toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’islamiste et Frères Musulmans Tariq Ramadan appelle les musulmans à la «résistance» lors des rencontres de l’UOIF !


L’islamiste et Frères Musulmans Tariq Ramadan appelle les musulmans à la «résistance» lors des rencontres de l’UOIF !

Devant plusieurs milliers de fidèles – hommes d’un côté, femmes toutes voilées de l’autre – l’islamiste « bon teint », adepte des Frères Musulmans que les médias français qualifie « d’intellectuel », a appelé les musulmans à « résister » !

Tariq Ramadan est un jihadiste en costard 3 pièces quand il siège parmi ses « frères » le discours est tout autre puisqu’il prêche le Jihad, l’antisémitisme et l’anti-christianisme. (voir la vidéo « Tariq Ramadan prie pour le jihad contre les juifs et les chrétiens » ).

Laisser Tariq Ramadan prêcher en France c’est jouer avec le feu ! Il n’est autre qu’une version « new age » d’un Al Qardawi et son discours insidieux est aussi dangereux que ceux des prêcheurs islamistes interdits sur le sol français. Le gouvernement doit interdire de séjour ce manipulateur au service du Jihad islamiste.

Le Figaro: Devant 40.000 fidèles réunis par l’UOIF au Bourget, l’intellectuel n’a pas ménagé ses critiques contre le gouvernement et a appelé les musulmans «à ne pas répondre aux attaques» mais à cultiver leur identité «française et musulmane».

Il demande à ne pas être applaudi. Orateur brillant, Tariq Ramadan a tenu en haleine et sans notes, samedi soir au Bourget, plusieurs dizaines de milliers de musulmans venus assister au 29e congrès de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF). Il en était l’invité vedette depuis que le gouvernement avait interdit la venue de six prédicateurs pour leurs propos explicitement antisémites. Il en était aussi l’invité controversé, car le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a publiquement regretté, vendredi, qu’il soit maintenu à l’affiche, lui reprochant d’avoir défendu un «moratoire sur la lapidation des femmes».

Les encourageant à ne pas céder à la «réaction», Tariq Ramadan a plutôt appelé les musulmans qui l’écoutaient – hommes d’un côté, femmes, toutes voilées, de l’autre et des milliers de fidèles debout au fond – à une forme subtile de «résistance». «Je vous remercie d’avoir tenu bon, a-t-il lancé, malgré les pressions et les accusations.» Car «c’est aussi l’honneur de la France d’accueillir cette rencontre». Décochant cette première critique: «On ne peut pas se prévaloir de Voltaire pendant quatre ans et l’oublier à deux semaines de l’élection», invitant à «ne pas confondre la France avec ceux qui la représentent».

L’intellectuel suisse, petit-fils de Hassan al-Banna, fondateur en 1928 des Frères musulmans en Égypte, a alors accusé le gouvernement de faire de la «surenchère» et de la «diversion» vis-à-vis de la «vraie crise économique», en misant, selon un «stratagème», sur les questions «de sécurité» qui sont pourtant «trop sérieuses pour être mises en scène». Posant en particulier la question du bilan pour les banlieues: «Qu’est ce qui a été fait depuis les émeutes de la banlieue en 2005 pour répondre au mal-être, pas de travail, pas d’habitat?» Ou critiquant, sur le plan européen cette fois, le traitement «comme des animaux» des «charters de clandestins».

Citant l’exemple du Prophète qui a plusieurs fois connu l’adversité, il a recommandé aux 40.000 musulmans présents de se placer «toujours avec élégance» dans une sorte «d’exil» intérieur: «Éloigne-toi d’eux, dans un bel exil.» Et de lier, par conséquent, «la foi et la résistance», la foi qui a «une vue longue». Une résistance calquée sur la stratégie du fondateur de l’islam: «Pourquoi le Prophète a-t-il été si efficace à La Mecque?» a demandé Tariq Ramadan à l’auditoire. Réponse: «Parce qu’il connaissait bien la société» de cette ville. Et «qu’en France, vous avez à connaître votre société».

Appelant donc à la connaissance de l’islam pour en connaître «la lumière», à son étude approfondie, il a demandé aux musulmans présents de prendre «conscience de leur responsabilité»: «En France, il faut comprendre cela. Nous portons un dépôt, un message: l’islam est un et accepte toutes les cultures.» Mais «il va falloir résister», a-t-il prévenu. D’abord contre soi-même, son «ego», fustigeant alors «l’arrogance» mais recommandant la «dignité»: «Je reste moi-même.» Mais aussi résistance contre l’adversité car «ils vont t’attaquer». Pour en déjouer les pièges: «Si vous répondez aux attaques, vous devenez l’objet de leur histoire.» Résistance, enfin, pour un projet plus large: «Soyez à la fois ambitieux pour changer le monde et humble.»

Savoir «acquérir les instruments des Occidentaux»

Développant toujours la comparaison avec la stratégie du Prophète, il a alors déconseillé la voie de la négociation avec les gouvernements. «Tu veux protéger ta communauté en parlant avec le pouvoir et avec les riches.» Une fausse piste selon lui: «Soyez toujours du côté des opprimés, c’est le seul pouvoir qui compte.» Il a donc invité à «ne pas perdre de temps» et à ne pas compter «avec ceux qui ont un pouvoir de cinq ans», qui manient «le mensonge» et «l’hypocrisie», mais à devenir des «citoyens libres et indépendants». Car, «c’est fini le temps où l’on vous parle comme à des enfants et où on vous regarde comme si vous étiez en voie de maturation».

Tariq Ramadan a alors appelé les musulmans à apporter «leur contribution pour tous les droits». «Il faut un discours musulman sur «les libertés», sur l’égalité hommes-femmes – «il faut plus de femmes à l’UOIF» – sur le respect des jeunes. Mais aussi développer «l’esprit critique» car il faut «poser des questions» et savoir «acquérir les instruments des Occidentaux». Évoquant alors le moment «historique», de la «présence des musulmans en Occident», il a lancé un appel à «l’unité» de la «diversité musulmane» pour ne surtout pas importer le «conflit chiite-sunnite» en Europe.

Affirmant, en conclusion, un «non sans condition à l’antisémitisme», il a critiqué une nouvelle fois «l’oppression» du peuple palestinien, «ce qui n’a rien à voir avec l’antisémitisme», a-t-il pris soin de préciser. Avant sa prière finale, il s’est moqué des «services de renseignements généraux» présents dans la salle, déclenchant cette fois, des applaudissements: «Rapportez bien au gouvernement ce que l’on a dit, vraiment, pas ce que l’on aurait pu dire.»

le Figaro

Qui est Tariq Ramadan :

Tariq Ramadan est – en réalité – l’une des figures de proue du néofondamentalisme islamique. Son habileté à manier le double discours lui permet de se cacher derrière le masque d’un modéré tout en distillant subtilement un discours parfaitement fondamentaliste.

Sept de ses ouvrages sont recommandés dans l’une des « fiches » qui circulent clandestinement chez les musulmans radicaux (voir l’article paru en date du 17 avril 2003 dans l’Express). Tariq Ramadan serait ainsi devenu l’un des maîtres à penser des islamistes « purs et durs », aux côtés de Sun Zi (L’Art de la guerre) et de carl von Clausewitz (Théorie du combat).

Professeur d’islamologie à Fribourg et à Genève, cet homme de 40 ans sait mêler subtilement l’intransigeance religieuse à une certaine forme de « souplesse d’adaptation » à l’environnement européen. Son discours et son enseignement sont typiques de la « langue de bois » islamique. Antoine Sfeir, directeur des « Cahiers de l’Orient », le décrit comme un « fondamentaliste charmeur spécialiste du double langage ».

Le grand-père de Tarek Ramadan n’est autre qu’Hassan el-Banna, fondateur de la très dangereuse organisation des « Frères musulmans »dont l’idéologie imprègne actuellement l’Union des organisation islamiques de France (UOIF). Son père, Saïd Ramadan, a été le créateur du centre islamique de Genève. C’est son frère, Hani Ramadan, qui dirige aujourd’hui ce centre de propagande. Dur parmi les durs, Hani Ramadan a cru devoir justifier la lapidation des femmes adultères dans une tribune libre du journal « Le Monde ». Une position que Tarik s’est empressé de critiquer, sans doute par pure tactique. Car il s’est fait le chantre d’un « islam européen » et il se doit de flatter son auditoire s’il veut mener à bien sa stratégie d’infiltration. Sur son ancien site Internet, on pouvait lire : « Je peux vous assurer que, ces prochaines années, de plus en plus de Français de confession musulmane vont apparaître sur la scène, qui seront sûrs d’eux mêmes et de leurs droits citoyens…Le discours entretenu sur ma « duplicité » est symptomatique. Il est signe d’une période de transition. Mais ce temps passera : si aujourd’hui nous sommes soupçonnés, nous serons très bientôt respectés, par sagesse autant que par nécessité » !

Il est surtout symptomatique de constater que Ramadan parle sans cesse de « droits », jamais de « devoirs » !

Lire la suite de l’article complet sur Tariq Ramadan ici





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “L’islamiste et Frères Musulmans Tariq Ramadan appelle les musulmans à la «résistance» lors des rencontres de l’UOIF !

    1. Moshé007

      Je suis encore une fois consterné par la politique d’Europe-Israël relayant de tels personnages insignifiants en les magnifiant et en faisant leur lit !

      Nous avons assez à débattre sans travailler pour les comptes à numéros genevois de marchant de non-sens !!

    2. martine

      Nous aussi nous résisterons car la France n’est pas aux musulmans mais aux français …..

      PRÉPARONS NOUS A RÉSISTER COMME LE FIRENT NOS PÈRES HUGUENOTS SUR CE PAYS ET ILS ONT GAGNE !!!!LES JUIFS ET LES HUGUENOTS SONT FRÈRES….. QU’ON SE LE DISE….. Mais prévoyez tout de même des lieux de refuge pour vous et vos enfants…… C’est plus sage !

    3. Guido 555

      peut-on envoyer ce texte aux Eva Joly et Cohn  » BANDIT  » de ce monde…. Anne ma soeur anne ne vois-tu rien venir, Lissac a fermer ses succursales, et comme on boycotte les juifs comme Afilalo, alors bien sur on ne veint rien….. dire qu’il y a des abrutis, ecervellés, qui vont essayer de voyager vers Israel pour aider les malheureux Gazaouis, qui ont tout de même eu 25.8% d’augmentation du produit interieur brut (a part des diversions et des fraudes divers et tunnels) oui je sais pour avoir habiter en FRance, les lunettes ne sont pas rembourser par la sécu,ceci expliquant cela on atteint vite un degré de cécité très avancé….la preuve….

      ON SE MOQUE DU PEUPLE………
      ON FAIT PASSER DES VESSIES POUR DES LANTERNES ET COMME DISAIT PIERRE ON SE BRULE, DONC CELA NE DEVRAIT PAS TARDER A ARRIVER MAIS PEUT-ÊTRE SERA T IL TROP TARD inch allah…….
      CE PETIT SUISSE «  »ACHETEUR DE DIPLOME,DES UNIVERSITÉS ANGLAISES EN VUE, MAIS AYANT PERDU TOUTE CRÉDIBILITÉ (ces mêmes unifs ont vendu aussi des diplomes a Saif el Islam fils du dictateur défunt Mohamar Khadaffi)bien sur l’AVEC ARGENT DES WAHABBISTES afin de CONFERENCER AUX U.S.A (PAS CON LE MEC). Alors et aussi au cas ou vous ne le savez pas son granbd frère et Hana Ramadan le secrétaire de l »organisation Islamique Suisse, qui préconise ouvertement de battre sa femme, d’exciser les petites fillettes, et de tuer les GAYS (homosexuels) voila au nom de la Liberté, Égalité Fraternité, comment on perpetue le lavage de cerveaux a des pauvres malheureux venus chercher une nouvelle vie économique en France, mais qui tombe encore plus bas, que dans leur pays de naissance….car la ils ont affaire a une RACE DE dirigeants,experts,sans être (encore) sanguinaires.

    4. Michel

      Réponse à Moshé007,
      Vous en avez peut-être assez… et nous donc ? Mais qui, « ailleurs que parmi nous », connait cet odieux personnage pseudo-intellectuel retors et littéral pousse au crime. Il en séduit et fascine plus d’un, hélas ! Europe Israël fait bien de « véhiculer » clairement ses dires pour qu’on puisse les répercuter et que nul n’en ignore la teneur venimeuse. Espérons le !

    5. Tamara

      Bonjour Moshé; concernant la parution de cet article, il vaut mieux être au courant de ce qui se trame et ce qui se dit par les ennemis de la liberté et de la Vérité, car derrière les mots et les phrases indidieuses, notre gouvernement doit s’en inquiéter (dernière phrase de l’article ….)d’autant plus qu’il n’est pas de nationalité française et que ce mal est propagé par lui partout dans le monde. Messager de quoi ? nous n’allons pas laisser le temps nous le dire. Hag Sameach et shalom à vous. Tamara

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap