toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le problème national de la France – Shmuel Trigano


Le problème national de la France – Shmuel Trigano

C’était pathétique de constater, au lendemain du premier tour, combien les commentateurs, même ceux qui font profession de politologues, ne comprenaient toujours rien à la situation de la France. Ceux qui, hier, expliquaient – et expliquent toujours – que le fondamentalisme et l’antisémitisme islamiques – jusqu’à Mérah – sont le produit du chômage, de la misère sociale ou de l’« humiliation » nous expliquent aujourd’hui que le vote FN ou  (beaucoup moins) le vote Mélenchon sont le fruit amer de la « souffrance ». C’est étonnant de voir combien la sociologie ou la psychologie sont devenues les instruments par excellence de l’occultation de la réalité !

C’est le signe que nous sommes dans un univers où il n’y a plus de vérité établie ni de réalité objective, comme si tout n’était que le produit d’interactions dans lesquelles plus personne n’est responsable. C’est le même stratagème qui a été utilisé depuis 12 ans pour nier l’antisémitisme derrière de pseudo tensions « inter-communautaires ».

 

Or, le vote pour les extrêmes du spectre politique n’est rien de tout cela, mais l’indice d’une recomposition à venir du paysage politique. Le FN, en maintenant ses candidats aux futures législatives, pulvérisera l’UMP et favorisera l’avènement d’un inquiétant État-PS.
Quant à Mélenchon, il fera tout pour agiter la rue dans une perspective résolument anarchiste. Cette législature à venir risque fort d’être un coup pour rien, qui verra la situation se dégrader, d’elle même et indépendamment de la victoire de l’un ou de l’autre candidat, jusqu’aux prochaines élections présidentielles.

 

Le problème français est autant un problème relevant de l’économie que des choix politiques erronés de ces 20 dernières années. L’unification européenne a laminé la France, un État fondamentalement national et centraliste : elle l’a non seulement empêché d’intégrer les immigrés, qui n’ont plus eu devant eux de modèle d’identification culturelle clair, de choix impératif, mais elle l’a aussi profondément vidé de son contenu et de son économie.

 

Les gens qui réclament de la France qu’elle reste un État providence et qui exigent en même temps le multiculturalisme et l’affaiblissement de l’État-nation sont tout simplement des irresponsables. L’État social (la sécurité sociale) ne marche que lorsque des citoyens ont suffisamment de choses en commun pour se serrer les coudes et s’entraider les uns, les autres, en cas de coup dur. Mais, là où il n’y a pas de communauté d’identité, de valeurs, de projet, de mémoire, il n’y a aucune raison pour qu’il y ait de la solidarité. Dans ce sens-là, le projet du PS est profondément irréaliste et voué à l’échec. Il n’y a pas de solidarité sans identité nationale, sans un minimum commun dans l’ordre des valeurs et de l’imaginaire. Le problème national de la France est ainsi central et il n’y a que des journalistes négligents pour se scandaliser que la campagne n’ait parlé que de cela au lieu de parler de la dette. Il n’y aura pas de solution à la crise économique, sans solution du problème national.

 

Le slogan rabâché sans cesse du « vivre ensemble » est l’exemple même de cette mystification idéologique. Le problème n’est pas de « vivre ensemble », côte à côte, comme des étrangers, dans un supermarché de droits à géométrie variable. Cette idée fausse a englouti des sommes considérables, des budgets municipaux et régionaux. Le problème est d’«être ensemble »: être, c’est à dire partager, à la base, une même vision des choses, quitte à ce que chacune communauté lui donne sa variation spécifique. Dans tout État-nation démocratique, il y a une identité culturelle dominante qui doit être la référence déterminante de toute la société dans toutes ses différences. Sans nation, pas d’État-providence ni de solidarité universelle…

Shmuel Trigano A partir d’une chronique sur Radio J, le vendredi 4 mai 2012

 

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien vers la source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Le problème national de la France – Shmuel Trigano

    1. Pauline

      Tres bon article! je suis tout a fait d’accord avec cette analyse. Ce qui est dommage c’est qu’on ne peut retrouver ce genre d’analyse que dans les medias dits alternatifs..

    2. Michel, à Paris

      Que ‘l’article’ et l’analyse de Shmuel Trigano soient excellents, rien d’étonnant à cela ! Qu’il ou qu’elle n’apparaisse pas dans des médias « alternatifs », (en dehors de Radio J ?) rien d’étonnant non plus, car il faudrait qu’il (ou elle) puisse déjà avoir une place dans des médias (normaux) qui ne rejettent pas automatiquement tout ce qui ne va pas dans le sens du courant (le « banal », idéologique dominant, politiquement correct).

      Ce politiquement correct s’est d’ailleurs inversé : en 1981-82 les tenants du « courant dominant » n’avait aucun doute quant à la « vérité » de leurs commentaires et anathèmes sur l’avènement de la Gauche, devant qui que ce soit, sans connaitre son opinion. Aujourd’hui, n’importe qui fait ses commentaires et condamnations de tout ce qui est la Droite, sans se soucier de ce que pourrait penser la personne en face !

      Et personne, ni dans la rue, ni parmi les politiques, ni -encore moins- dans les médias suivistes, ne veut se poser les « vraies » questions de fond qu’évoque M. Trigano. Merci à lui.

    3. Roux Daniel Ilan

      Crûment, il est à coté de ses pompes. Quand on est amené à quitter son Algérie natale pour venir s’installer en Europe, c’eut été une excellente occasion d’ouvrir son horizon plutôt que de s’entêter à vouloir penser franco français et rendre l’Europe responsable des problèmes qu’au plan national on n’a pas voulu traiter. Encore un qui se dérobe à ses responsabilités.

    4. Jean-Luc STUMPF

      Je partage en parti le point de vue de cet article, je crois en une société ouverte sur différentes cultures, mais non sur une idéologie extrême. Poser la question de l’Islam, n’est pas du racisme, mais un constat social de non intégration. Il est de plus incontestable que depuis 1400 ans, donc depuis son origine, cette idéologie fut à la fois criminelle et intolérante. Nous ne pouvons promouvoir le respect qu’avec un pacte républicain basé sur la réciprocité. Il faut rappeler que nous sommes laïcs, éloigné des thèses du front national xénophobe, dont tiens aussi à rappeler l’antisémitisme. Nous respectons tout les choix, mais nous n’admettrons jamais que soit remis en cause la démocratie. Mais Sarkozy à commis une lourde erreur en s’éloignant de l’idéal républicain, il fut profondément clivant socialement et idéologiquement lors de son mandat. Il ne semble avoir suivi que son propre intérêt et celui de ces amis. Je ne voterais donc pas pour lui, et malgré tout les désaccords, parfois profonds, dont ceux que vous évoquez, et sur le seul critère moral, je voterais pour François Hollande.

    5. SERGIO

      Excellente analyse de S. Trigano.
      Malheureusement , la myopie , sinon la cécité totale et volontaire de la plupart des politiques et des médias sur le sujet est consternant , et à terme dangereux pour l’avenir de notre pays !…

    6. Nay222

      Non, vous avez complètement tord!!!
      Vous ne voulez pas voir,les dégâts commis / Les frustrations et autres aigreurs engendrées par le cynique libéralisme et ultra libéralisme économique,les 40 milles juifs Français sous les seuil de pauvreté, les 8 millions de Français (dont un million d’enfants) vivant avec moins de 1000 euros par mois…
      Les scandales à répétition pour plus de profit (prothèses mammaires cancérigènes, Isoméride/médiator,Vache folle…)
      Même en Israël,il a fallu que les Ultra Orthodoxes fondent des associations humanitaires,ce sans quoi, dans ce pays le plus libérale après les USA,bien des êtres humains seraient dans la misère…

      La Thora et donc D., nous dit dans Devarim : « Car il ne manquera pas d’indigents au sein du pays, c’est pourquoi je te commande :tu dois ouvrir ta main pour ton frère, pour celui des tiens qui est pauvre et indigent dans ton pays » (Devarim chapitre 15-verset 11).
      mais le libéralisme (porté par N.Sarkozy en France) répond à D. et sa Thora,par une fin de non recevoir en ouvrant sa main (au libéralisme économique) aux favorisés, riches et ultra riches et en la fermant aux pauvres, démunis et autres précaires…
      C’est bien cela qu’a fait durant 5 ans N.Sarkozy : pôle emploi ou éducation, nationale sans le sou et sans les effectifs nécessaires, système de santé à plusieurs vitesses, logement social en déficit mais les banques financées par Sarko (à un taux de 1%),mais KDO fiscal financé par Sarko à l’une des femmes les plus riches du monde,mais 400 millions d’euros d’argent public donnés par Sarko à B.Tapie…
      Même concernant Israêl,est-ce la proximité de Sarko avec Kadhafi ou encore l’union pour la méditeranée qui est pour Isarêl,pays que je porte dans mon cœur !!! ???
      Et sur le plan securitaire,est-ce le démentellement des effectifs de la police qui résoud quelque chose ???

      Est-ce que voter pour sarko va dans le sens d’une progression de la conscience universelle ??? Non, c’est une régression !
      Est-ce que voter Sarko est cachère, en cohérence avec les valeurs de notre Thora ??? NON et j’attends que l’on vienne me prouver le contraire !!!

      Sur le plan du bilan,quels sont les bons points de Sarko ???
      Il a baissé le chômage ? Il a mis le paquet sur une formation digne de ce nom des chômeurs ? Il a mis les moyens contre l’exclusion scolaire et l’échec scolaire ???
      Il a réduit les actes de violences, les vols avec agression, les vols sans agression… ???
      Si vous êtes honnête intellectuellement, vous me direz que au-delà des mots, sarko n’a rien fait même pas sur ses terres (sécurité ou droit à l’initiative (et ce n’est pas cette escroquerie reconnu par tous les professionnels, qu’est « l’auto entrepreneur » qui viendra me donner tord !)).

      Non,ce qui dérange dans la gauche,c’est le côté social privilégiant l’aide aux précaires plutôt que de permettre à ceux qui le peuvent de pouvoir s’éclater professionnellement et financièrement…
      Certes, ceux qui en ont les capacités gagnent beaucoup plus d’argent et de pouvoir en, Angleterre, en Israël, aux USA,mais à quel prix social ???
      30% d’israéliens, 20% d’Américains sous le seuil de pauvreté et combien entre le seuil de pauvreté et un smic atteint péniblement en cumulant divers précarités (Emploi précaire, charité familiale, aides sociales)…

      Concernant l’Islam, comme l’a dit il y a très peu (mars 2012) sur Europe 1(http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/L-interview-de-Jean-Pierre-Elkabbach/Videos/Grand-rabbin-de-France-Le-Pen-une-menace-971621/), notre Grand Rabbin (G.Bernheim) et c’est tout à son honneur,en fustigeant le vote pour Marine Le Pen (je signe et fustige avec lui !),il y a des immigrés posant problème parce que ne respectant plus les valeurs de la république et d’autres qui ne posent pas problème !
      Mais mettre tous les immigrés dans le même panier est une abomination, sans nom !

      « Ele Toldot Adam Ze Klal Gadol Bathora » (voici les engendrements de Adam et c’est la le principe essentiel de notre Thora ! Sous entendu nous sommes tous partie intégrante de la création,sur le même barque) dira le Sage du Talmud Ben Azzai (l’un des 4 à être monté au paradis de son vivant, selon le Talmud) et les Hahamim lui donneront raison !

      Bref,sans stigmatiser l’un ou l’autre,il faut afficher une concrète fermeté de sanction face à celui qui ne respecte pas les lois de notre république puis ensuite,une fois la sanction passée, afficher une réponse sociale tout aussi digne de ce nom que la réponse de sanction…

      Une partie de notre communauté est complètement désabusée et ce n’est pas en confortant de désenchantement que l’on réglera quelque chose !

      Je suis juif pratiquant, j’aime Israël,pays pour lequel je prie et auquel je donne de mon argent,mais je vis en France, ce pays,mon pays, que j’aime tout autant !
      Pour autant, je ne me compromettrais pas en votant sarko (dont la campagne de 2007 aurait été financée par un grand humaniste et un grand ami d’Israël,Kadhafi…),le libéral économique,le populiste,le promotteur d’un modèle « casse sociale / France à deux vitesses / France divisée comme jamais » (au moins à mes yeux).
      Je voterais donc dans quelques heurs pour F.Hollande en conscience et en Thora !

      A mes yeux, ceux qui voteront Sarko en connaissance de cause (2007-2012) inscriront leur nom sur le mur de la honte !

    7. Jean-Luc STUMPF

      C’est juste, pour moi voter Hollande signifie juste laver le pays d’un homme sans aucun sens moral, Sarkozy ne mérite plus notre confiance.

    8. journo claude

      cet excellent article sera publié de  » le petit rosier  »
      le journo du quartier juif du marais
      bonne semaine à tous, et quelque soit le vainqueur
      ouvrez une bouteille de champagne et remettez votre confiance en Dieu

    9. Moshé007

      Qu’en est-il en 2012 de tous les biens pillés par les nazis allemands et français durant la 2ème guerre mondiale ?

      Comme si la France avait le moindre sursaut digne d’un vrai État providence ou autre État-nation depuis sa création, comme si la France n’avait pas comme thermomètre son comportement envers sa communauté Juive, comme si de gaulle n’avait pas décrété l’embargo contre Israël, comme si sarko n’avait pas invité el assad au défilé du 14 juillet, comme si la France avait cessé ne serait-ce qu’une seconde de cultiver la lâcheté envers ses communauté petites en nombre, regardez ce que le gouvernement sarko a fait avec les Rroms pas plus tard qu’il y a une semaine, lui, ce hongrois qui collabore avec le gouvernement le plus fasciste d’Europe dans les faits.

      Monsieur Trigano, de quel pays parlez-vous, de quelle France parlez-vous, de cette France qui a fait un million de victimes en Algérie et qui se permet de condamner Israël ou de cette France qui a organisé froidement le génocide Rwandais ?

      Soyons un minimum sérieux et ne répétons pas en choeur avec ces mystique d’un soi-disant état nation ou d’un soi-disant honneur français, ça ce n’est que ce que raconte les réclames !!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap