toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël : Médecine : des chercheurs du Technion ont développé un nouveau dispositif de suivi des problèmes respiratoires chez les bébés prématurés


Israël : Médecine : des chercheurs du Technion ont développé un nouveau dispositif de suivi des problèmes respiratoires chez les bébés prématurés

« Mieux vaut prévenir que guérir » . Le « pneumonitor », découverte du Technion, permet de surveiller les bébés prématurés et de détecter le développement d’un problème respiratoire à un stade précoce, afin de le traiter le plus rapidement possible, et d’éviter de graves complications.

Le Journal of Intensive Care Medicine, véritable référence dans le domaine médical, n’a pas hésité à publier cette découverte, la choisir comme « article du mois » à et y consacrer son éditorial sous le titre « Mieux vaut prévenir que guérir » : le dispositif mis au point par les scientifiques du Technion promet d’être véritablement révolutionnaire. Sa fonction est de détecter le développement d’un problème respiratoire à un stade précoce, afin de fournir un traitement le plus tôt possible et d’éviter d’irréversibles complications.

Les chercheurs, le Dr. Dan Waisman (Faculté de médecine du Technion/Carmel Medical Center), et le Prof. Amir Landesberg (Faculté d’ingénierie biomédicale du Technion) affirment que le dispositif, appelé « Pneumonitor « , surveille en continue et de manière systématique la dynamique de la respiration des bébés prématurés. Il a été testé avec succès sur des souris, des rats et des lapins, pour des modèles de maladies différentes. « A l’unité néonatale de soins intensifs, nous avons simulé des problèmes habituels qui se produisent chez les bébés prématurés, ainsi qu’un modèle animal pour l’asthme, et avons comparé le fonctionnement de notre appareil avec celui des dispositifs concurrents », disent-ils. « Nous avons aussi essayé l’appareil dans 63 cas aux centres médicaux Carmel, Bnai Zion et Rambam. Le dispositif est maintenant prêt pour examen par la FDA (« Food and Drug Administration », organisme ayant le mandat d’autoriser la commercialisation de médicaments et d’appareils médicaux aux Etats-Unis). »

Loading...

Il a été rapporté que 45% des événements mettant en jeu le pronostic vital se produisant dans une unité néonatale de soins intensifs ne sont pas détectés par les dispositifs de surveillance actuellement utilisés, et n’ont été détectés que par l’inspection directe des patients par le personnel soignant. Même lorsque les appareils détectent effectivement le problème, le patient est déjà en situation de détresse, des complications dramatiques peuvent apparaître, et il reste encore au médecin à identifier la cause de l’événement.

Le Pneumonitor possède trois capteurs de mouvement miniatures, qui sont attachés au nouveau-né des deux côtés de la poitrine, et sur la partie supérieure de l’abdomen. Lorsqu’une dégradation de la respiration est détectée, l’appareil peut envoyer un signal d’alarme à un stade précoce, et fournit des informations pouvant aider les médecins à diagnostiquer la nature et l’emplacement du problème, et à sélectionner le traitement approprié. Les capteurs de mouvement quantifient l’effort respiratoire et la symétrie de la ventilation pulmonaire. Le dispositif affiche les données portant sur les conditions respiratoires et indique les changements dans le niveau de ventilation.

Environ 10% de toutes les naissances dans le monde sont des naissances prématurées, et 10% supplémentaires des bébés nés à terme souffrent de complications qui nécessitent une surveillance étroite de leurs voies respiratoires. Faute de soins appropriés, un problème respiratoire peut entraîner de graves complications : retard mental, problèmes visuels et auditifs, maladie pulmonaire chronique. C’est pourquoi l’identification précoce de la détresse respiratoire chez les bébés prématurés est si importante.

Le Technion a déposé un brevet pour l’appareil et a mis en place une société appelée « Pneumedicare », situé à Yokneam et dirigée par le Dr. Carmit Levy, qui a obtenu son doctorat au Technion (Dpt. de génie biomédical).

 

source

– Article en anglais : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/eTTzM
– Site de la société Pneumedicare : http://www.pneumedicare.com/

Learn Hebrew online

« Early detection of deteriorating ventilation by monitoring bilateral chest wall dynamics in the rabbit », Waisman, D. et al, The Journal of Intensive Care Medicine, Volume 38, Issue 1 / January, 2012: 120 – 127 – http://redirectix.bulletins-electroniques.com/D6t8U







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *