toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Qui est derrière la victoire de François Hollande ?


Qui est derrière la victoire de François Hollande ?

 

Il aura fallu moins de 20 ans pour voir émerger un lobby des Frères Musulmans en France.
Depuis les années 90, où plus de 12 000 Frères Musulmans algériens, ont reçu le statut de « réfugiés politiques » sous la présidence de Mitterrand et se sont installés en France. Par calcul politique Mitterrand – à la manière de Giscard (lequel avait accueilli Khomeiny) – décida d’accueillir les potentiels futurs dirigeants de l’Algérie, pays étant premier partenaire énergétique français à travers la société Total, alors qu’au même moment des membres du R.C.D (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie) en danger de mort du fait de leur préférence démocrate,  se voyaient refuser ne serait ce qu’un visa.

Les fameux « barbus de banlieue » n’ont pas chaumé. L’identité musulmane renforcée par une immigration continue depuis 20 ans s’installe dans le coeur des « beurs » partagés entre la terre de leurs parents et la France.
C’est à la suite des attentats du 11 septembre et la prise de conscience de l’activisme islamique, que nous pro-israeliens, connaissons si bien, que les journalistes occidentaux soulèvent leurs oeillères.  Par nécessité d’éviter toute forme de conflit, dans un pur esprit d’apaisement, signe d’une méconnaissance totale de l’efficacité de l’endoctrinement des activistes des Frères Musulmans, la France caresse dans le sens du poil.
Un poil difficile à lisser car hérissé par  un esprit de conquête politique, facilité par l’aveuglement volontaire de politiques gouvernementales pan-arabes et encouragé par la cupidité de partis minoritaires d’extrême gauche notamment.

Ainsi Tariq Ramadan le 11 Mars 2012 a appelé ses fidèles à voter « pour François Hollande » ou  » pour un parti politique qui serve l’Islam ».
La victoire de François Hollande démontre qu’une nouvelle vague est en marche, celle du vote musulman, du vote éthnique. Aujourd’hui – observons le signal de la porosité tant décriée de la muraille républicaine.

Axel Rehouv





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Qui est derrière la victoire de François Hollande ?

    1. Roux Daniel Ilan

      Il faudrait cesser de voir Tarik Ramadan partout. Hollande a été élu parce que les français en ont assez d’un Président « Bling Bling » de surcroît versatile et incompétent.

    2. Helen Ostashevsky

      Mais on fait la meme chose aux Etats Unis il y 4 ans, quand on a vote pour Barak Obama, qui a ete soutenu (pas ouvertement comme chez vous) par les islamists americains et etrangers!

    3. Louis

      Il est grand temps que les juifs de France ouvrent les yeux et votent Marine Le Pen pour les legislatives. Sinon ils peuvent dire adieu à la France ils seront chassés et pourchassés par la prochaine république islamique… Il n’y a qu’à voir les drapeaux (Algériens, Palestiniens, Marocains etc…) agités lors de l’élection de F. Hollande. C’est pour bientôt. Le racisme monte en flèche vers la communauté Juive dans les banlieues.

    4. Rony d'Alger

      Si la fille Le Pen, qui entre autres, habite sur le domaine de son père, ce qui est caractéristique de sa dépendance, était vraiment hostile à l’islamisation de la France, elle serait grandement hostile au nucléaire iranien, l’Iran étant la première puissance terroriste islamiste du monde,(et même islamo-nazie). Or non seulement elle se permet de mettre sur le même plan le nucléaire israëlien et l’iranien, mais de surcroît nombre de ses conseillers, dont Frédéric Chatillon, ami de Bachar El Assad et de la famille de Mustapha Tlass (ancien ministre syrien de la défense et antisémite notoire, grand ami du SS Aloïs Brüner réfugié naguère à Damas) sont reçus lors de la fête nationale iranienne à l’ambassade d’Iran à Paris, très beau monde n’est-ce pas. Ce jour, à l’occasion des législatives, ressort du silence Bruno Gollnisch,un des dirigeants du Front National, auteur d’insinuations négationnistes et personnage peu en odeur de sainteté au sein du monde Juif, tant il est nauséabond. Les étudiants de l’université Lyon III peuvent beaucoup en dire. Sans oublier que très récemment, quelques jours avant le premier tour, le père Le Pen avait récidivé dans l’outrance et l’abjection, en prétendant que tous les deux jours les Français étaient invités à se souvenir de la Shoah. Et là encore, ce ne sont que de menus exemples. Cela étant, il n’est absolument pas certain que le Front National retrouvera, à l’occasion des législatives les 17,90% de Marine Le Pen. Quant au rêve de cette dernière de bénéficier des retombées d’un éventuel éclatement de l’UMP, cela reste du domaine de l’hypothétique, quelque peu semblable aux fantasmes ayant dérangé l’esprit de François Bayrou. Le danger islamiste sur la France ne pourra être pris en compte sérieusement que par la droite républicaine, à condition que les Français puissent en prendre conscience, grâce à une information honnête comme celle existant sur ce site.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *