toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La violence faite aux juifs dont on s’accomode – Gilles William Goldnadel


La violence faite aux juifs dont on s’accomode – Gilles William Goldnadel

J’ai toujours considéré, lors de la décennie précédente, que l’excès de sollicitude envers les juifs, lorsqu’il concernait les fantasmes d’un retour de la vieille haine rancie d’extrême droite relevait largement du leurre et de la diversion suspecte. Cet excès d’attention et de prévenance était payant politiquement et ne coûtait rien diplomatiquement. Les mêmes qui hier hurlaient au loup, prenaient alors les banlieues pour des bergeries.

Aujourd’hui, l’antisémitisme violent est installé. Il ne relève plus du fantasme mais de la réalité la plus sordide. Son originalité perverse se caractérise par le fait qu’il s’insère au sein d’un monde virtuel dont l’antiracisme est le principe de base obsessif. Un antiracisme qui traque le mot de trop et qui interdit l’interpellation de la minorité d’où provient la violence antijuive, au nom du risque supposé de l’amalgame. J’ai dit ailleurs, sans circonlocutions, je tiens à redire dans ces colonnes, que la minorité dont je parle est issue de l’islam. Un islam qui est aujourd’hui le vecteur essentiel de la judéophobie.

Non l’islam dans son ensemble, mais en son sein une minorité radicale non négligeable. Ne pas oser le dire, c’est interdire à la communauté arabe ou musulmane, pacifique dans sa majorité, de sortir d’une simple condamnation verbale qui devient rituelle, dérisoire et sans portée.

A la décharge des dirigeants de cette communauté, dont certains représentants sont irréprochables (je pense notamment à Dalil Boubakeur), les prétendues élites françaises, politiques ou intellectuelles ne font rien pour encourager et rassurer les musulmans les plus courageux –mais légitimement inquiets- à prendre position avec détermination contre la violence antisémite et antisioniste.

Que voit-on au contraire, qu’un homme admirable comme l’imam de Drancy, Monsieur Chalgoumi, qui s’est rendu récemment à Jérusalem au mémorial de Yad Vashem, a fait l’objet d’une pétition haineuse sur oumma.com sans être défendu sérieusement par qui que ce soit.

Plus grave encore, et plus significatif, l’une des signataires n’est autre que Rokhaya Diallo, compagnon de route des Indigènes de la République, chouchou des médias, et présentée très largement par eux comme responsable antiraciste.

J’attends encore les protestations des principales organisations qui prétendent lutter contre le racisme contre la mise en cause de l’imam Chalgoumi.

Le lecteur voudra bien excuser ce développement particulier, mais je le trouve emblématique et de la désertion des associations prétendument antiracistes, et de l’abandon à leur sort des musulmans courageux.

Mais en réalité, le vecteur principal de cet antisémitisme qui n’a plus rien de bien nouveau, vient avant tout de l’accommodement des prétendues élites politiques et intellectuelles à la violence faite aux juifs.

Il est peut-être trop tard. Car l’accommodement est partout. Il est dans le refus de réfléchir à l’obsession anti-Israélienne qui a conduit un exalté intoxiqué au mensonge antisioniste à se rendre dans une école pour tuer des enfants juifs. Oui Mohamed Merah est une victime. Victime fanatisée de la désinformation qui tolère qu’un vieillard encensé considère que l’occupation israélienne est pire que l’occupation nazie. Et qu’une chaine du service public de l’information prétende que des soldats israéliens ciblent délibérément un enfant dans les bras de son père.

Il est dans l’acceptation d’une alliance avec des partis d’extrême gauche rouge ou vert qui encouragent le boycott des produits de l’Etat juif et qui tolèrent l’obsession antijuive dans le monde islamique à commencer par celui des Frères Musulmans, et le terrorisme antisémite du Hamas en Israël.

Il est dans la politique d’apaisement qui fait que des brutes soient libérées après avoir attaqué des juifs en kippa à Villeurbanne.

Il est dans le fait que la communauté juive, peu à peu exclue de l’espace politique, soit placée dans l’alternative disqualifiante du communautarisme outragé ou du silence résigné.

J’ignore, dans les mois qui vont venir, et au gré aggravant d’une crise israélo-arabe toujours possible, à quel degré supplémentaire la violence antijuive installée pourrait monter.

 

Je sais seulement deux choses :

–        poursuivre la politique « d’apaisement » de déni et de non-dits ne fera qu’envenimer l’abcès de fixation.

–        L’Etat d’Israël, demeure, dans cet univers incertain, une source -inédite à d’autres moments cruels de l’histoire agitée des juifs- de réconfort et de dignité.

 

William Goldnadel

Président de France-Israël et d’Avocats Sans Frontières

ACTUALITE JUIVE – N° 1216 – JEUDI 28 JUIN 2012 reçu par mail

www.france-israel.org

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien vers la source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “La violence faite aux juifs dont on s’accomode – Gilles William Goldnadel

    1. Lou

      vous les juifs, vous vous plaignez de quoi au juste ? L’imam de Drancy ? mais c’est un demeuré ! Et vous aimez des ânes pareils, en effet, ils sont plus faciles à mener ? je suis bretonne et chrétienne !

    2. Daniele - Europe-Israel.org Post author

      Ecrire « Vous les juifs » c’est une étrange expression…
      Europe Israël , je le rappelle, est une association non confessionnelle, qui regroupe des personnes de toutes opinions et confessions, laïques et croyants.
      Nous refusons l’antisémitisme et les violences antisémites. Nous refusons la désinformation et les mensonges. L’imam de Drancy est un homme courageux qui se bat contre l’intégrisme islamiste. Si tous les ânes pouvaient être comme lui….

    3. Béatrice

      Désolée, je ne peux pas être d’accord.

      Réveillez-vous! Un Islam de Paix n’existe pas. Des imams modérés n’existent pas.

      Il faut prendre beaucoup de recul pour comprendre la stratégie de l’Islam. Le 11 septembre 2001 est la déclaration de guerre contre l’Occident et depuis cette guerre avance sous de multiples visages : la tolérance, la flatterie, les associations trompeuses etc, sont une stratégie d’infiltration sur notre territoire. Les mosquées ne sont pas des églises ou des synagogues.

      la stratégie de l’Islam est double; d’un côté les menaces, les actes terroristes pour créer la terreur chez l’adversaire, d’un autre côté le langage de paix pour rassurer et s’infiltrer au sein de l’adversaire.

      Ces musulmans extrémistes et pacifistes semblent ne pas être liés, pourtant ils travaillent ensemble dans un même but.
      C’est une stratégie de manipulation : terroriser et rassurer pour mieux contrôler et vaincre. « Be prepared for the real holocaust » ces mots haineux ne doivent pas nous terroriser, “Notre djihad à nous c’est la tolérance” ces mots enjôleurs ne doivent pas nous duper.

      « 9/11 is the beginning of the end of democraty » Nous devons prendre toutes ces menaces au sérieux car ces mots expriment un objectif bien réel, qui se produira si nous persistons à considérer l’Islam comme une religion et à construire des mosquées en France, en Europe, en Occident.

      Les imams qui semblent inoffensifs sont les pires; comme Hassen Chalgoumi l’imam de Drancy qui dit avec le sourire “L’islam de France, c’est notre rêve”… “Notre djihad à nous c’est la tolérance” ou comme Dalil Boubakeur le recteur de la Grande Mosquée de Paris, et Mohamed Moussaoui le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui se présentent comme des boucliers contre l’extrémisme… alors que l’idéologie de l’Islam est extrême et ils le savent très bien.
      Et aux États-Unis, Feisal Abdul Rauf fait la même chose avec son projet “Cordoba Initiative”. Tous ces musulmans “modérés” sont les espions infiltrés dans la ville de Troie et leur mission est de nous convaincre de construire des mosquées et de nous endormir. Lorsque nous dormirons, les croyants-soldats sortiront des mosquées, attaqueront la garde du pays et ouvriront alors les portes au reste de l’armée qui entra, massacra les hommes et les garçons et réduira en esclavage les femmes et les filles exactement comme au Soudan, exactement comme Simon Deng l’explique.

      En écoutant, en observant la ville de Saint-Denis et d’autres villes depuis plus de dix ans, j’arrive à la conclusion que l’islamisation des banlieues, les investissements étrangers et la construction intensive de mosquées autour de Paris et autour des grandes villes de France, tout cela est planifié dans un but militaire. Non, ce n’est pas un roman ou de la paranoïa. C’est ce que je vois. Prenez le temps de tout lire avant de juger de ma santé mentale : « Il est temps d’écouter les Ex-musulmans »
      http://comiteporteparis.wordpress.com/2012/06/22/il-est-temps-decouter-la-voix-des-ex-musulmans/

      A le fin du texte je lance un appel car tout le monde est focalisé sur la démographie et pense qu’il reste beaucoup de temps avant tout danger sérieux, mais le danger se construit rapidement, il reste beaucoup moins de temps que vous l’imaginez. Il faut faire interdire la construction de mosquées en France maintenant et ensuite faire démolir les autres en commençant par les plus grandes. Il faut faire interdire le Coran car il est une violation de nos textes fondateurs.

      Voici ùon appel :
      « Vous qui lisez ces pages et comprenez enfin le piège qui se construit de l’intérieur, diffusez l’information, agissez chacun à votre niveau pour éveiller les consciences, exigez que nos textes fondateurs soient enfin respectés. Si les textes de la Constitution et la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen avait été respectés, jamais l’Islam n’aurait pu s’installer en France car les textes de l’Islam sont une violation de nos textes fondateurs. L’Islam est incompatible avec la France, l’Europe et l’Occident. »

    4. Béatrice

      « A la décharge des dirigeants de cette communauté, dont certains représentants sont irréprochables (je pense notamment à Dalil Boubakeur), les prétendues élites françaises, politiques ou intellectuelles ne font rien pour encourager et rassurer les musulmans les plus courageux –mais légitimement inquiets- à prendre position avec détermination contre la violence antisémite et antisioniste. »

      Certains musulmans en France ne connaissent pas les textes de l’islam, mais tous ceux qui connaissent les textes sont des menteurs lorsqu’ils parlent de Paix.
      Mahomet est l’antithèse du Christ.
      Mahomet est tortionnaire – Le Christ est guérisseur.
      Allah est l’antithèse de Dieu.
      Allah est destructeur – Dieu est Créateur.

      « Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas »
      La phrase d’André Malraux prend aujourd’hui tout son sens.
      Si nous laissons l’Islam vaincre, le monde touchera à sa fin. Dans sa folie et en possession des armes nucléaires de l’Occident, l’Islam détruira le monde.

      Dieu se manifeste sous de multiple formes à travers le monde et de nombreuses formes de spiritualité peuvent vivre ensemble et s’entre-aider pour le Bien. Pas l’Islam car l’Islam est destruction.

      Après le 11 septembre 2001, les musulmans sains d’esprit et courageux sont devenus des EX-musulmans.

      « …les musulmans les plus courageux… » Les plus courageux sont les EX-musulmans.

    5. Davidex

      ‘Vous les Juifs’ est avant tout une expresion irrespectueuse. Pas si étrange si l’on considère qu’elle a servi de tous temps et en tous lieux pour nous singulariser.

      ‘Qu’est-ce que vous voulez au juste ?’

      Là, on reconnait le langage des charretiers.

      Lou, le titre de l’article concerne tous ceux qui s’accomodent de la violence faite aux Juifs. Ce n’est pas pour que vous en rajoutiez !

      GWG n’est pas du genre à se compromettre. Si tous les notables Juifs avaient son courage et son franc-parler…

      S’il dit qu’il ne faut pas faire d’amalgame cela ne veut pas dire qu’il n’est pas conscient du danger qui frappe à nos portes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap