toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La chasse aux Juifs est ouverte


La chasse aux Juifs est ouverte

Un incident isolé n’est qu’un incident isolé, bien sûr. Mais un incident isolé extrêmement grave suivi d’un autre événement isolé extrêmement grave, ce n’est plus seulement un incident isolé, c’est une série qui s’enclenche. Quand ces incidents viennent s’ajouter à des centaines d’incidents moins graves, on peut parler d’une atmosphère. Et c’est ce que je fais.

Ce doit être dit : il existe en France aujourd’hui, mais aussi ailleurs en Europe, une atmosphère antisémite particulièrement nauséabonde.

Celle-ci s’est fortement accentuée depuis les crimes de l’ignoble Mohamed Merah.

Elle a débouché sur l’agression de trois jeunes hommes portant kippa à Lyon ce samedi. Elle est ponctuée d’insultes, de graffitis, d’agressions plus mineures, qui n’en sont pas moins des agressions.

Elle ne signifie pas que tous les Juifs, partout, sont menacés en France, non, tout au moins pas pour le moment.

Un Juif discret sur son appartenance au peuple juif courra beaucoup moins de risques. Un Juif qui ne portera pas de kippa et ne se rendra jamais la synagogue courra moins de risques aussi. Mais lorsque, pour continuer à vivre un peu plus tranquilles dans un pays, les Juifs doivent baisser la tête, raser les murs, se faire transparents, prêter attention aux mots qu’ils prononcent, ils peuvent en déduire que ce pays n’est plus un pays de liberté et qu’il s’y prépare pire encore.

Or, je le pense, il se prépare pire encore.

Je l’ai écrit dans mes derniers livres. La chasse aux Juifs a recommencé, et je le dis avec tristesse et colère, elle se poursuivra.

Elle se poursuivra d’autant plus aisément que rien ne viendra la freiner.

Learn Hebrew online

Les associations censées pratiquer la « vigilance » contre l’antisémitisme sont en réalité des association de police de la pensée au service du « politiquement correct ». Elles sont prêtes à se mobiliser contre l’antisémitisme d’extrême droite, seulement contre l’antisémitisme d’extrême droite qui, en Europe occidentale, est moribond. Si on leur parle d’antisémitisme islamique, elles passent à l’attaque : non pas contre les antisémites islamiques, mais contre ceux qui les dénoncent, et qui seraient racistes, « islamophobes ».

Les adeptes de l’antisémitisme islamique donneront d’autant plus aisément libre cours à leurs basses pulsions qu’outre la complicité de leurs compagnons de route, ils sont branchés en direct sur la vague islamique qui déferle sur le monde arabe et musulman, et que diverses chaînes satellitaires arabes déversent dans des centaines de milliers d’appartements en France. La haine des Juifs déversée quotidiennement par al Djazeera en arabe monte en puissance.

Les adeptes de l’antisémitisme islamique peuvent aussi compter, au-delà de la LICRA, de Sos Racisme, ou du Mrap, sur l’amitié active de l’extrême gauche et de la gauche bien pensante, qui clament haut et fort qu’elles ne sont pas antisémites, mais qui, dès qu’on leur parle d’Israël, commencent à laisser leur bouche se tordre sous l’effet d’un mépris insidieux qui, chez certains, aura tôt fait de se transformer en détestation bilieuse.

Pour ne pas courir de risque dès aujourd’hui, un Juif en France doit non seulement être discret, ne pas porter de kippa, ne pas se rendre à la synagogue, ou furtivement. Pour bien baisser la tête, raser les murs, se faire transparent, et pour bien prêter attention aux mots qu’il prononce, il doit parler aussi peu que possible d’Israël, ou ne le faire que de manière critique, distanciée, en se disant, par exemple « pro-Israélien et pro-Palestinien », hostile à Netanyahu et aux « colons ».

Ce pays n’est plus un pays de liberté, non.

Et il s’y prépare pire encore, oui.

La LICRA, Sos Racisme, le Mrap vont continuer à combattre un antisémitisme qui n’existe quasiment plus, à empêcher qu’on combatte un antisémitisme qui, lui, existe, tue des Juifs à l’arme de guerre ou les agresse en groupe à coups de marteau, et à dénoncer le « racisme islamophobe », la main dans la main avec des associations islamiques.

La vague islamique qui déferle sur le monde arabe et musulman va continuer à déferler, lourde d’imprécations antisémites que les chaînes de télévision françaises passent sous silence, mais que les chaînes satellitaires arabes déversent quotidiennement dans toute la Franc et toute l’Europe.

La chasse aux Juifs est ouverte

La chasse aux Juifs est ouverte

L’extrême gauche et la gauche bien pensante gagnent en importance, année après année, s’approchent, en France, d’une mainmise hégémonique et sans partage sur tous les pouvoirs : politique, économique, culturel, médiatique.

Au mieux, vraiment au mieux, on peu s’attendre à des propos tels que ceux de Manuel Valls qui a parlé d’ « attaque délibérée contre notre modèle républicain », mais n’a dénoncé ni l’antisémitisme de ces actes, ni, surtout, l’antisémitisme islamique.

Et nous sommes dans une période où le calme règne sur les frontières d’Israël….

La chasse physique aux Juifs s’accompagne, par ailleurs, d’une chasse aux produits juifs.

Plusieurs pays d’Europe (pas encore la France) ont décidé d’interdire à la vente les produits de la mer Morte, car ils sont fabriqués par des mains juives dans des territoires qui ont été islamisés à un moment donné et qui doivent donc, apparemment, l’être à jamais aux yeux de dirigeants européens soumis à l’islamiquement correct. D’autres produits suivront sans doute.

Des festivals de cinéma boycottent les films israéliens : on y voit des acteurs juifs qui parlent hébreu. Imaginez !

Soixante dix ans après la Shoah, les pays qui interdisent les produits juifs israéliens ne semblent pas se souvenir qu’un chancelier allemand a pris le même type de décision trois générations avant eux.

Mais ne leur dites pas qu’ils raisonnent comme ce chancelier allemand, ils pourraient se fâcher. Je pourrais par contre leur suggérer de continuer à vendre les produits concernés en apposant dessus une étoile jaune et la mention : « attention, produits juifs ! ». Ce serait plus clair.

Ne dîtes pas aux responsables des festivals de cinéma qu’il y a quelque chose de Joseph Goebbels chez eux.

Ils pourraient vous traiter de fasciste, ou de nazi. C’est ainsi qu’on procède chez ces gens-là. Les disciples de Goebbels aujourd’hui traitent ceux qui ne sont pas disciples de Goebbels de fasciste et de nazis. Nous vivons vraiment une époque extraordinaire. Je pourrais suggérer aux responsables de festivals de projeter les films en question en affichant à l’entrée des étoiles jaunes et en avertissant : « attention, film juif ! ». Ce serait plus clair là encore.

Au temps de Goebbels, certes, Israël n’existait pas. Le « peuple palestinien » n’avait pas encore été inventé par des adeptes vieillissants de la « solution finale » et des membres du KGB. Les antisémites européens agissaient directement et ne pouvaient pas instrumentaliser l’antisémitisme islamique pour tenter d’avancer vers leur objectif d’une Europe et d’un monde judenrein.

© Guy Millière pour www.Dreuz.info





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 22 thoughts on “La chasse aux Juifs est ouverte

    1. Yaakov Rotil

      Notez qu’il y a deux mois j’ai été alerté par une personne qui m’est proche, étudiant à Paris VIII et me signalant que des questionnaires bizarres circulaient parmi les étudiant pour établir les ascendances de chacun.

      Questionnaire évidemment non officiel…

    2. François FOISIL

      Bonjour

      A quand une journée et même une semaine proposée à tous les hommes et femmes de bonne voonté où nous porterions Kippa ou étoile jaune en solidarité avec nos amis et frères juifs et aussi comme signe courageux face à tous??

    3. cloclo

      Je ne me féliciterai jamais assez d’avoir pris la décision de partir de France dès ma retraite après y avoir vécu 42 ans … Pourtant malgré quelques doutes que je pensais être infondés, je n’aurai jamais pensé que ce pays serait arrivé si vite, en 3, 4 ans à prospérer vers un nazislamisme aussi virulent !
      La situation étant ce qu’elle est, quelques familles pourront décider de faire leur alyah contrairement à d’autres qui pour des raisons essentiellement professionnelles réfléchiront à 2 fois …
      Trop d’indices nous poussent à penser et à constater que nous sommes sur le chemin d’un retour inéluctable vers une volonté à l’échelle mondiale d’une seconde shoah.
      Il est fort heureux pour les juifs d’avoir un pays, petit certes, mais oh ! combien solide de par ses différends axes de Connaissance, de par l’Unité Juive, de par la B.A, etc … ce qui n’était guère le cas lors de la dernière guerre mondiale.

      Wait and see !

    4. mamane

      Je pense qu en premier lieux les juifs doivent rentrer au pays, et laisser ces charognards s entre tuer, notre presence facilite a ces chacals dans leurs divergences a nous accuser de tout les maux de la terre
      une fois qu ils resteront entre eux ils vont se devorer l un a l autre

    5. TORAH

      Pour la france l’antisémitisme n’est qu’un jeu.
      Discours des politiciens français: « C’est pas notre faute si vous êtes juifs mais c’est votre faute si vous portez la kippa. »
      En guise d’excuses j’exige que la France soit un pays Juif et une province d’Israel.

    6. mamane

      Assi il ne faut pas rever, les nazi vont amerement bouffer leurs croix gamee, car le pacte avec les islamistes, n est qu une demarche politicienne, c est pour mieux les devorer de l interieur, car si ils avaient un peu de jugeotte, ils n ont qua regarder et ecouter ce qui se passe dans le monde arabo -musulmans, ils se bouffent entre eux, WAHABISM, SUNITES, CHIIT, ALAOUIT, KURDES, DRUZ, ALKAIDA, TALIBANS, et j en passe ils se fant sauter lun sur l autres au nom du meme allah, et les nazi reve que cela ce passera autrement????

    7. Sofia Stella

      Mes amis, je vous conseille vivement de fuir. Ne comptez ni sur le gouvernement français, ni sur l’opinion publique pour clarifier l’atmosphère. Ce que je vois actuellement en France me rappelle étrangement les récits des survivants de la Shoah, dont faisaient partie certains membres de ma famille.
      L’article de Monsieur Millière est tout à fait exact et véridique. Il est rempli de lucidité. En effet, si nous ne pouvons plus sortir dans la rue ou si nous ne pouvons plus sortir d’une synagogue sans être agressés, il faut partir. Certains politiques nous disent qu’il faut lutter mais comment? Prendre les armes? Provoquer une guerre en France? Car on ne peut lutter autrement contre la haine. Vous pourrez faire tous les discours philosophiques que vous voudrez, cela ne servira à rien. Ces gens-là: les naziislamistes ont un but bien précis et ils iront jusqu’au bout car pour eux, agresser et tuer des Juifs, c’est une bonne action (une mitzva) pour eux. Selon eux, tuer les Juifs c’est juste suivre le plan de Dieu et voilà tout donc ne vous leurrez pas. Ces gens-là et nous, nous ne partageons pas la même notion de bien et de mal. Nous avons, baroukh hashem, un pays maintenant. Le pionniers ne se sont pas battus en vain. Il faut partir et arrêter de réfléchir à l’argent et au travail. Israël n’est pas un désert. D’autre part, je vais faire en sorte de collecter des fonds à l’allya pour les familles en difficulté. Vous avez travaillé en France durant des années, je ne vois pas pourquoi cela ne marcherait pas en Israël? Le yetser ara veut votre perte.
      Personnellement, avant de partir, je vais essayer de ramener le maximum de familles juives avec moi. L’histoire se répète et l’homme n’apprend pas ses leçons. Ce qu’il y a de bassement archaïque dans son cerveau demeure à jamais gravé.

    8. levi p.

      depuis fin 2007,j’essaie d’eveiller certaines personnalités du monde parisien juif à, au moins, envisager l’eventualité d’un retour des « annees folles » (1935-1945)
      certains signes me permettaient de le penser.
      j’avais l intention d’arriver à une concertation des « tetes » de notre communauté pour entamer rapidement une action pour couper l’herbe sous les pieds de ces forces de l’obscurité qui de nouveaux pointaient leur nez.
      rien n’est sorti. des paroles,paroles et paroles ,une insensibilité incroyable. pourtant j’avais amené comme témoin 6 millions de mes parents et 2000 an de pogrom. Malgré tout,RIEN en est sorti.
      aujourd’hui, avec toute l’actualité, les articles dénonçant, avertissant ,prévoyant ce que pourraient etre l’avenir des juifs,je pensais à un nouvel état d’esprit… et bien… toujours rien.
      alors je repete ce que precedemment ecrit, ces mots ne sont pas pour rajouter une nouvelle reaction sterile à un article mais pour demander aux personnes sensées que sont les mr. millers,grunberg, moskovitch (malgré qu’il soit devenu un notable, je lui conserve toute ma confiance et admiration) et associés de créer un front, actif,
      afin d’eviter que dans le cas de figure,extreme mais plausible,que notre peuple n’ est une fois de plus, que le choix entre subir ou fuir (pour ceux qui en auraient les moyens)
      au plaisir d’une réponse ( non de formalité)

    9. Michel, à Paris

      Une fois de plus, Guy Millière décrit très bien ce que chacun « un peu observateur et conscient » ressent. Et il va encore passer pour un pessimiste, alarmiste, un paranoïaque et, pourquoi pas,voire même un « Chalia’h de l’Agence juive » !
      Et c’est fou, mais combien exact, que pointer du doigt, « nommer », l’islamisme dans notre société « bien-pensante-de-gauche-gangrenée » est, depuis longtemps, devenu impossible. Sauf à vouloir, de suite, se faire taxer de raciste, islamophobe et autres « retournements de perspectives et de jugements » dont ils sont devenus les spécialistes coutumiers.
      Et, effectivement, que faire ? La France que certains d’entre nous ont choisie dans les années ’60 a changé… au point de nous « ramener » en Afrique du nord où nous ne voulions pas retourner. Nous allons nous retrouver, ici aussi, en position de dhimmis ?! Et la question qui me poursuit est la suivante : quel est « l’intérêt » final, profond, (hors aspect électoral à court terme !)de ceux qui facilitent une telle évolution, s’en rendent les complices et l’amplifient ?? Ne voient-ils pas qu’ils scient la branche sur laquelle ils sont assis ? Que l’envahissement galopant de nos rues par des voiles (+ ou – intégraux), des boubous et des barbes (si caractéristiques) est une constante provocation et un test pour savoir « jusqu’où il sera possible d’aller trop loin ». Que ce ver se propage dans les fondements de notre société qui va cesser d’être ce qu’elle était. Mais trop tard !
      Comme cela est conseillé ci-dessus… il n’y a plus qu’à partir (encore) mais pour Israël, cette fois ! Ce qu’on aurait dû faire, dès l’origine, sans nous fourvoyer dans nos familles qui en France,qui au canada,qui au Vénézuela ou ailleurs.
      Merci encore, en tout cas, à Guy Millière de sa vigilante lucidité

    10. Europe-Israel.org Post author

      Quoi répondre ?
      Europe Israël essaye de mobiliser les autres associations, les dirigeants communautaires mais pas de réponse, le silence…

      Est-ce à nous d’ailleurs de créer un tel front ? Nous travaillons au sein de la Confédération des Juifs de France et Amis d’Israël et nous espérons qu’il en sortira peut-être quelque chose de constructif

      Je n’ai pas l’impression d’être devenu un notable vu la façon dont beaucoup nous évitent…

      Est-ce à Guy Millière, professeur et intellectuel, ou à Jean-Patrick Grumberg, journaliste patron de Dreuz, de créer un tel front ?

      Je sais ce que vous éprouvez face à ce déni ou cette peur généralisée d’une grande partie de la communauté juive. Je sais les silences des dirigeants, et la peur de faire de vagues, la peur de prendre des positions fermes…
      Nous y sommes confrontés tous les jours. A chacune de nos initiatives ou actions nous n’avons guère rencontré de soutien…

      Encore aujourd’hui sur l’action contre l’UNESCO, avez vous entendu d’autres dénoncer ce scandale ? A ce jour c’est le silence absolu…
      Heureusement nous trouvons des relais ailleurs qu’en France: le Parlement Juif Européen, Jewish News One, le congrès Juif Européen, UN Watch et d’autres sont en train se se mobiliser sur ce problème que nous avons soulevé mais rien en France, pas un mot ni sur les sites, ni sur les radios…

      C’est désolant…

    11. Sofia Stella

      Il ne faut pas compter sur la France,monsieur. Ils ne feront rien! Les Juifs, c’est un sujet tabou pour eux, vous devez le savoir!
      Il faut simplement partir en Israël et recueillir des fonds pour les familles en difficulté en France.

      Je vais tâcher de réunir des fonds provenant des Etats-Unis et peut-être d’Allemagne afin que les Juifs de France ne soient plus arrêtées par des questions d’argent.

      Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter: [email protected]

      L’union fait la force et la presse ni les politiques ne pourront nous aider.
      Nous avons maintenant un pays, baroukh hashem, et il est grand temps de partir.

    12. Franco Marta

      In Francia gli ebrei sono ancora più pesantemente discriminati. Ma la storia di questo paese parla, da sempre, in termini antiebraici. Non voglio qui parlare del « caso Dreyfus »,ne voglio ricordare il generale Petein, ma voglio aggiungere i tanti collaborazionisti dei nazisti, durante l’ultima guerra. Oggi, un po’ per l’antiebraismo tipico dei francesi, ed un po’ per l’influenza, sempre più crescente delle comunità islamiche che las fanno da padrone,l’antiebraismo sta trsbordando.

    13. maujo

      Pour rejoindre les propos de cet article, il parait que pour combattre un ennemei il faut clairement le nommer, ce qui ne semble pas être le cas de nos médias
      Aujourd’huià Midi avec Marie Drucker sur RTL, l’invité était BHL, le cas de l’agression de Villeurbanne a été évoqué, Mr BHL y est allé de ses explications pour finalement accuser le FN de la montée de l’antissémitisme en France sans jamais accusé l’Islam, voila comment sont désinformés les Francais qui n’ont pas Internet.

    14. Paula Koiran

      Quand la France aura perdu ses juifs, qui partiront, écoeurés par son antisémitisme. elle se retrouvera, comme l’Espagne après l’inquisition, ayant perdu son âge d’or, comme l’Autriche,qui était une des grandes capitales de l’Europe au 19e siècle, avec une intelligentsia qui était à 90 % juive, dans presque tous les arts. Ce seront sûrement les arabes qui vont leur rapporter, à la place des juifs, des prix Nobel dans tous les domaines. Il lui apporteront la burqua et la charia. Quel bel échange !

    15. CARMEN WAGGONER, Ph.d.

      Je suis tres touchee par la lucidity de Guy Milliere; je le remercie d’avoir publie son article que j’ai lu grace a l’Internet. Je suis juive, nee a Colmar en 1936, et je me rappelle les horreurs de l’invasion allemande en France et ailleur. Je vis a present aux USA, et la vie ici, pour les juifs, est semblable a cele des juifs en France. J’ai eu la meme pensee que beaucoup de francais ont deja eue, qu’il est temps de quitter la France et tout autre pay ou l’antisemitisme s’exprime ouvertement dans la presse, dans les rues, dans les universites, et ou tuer les juifs est devenu un acte accepte par le gouvernement et la population generale.
      Je suis egalement touchee par la reponse be vos lecteurs, ceux qui comprennent la lachete de ceux qui refusent de voir ce qui se passe et qui ne font rien pour arreter cette hemorragie qui finira de tuer la France entiere. Laisse as son role meurtrier, le califat devient le meurtrier du monde non musulman.

    16. Muriel

      Est-ce un article commandé par l’agence juive ou la sohnout ? A quoi sert de faire peur aux gens ? Rien à comparer entre aujourd’hui et les années d’avant guerre où Hitler Goebbels Rosenberg etc « inventaient » l’antisémitisme non-emotionnel : le juif avait le sang sale et il fallait « laver » l’Europe de ce fléau. Aujourd’hui il y a certes un antisémitisme récrudescant en Europe de l’ouest, aussi bien un antisémitisme islamique que de gauche, mais il y a aussi une islamophobie aigue. Alors les juifs sont une fois de plus, avec leurs cousins musulmans (et ça c’est nouveau) les boucs émissaires de la crise, les juifs dans un nivellement vers le haut, les musulmans dans un nivellement vers le bàs. Espérons que les politiques arriveront à limiter la violence, ou alors oui, partons en Israël … mais n’écrivons d’articles alarmistes et paranoïaques !

    17. levi p.

      shavoua tov
      j’ai milité tres « activement » voici de la quelques dizaines d’année donc je comprend aisemment vos paroles. rien de nouveau sous le soleil.
      mais pourtant j’insiste pour que vous tentiez (je suis le premier a vos coté) de généraliser un mouvement de reaction et d’action. comment?
      déja peut-etre en reunissant vos compagnons et de nouveaux (qui apporterons de nouvelles idées)choisis ente autre parmi les fideles reactionnaires de votre site.
      pourquoi j’insiste?
      j’ai découvert semaine derniere une photo de 1935 représentant le frere ainé de mon pere, sa femme ,des amis, tous souriant, montés sur des anes, au sables d’olonne.
      se doutait-il, que 7 ans apres il sera transformé en savon.non! alors qu’il avait survécu ,en s’enfuyant en france a la vague de pogrom des années 1900
      notre génération sait,maintenant, que tout est enviseageable.
      au vu de l’ambiance actuelle, nous n’avons pas le droit de ne pas envisager l’éventualité d’ un avenir sombre et donc d’y préparer nos freres et je le sais, parfois contre leur gré. histoire de conscience…!

    18. Europe-Israel.org Post author

      Muriel il ne s’agit pas de paranoïa mais de réalisme !

      Je ne sais où vous vivez, mais aller faire un tour à Sarcelles, ou dans le 19ème, visitez les banlieues où les enfants juifs commencent à raser les murs, ou les familles enlèvent les mezzouzotes pour les cacher à l’intérieur, où les mamans enlèvent la kippa de la tête de leurs enfants, où l’on demande aux enfants de cacher leur magen david…

      voilà la réalité que vous ne semblez pas voir.

      de Ilan Halimi au massacre de Toulouse les choses empires : 143 agressions antisémites depuis le 19 mars 2012 !

      on peut se mettre la tête dans le sable pour ne pas voir ce qui est en train de se jouer, nous avons choisi d’ouvrir les yeux et de résister !
      que la Shoah nous ait au moins servi à devenir hyper vigilant !

      quant à l’islamophobie c’est la nouvelle tarte à la crème créée de toute pièce lors des rounds de Durban pour empêcher de critiquer l’Islam !

      il n’y a pas plus d’islamophobie que de racisme !

      en revanche, il y a un vrai problème avec l’islam radical qui tenter de s’imposer partout et qui véhicule une idéologie de haine, d’antisémitisme aigue !
      et tant que l’Islam modéré se taira pas peur alors le champs sera libre à cet islam radical qu’il faut absolument combattre !

      « les cousins musulmans » nous ont fait vivre sous la servitude plusieurs siècles. en quoi serait il « nos cousins » ?
      nous n’avons aucun lien en dehors de racines linguistiques communes.

    19. Bobb

      Zemmour a très bien résumé la façon de voir la Justice, en France :
      « En quelques jours, Taubira a choisi ses victimes, ses bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues sont dans le bon camp à protéger, les hommes blancs dans le mauvais. »

      N’en déplaise aux faux culs de SOS Racisme et du MRAP, défenseurs des racailles qui nourrissent leur fond de commerce et plus prompts à condamner les juifs qui osent démasquer leur démagogie, que de s’en prendre aux agresseurs antisémites, qu’ils ont encouragé par leur discours sur le racisme à sens unique, depuis trente ans.

    20. Bobb

      L’Islamophobie n’est générée que par l’Omerta des musulmans face aux crimes et délits commis en leur nom, et les incivilités de leurs petits mâles sur-valorisés par l’éducation islamique. L’antisémitisme par contre, est uniquement basé sur un vieux fantasme.

      Si le Coran contient lui-aussi sont lot de haine contre les juifs, la pseudo « cause » palestinienne a réussi a redonner une force à la haine antisémite en Occident, parce que les catholiques avaient bien préparé le terrain depuis des siècles et que Shoah ou non, les gens sont restés des antisémites latents ou avérés.

      Entre les gauchistes antisionsites qui encouragent les racailles muzz et la vieille garde FN qui réclame en coulisse, de foutre dehors, sans distinction, juifs et arabes, pour avoir la paix en France, sur qui pourrons-nous compter pour calmer l’Islamisme et ses crimes antijuifs ?

      La France est donc elle-aussi, trop contente de se déculpabiliser de sa collaboration vichyste, en mettant les israéliens sur le même plan que les nazis, et si sa mauvaise conscience coloniale passe avant sa culpabilité génocidaire, c’est uniquement parce qu’elle se range du côté des plus nombreux, comme en 1940 : aujourd’hui, les racailles islamistes ont remplacé l’envahisseur allemand dans le cœur des lâches. En résumé, si les juifs étaient plus nombreux qu’africains et arabes réunis, la même France serait le premier ami d’Israël au monde, lâcheté oblige.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *