toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sarkozy et l’Etat juif- la realpolitik – Freddy Eytan


Sarkozy et l’Etat juif- la realpolitik – Freddy Eytan

Nicolas Sarkozy est sans doute sincère quand il affirme qu’en cas de victoire présidentielle son premier voyage à l’étranger s’effectuera en Israël.  En 1981, François Mitterrand avait fait la même promesse mais en réalité il a préféré visiter Ryad en signe de protestation contre Menahem Begin qui avait osé détruire Osirak, la fameuse centrale nucléaire que le gouvernement Giscard-Chirac avait offert à Saddam Hussein. Ce n’est qu’en mars 1982 que Mitterrand fait le voyage historique en Terre sainte. Jusqu’à cette date tous les présidents français avaient  refusé d’effectuer des visites officielles en Israël.

 

Depuis son installation à l’Elysée, il y a juste cinq ans, Nicolas Sarkozy est venu à trois reprises à Jérusalem et à l’occasion du soixantième anniversaire de l’Etat juif, il a été reçu chaleureusement et en grande pompe. Brusquement, il  a réussi à gommer un passé tourmenté: une longue suite de disputes, d’incompréhensions, et de froideur a été effacée dans l’histoire des deux pays. Contrairement à ses prédécesseurs qui ont imposé un boycottage économique et un embargo sur les armes,  Sarkozy a distingué sagement le bilatéral de la solution du problème palestinien  et de ce fait nos relations avec Paris sont aujourd’hui dans tous les domaines au beau fixe. Il est peu probable qu’un nouveau gouvernement dirigé par une « gauche plurielle » maintiendra cette ligne de conduite pragmatique. Bien que la politique étrangère de la France demeure le « domaine réservé » de l’Elysée, il est évident que certains portefeuilles ministériels seront dans les mains d’antisionistes notoires. Ceux qui agissent publiquement et avec ferveur pour la cause palestinienne, pour un rapprochement avec l’Iran et les Islamistes, et œuvrent   sans relâche pour la déligitimation de l’Etat juif. Dans un gouvernement où le climat anti-israélisme et anti-atlantisme dominera les débats et les opinions, tout président nouveau aura les mains ligotées pour pouvoir agir en faveur de notre cause. Cette tendance s’accentuera avec la crise économique mondiale et l’influence des marchés extérieurs dont l’épicentre se trouve au Moyen-Orient.

 

Certes, Sarkozy a déçu sur plusieurs plans et a commis certaines  erreurs mais il a le mérite de remédier rapidement. Il dit  clairement et d’une voix forte les 4 vérités à ses interlocuteurs. Dans les capitales arabes et à Jérusalem, il parle d’un seul langage et ne pratique pas le double jeu, une tactique hypocrite bien connue de ses prédécesseurs. Grace à son intransigeance, Kadhafi n’est plus de ce monde et le régime d’Assad est mis en quarantaine. Jamais un président français n’a été aussi ferme dans le combat contre le terrorisme international et devant la menace nucléaire iranienne, ses activités dans l’arène mondiale sont plus énergiques que son homologue américain. Son attachement  à l’atlantisme, en faveur des libertés démocratiques des peuples,  et sa solidarité inébranlable à l’égard de l’Allemagne, des Etats-Unis et de ses alliés jouent plus que jamais en faveur d’Israël.

 

Parmi les dirigeants politiques français il est probablement le plus sensible à l’histoire de notre peuple et à notre sécurité. C’est un fin connaisseur de notre communauté et un vrai orfèvre dans les affaires du Proche-Orient.

 

Certes, nous ne sommes pas des naïfs ni des dupes et nous savons parfaitement que la politique de la France dans notre région ne changera pas fondamentalement, mais en dépit de nos divergences qui existent d’ailleurs avec tous nos amis occidentaux, nous pouvons affirmer que sur des points existentiels et sécuritaires comme la lutte contre l’antisémitisme, le combat contre le terrorisme islamique, et la menace iranienne nous pouvons compter sur la détermination et la solidarité d’un ami d’Israël et du peuple juif, sur un président français qui a déjà fait ses preuves.






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Sarkozy et l’Etat juif- la realpolitik – Freddy Eytan

    1. FireJeff

      Dans ce plaidoyer pour Sarkosy, on passe aux oubliettes la politique pro-palestinienne de la France, qui ne cesse de condamner (à tord) l’Etat d’Israël (que ce soit dans les médias ou voire par les politiques), mais aussi et surtout le vote scandaleux du Président Sarcosy à l’UNESCO.
      Certes, Mr Hollande ne sera probablement par mieux (voire pire), mais Mr Sarkosy n’est pas « blanc comme neige »…

    2. Charles Etienne NEPHTALI

      Bien que n’étant pas aussi « expert », ni aussi « spécialiste », ni aussi fin « connaisseur » que M. Eytan, je suis assez surpris par son analyse car, enfin, si je ne me trompe, c’est bien M. Sarkozy qui

      – qualifia de « riposte disproportionnée » l’acte de légitime-défense d’Israël à Gaza (Plomb durci),
      – trouva « ridicule » le fait qu’Israël demande à être considéré comme « un état juif »,
      – vota tout dernièrement pour l’admission d’un non-pays à l’UNESCO, le drapeau dudit non-pays flottant maintenant à Paris,
      – traita de menteur M. Netanyahou, Premier Ministre d’Israël,
      – invita d’une façon grotesque Kadhafi, l’autorisant à planter sa tente bédouine en plein Paris en 2007,
      – honora Bachar el Assad au défilé du 14 juillet 2008,
      – critiqua injustement les « implantations »,
      – compara M. Lieberman à M. Le Pen …………..

      De plus, je me permettrais de poser au moins 2 questions à M. Eytan :

      – Les Juifs n’ont-ils pas été suffisamment bernés par Sarkozy à tel point que certains ont déclaré « qu’on ne les y reprendrait plus » ?
      – Les Juifs n’ont-ils pas été suffisamment les dindons, « cachers » pour certains, d’une sinistre farce de la part de M. Sarkozy ?

      Le 6 mars 2012, M. Sarkozy, s’il était réélu, promit de se rendre en Israël…… et également chez les « Palestiniens », déclarant s' »il y a un peuple au monde qui doit pouvoir comprendre l’aspiration des Palestiniens à avoir un État, c’est le peuple israélien ». « Le peuple juif a attendu tellement longtemps son État qu’il peut comprendre l’aspiration des Palestiniens ».

      Mais M. Sarkozy semble, j’écris bien « semble », ignorer que beaucoup de « Palestiniens » veulent leur « état » à la place de l’État d’Israël !

    3. Marchini - oger

      Sarkozy et l’Etat juif- la realpolitik :Parce que vous lui faites encore confiance ? __ Pour moi c’est foutu , la France est foutue . je ne voterais pas cet homme le 6 mai prochain .Menti pendant trop longtemps a tous , ruiné la classe moyenne. favorisé l’islamisme dans notre pays etc…fallait faire le bon choix au 1èr tour .

    4. Marchini - oger

      NB : désolée j’aperçois un émoticone sur mon texte ! me demandez pas comment il est venu ? n’en sais rien moi même, ni pourquoi !

    5. Rony d'Alger

      L’analyse de Freddy Eytan est beaucoup trop complaisante à l’égard de Nicolas Sarkosy qui n’a cessé de critiquer Israël, stupidement et hypocritement en faisant mine d’ignorer les appels à la destruction d’Israël lancés depuis Ramallah ces derniers temps et même au meurtre des Juifs, comme celui lancé par le muphti dit de Jérusalem, muphti placé sous l’autorité de Mahmoud Abbas. Et puis systématiquement, Sarko déclare que l’on connaît les paramètres qui permettraient d’aboutir à la paix, à savoir satisfaire toutes les demandes de l’autorité arabe de ramallah. Quand, lors d’un diner du CRIF, Sarko répondant au discours de Richard Prasquier qui demandait qu’enfin France 2 accepte de participer, comme promis, à la constitution d’une commission d’enquête sur Al Dura,il déclara qu’il était fier de l’audiovisuel français. De plus il n’a jamais tenté de faire respecter le pluralisme dans ces médias où Israël est systématiquement diabolisé.Cela étant, il est vrai que la gauche au pouvoir systématiserait encore plus la haine d’Israël tant elle est désireuse de plaire à sa clientèle musulmane qu’elle considère comme une icône symbole des ex-colonisés. Bref, nous Juifs ne comptons plus.

    6. azoi

      la politique du ministère des affaires étrangères (comme celle du mae de tous les pays) est depuis toujours pro-arabe, et cela ne changera pas de sitôt : question de sous et de pétroles. et même quand il y a eu des alliances militaires de circonstances : guerre d’algérie, suez, etc… le ministère a toujours été pro-arabe. cela dit avec la gauche ce sera effectivement pire

    7. Akerman Michel Israël

      Parfaitement d’accord avec toi Charles-Etienne !
      La première chose que fit Sarkozy lors de son précédent mandat fut de demander à l’antisémite Vedrine d’être son ministre des affaires étrangère.
      S’il est réélu, il voudra s’occuper de la « paix » entre Israël et les terroristes au lieu de s’occuper des chômeurs et des émigrés en France.
      Ce type est tellement content de lui qu’il en oublie les vrais problèmes. Nous n’avons pas besoin de lui !
      Ni de Hollande et de sa bande de pros palestiniens.
      Alors le 6 mai je vais à la plage.
      Par contre j’irai voter pour Philippe Karsenty qui n’a qu’un adversaire véritable : le kadimiste franc-maçon Gil Taïeb, ce lui qui se fait appeler maintenant docteur et qui ne rate pas une occasion de nous faire l’étalage de son incompétence et de son orgueil démesuré.
      Demain soir, Y7om Hazicaron, c’est pour nous l’important : près de 23000 soldats de Tsahal ont donné leur vie pour Israël. Ne laissons pas nos pseudos amis et nos ennemis de l’intérieur la détruire !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap