toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Yom Hazikaron, la valeur de la Vie et le coût de la Liberté, par Claude Salomon LAGRANGE


Yom Hazikaron, la valeur de la Vie et le coût de la Liberté, par Claude Salomon LAGRANGE

Aujourd’hui mercredi 25 avril 2012, ou 4 Iyar 5772 selon le calendrier hébraïque, après « Yom haShoah », c’est « Yom Hazikaron », le Jour du souvenir consacré en Israël à commémorer les 22.993 personnes qui sont mortes pour la restauration et la défense de l’Etat juif.

Parmi  ces 22.993 morts, des hommes et des femmes, souvent très jeunes, à peine sortis de l’adolescence, quand ailleurs, au même âge, d’autres jeunes ont le loisir de faire l’expérience de l’insouciance.

C’était avant-hier, c’était hier.

Ces 22.993 morts, hommes et femmes, n’aimaient pas la guerre, même lorsqu’il faut faire la guerre à la guerre et ils préféraient la vie. Mais la défense de la vie a un cout élevé quand vos ennemis vous préfèrent morts.

Ces hommes et ces femmes avaient 18 ans, 19ans, 20 ans, à peine plus pour la plupart d’entre-eux, qui furent arrachés à la vie, arrachés à leurs proches, à leurs familles pour que vive Israël demain et dans l’avenir dans la prospérité, en sécurité, à défaut de vivre encore en paix.

Parmi ces 22.993 morts, des hommes et des femmes, des fils et des filles, des frères et des sœurs, des maris et des épouses, des pères et des mères, des ami(e)s qui ont fait don de leurs vies pour que les Juifs puissent vivre libres, en sécurité et respectés, chez eux en Israël, comme partout ailleurs comme citoyens du monde.

Aujourd’hui, à 11 heures ce matin, en Israël, le ciel s’est ouvert au-dessus de nos têtes pour accueillir la prière de « El Malé Rahamim » dédié à nos martyrs, puis celle du Kaddish, la Sanctification de la vie, dans tous les cimetières d’Israël.

Aujourd’hui, à 11 heures ce matin, pendant deux minutes, tout s’est figé.

Les souffles se sont retenus.  La nature elle-même observait ce silence pour ne laisser entendre que des sanglots et s’écouler des larmes de parents, de familles, de proches, inconsolables.

C’est le lourd tribut que paie l’Etat juif pour que la vie soit sanctifiée, pour que la vie vainque sur toutes les pulsions de mort qui œuvrent contre lui, ici en Israël, et ailleurs aussi contre les Juifs, du fait des haïsseurs du Peuple juif, des boycotteurs du droit à l’existence des Juifs.

Puis, comme la lumière se lève sur les ténèbres et le jour se lève sur la nuit, après le recueillement, Israël va fêter dès ce soir Yom Haatsmaout,
qui est le jour de l’Indépendance qui symbolise la victoire de la Vie sur  la barbarie, quels que soient les masques derrière lesquels elles agit selon les époques.

La vie dont chacun et chacune connaît, ici, son coût et sa valeur.

Heureux anniversaire Israël !

David melekheh Israël, haï haï vekayam !

Photos : Claude Salomon LAGRANGE, du cimetière de Hedera..





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap