Unis depuis l`initiative Sadate en 1977.

Les Frères Musulmans ne lui ont jamais pardonné de se tourner vers le « Grand Satan ». Une Russie en place sur le canal de Suez, une Russie en place à Damas et surtout sur les ports syriens. A cela se rajoute la relation bilatérale russo-turque qui ne va qu`en s`améliorant.

Cela nous permet la transition vers l`affaire de l`avion de chasse turc abattu par les syriens. Une aubaine pour Erdogan.

 

En effet, Erdogan n`a de cesse de chercher chicane à l`Occident et à l`Europe en particulier. Sentiment d`humiliation face à la candidature turque à l`Europe : vengeance. Fantasme  erdoganien de néo-ottomanisme. Erdogan le musulman, mais non l`arabe !

Erdogan, dans l`affaire de son avion face à la Syrie, saisie l`Otan sur la base de son article 5 qui crée les conditions obligatoires d`entraide en cas de casus belli à l`encontre d`un état membre de l`Otan par un pays tiers. Ce qui est le cas. De là à penser que Erdogan a sacrifié un avion pour intervenir en Syrie et notamment sur le triangle Syrie/Irak/Turquie pour avoir les mains libres contre les Kurdes d`une part et créer une meilleure ligne de pont avec l`Iran tout en prenant la suprématie sur la région d`autre part, d`autant qu`Ahmadinedjad ne sera pas réélu à la tête de l`Iran, il n`y a qu`un pas, si facile en politique et avec toujours en ligne de mire Israël.

Je dis bien Israël et non la Palestine, qui n`intéresse pas ces dirigeants-là autrement qu` à leur seul intérêt  (ce que les occidentaux n`ont pas compris), leur seul et unique but étant le panarabisme sur la terre musulmane. Le djihad contre Israël n`est qu`en voie de développement. Et tant qu`il y aura des régimes islamistes ou animés par la charia, il n`y aura pas de paix possible.

 

Ici aussi nous pouvons remercier encore une fois l`extraordinaire politique étrangère d`Obama et son sempiternel discours du Caire dont on voit l`aboutissement  par la volonté de la politique d`Obama de nuire à Israël.

Non seulement cet amateur pas éclairé aura permis à son pays de perdre sa suprématie dans cette région comme stabilisateur avec Israël comme bouclier depuis la période postcommuniste, mais il aura rendu d`une part la région aux russes et mis en place les régimes islamistes qui feront le travail pour lui (du moins l`espère-t-il) que les BDS et autres gauchistes en Europe n`auront pas réussi sur le vieux continent. C`est mal connaitre et les israéliens et le peuple américain.

 

La situation s`avère critique pour Israël au sud car les attentats terroristes, les missiles lancés sur le sud du pays ne pourront que se renforcer et on peut s`attendre que d`ici quelques mois Rishon-le Tzion, Holon ou Bat-Yam connaissent elles aussi les sirènes de la terreur en attendant le premier coup sur Tel-Aviv.

Les conséquences seront alors le casus belli que le Hamas attend et espère maintenant qu`il est soutenu par l`Egypte.

Au nord certes il y a le Hezbollah, mais celui-ci même surarmé n`a peut-être pas intérêt à entrer en conflit pour le moment sur le front nord à moins de créer une diversion pour sauver Assad. Par contre, on peut s`attendre à ce que la Turquie s`impose plus encore dans l`Otan et dans ses exigences contre Israël et en faveur de l`Iran d`autant que face à une Europe moribonde économiquement,  il n`aura pas de difficultés à s`imposer comme le leader indispensable au Moyen-Orient, en échange de son double jeu vers l`Otan et vers la Russie.

 

Les semaines et mois à venir vont être cruciaux et à scruter au quasi quotidien.

Il n`est pas besoin des prophéties Mayas par les temps qui courts….

 

Ori Haaker-Chijner

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien vers la source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap