toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Islamisme: Sarkozy met en garde l’UOIF, mais pourquoi ne l’interdit-il pas ?


Islamisme: Sarkozy met en garde l’UOIF, mais pourquoi ne l’interdit-il pas ?

Nicolas Sarkozy a mis en garde aujourd’hui l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) contre les « porteurs d’appels à la violence, à la haine et à l’antisémitisme » qui pourraient s’exprimer lors de son congrès du 6 au 9 avril, dans une lettre rendue publique par l’Élysée.

Dans ce courrier adressé au président de l’UOIF, Ahmed Jaballah, le chef de l’État écrit: « je ne tolèrerai pas que puissent s’exprimer au cours d’une manifestation publique organisée sur le sol français les porteurs de messages d’appels à la violence, à la haine, à l’antisémitisme, qui constituent des attaques insupportables contre la dignité humaine et les principes républicains ».

Pour notre part nous demandons au Gouvernement d’interdire purement et simplement l’UOIF, qui n’est autre qu’un forum pour islamistes radicaux qui prêchent la haine antisémite et anti-chrétien !

L‘UOIF prône un islam radical, politique, contre la mixité hommes-femmes, contre les relations entre musulmans et non musulmans, pour la Charia (jugée incompatible avec la démocratie par la Cour Européenne des Droits de l’Homme).

Un aperçu les islamistes radicaux de l'UOIF

Un aperçu les islamistes radicaux de l'UOIF

UOIF: pourquoi ne pas interdire le congrès islamiste du Bourget ?

se demande Yves Thréard

Il a fallu les tueries terroristes de Toulouse et Montauban pour qu’enfin la France mette un peu plus son nez dans le congrès annuel du Bourget, organisé du 6 au 9 avril par l’Union des organisations islamiques de France. Plus connue sous le sigle d’UOIF, cette structure intégriste, fondamentaliste, qui représente un pourcentage infime des musulmans de France (à voir…), prend pourtant beaucoup de place dans notre pays.

Elle prône un islam radical, politique, contre la mixité hommes-femmes, contre les relations entre musulmans et non musulmans. Et tient un double discours sur l’antisémitisme et le voile. Bref, l’UOIF, proche des thèses des Frères musulmans, est plus favorable à la charia qu’à la laïcité. Et dire qu’elle siège au très officiel Conseil français du culte musulman (CFCM), fondé par Nicolas Sarkozy, qu’elle forme des imams en France et qu’elle dirige des mosquées sur notre territoire…

Sa réunion annuelle du Bourget, qui existe depuis 1988, est l’occasion pour elle de faire venir des prédicateurs du Proche Orient qui disent des horreurs sur l’Occident et notre pays. Il est heureux que le gouvernement ait décidé, cette année, de dissuader ou d’interdire la venue de six d’entre eux. Mais le sulfureux Tariq Ramadan sera malheureusement là.

Deux questions : pourquoi le gouvernement n’interdit pas tout simplement, et définitivement, ce congrès islamiste du Bourget ? Il en a les moyens. Pourquoi ne surveille-t-il pas d’un peu plus près les activités de l’UOIF ? Il en a aussi les moyens puisqu’il les met en œuvre contre bien d’autres structures prétendument confessionnelles. source

C’est quoi la différence se demande Michel Garroté

Y a-t-il une différence entre, d’une part, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), et d’autre part, le Conseil français du culte musulman (CFCM) ? Y a-t-il une différence entre, d’une part, la tablette de chocolat aux noisettes entières, et d’autre part, la tablette de chocolat aux éclats de noisettes ? Y a-t-il une différence entre, d’une part, une burqa de couleur bleu, blanc rouge, et d’autre part, une burqa de couleur verte ? Y a-t-il une différence entre d’une part, se moquer légèrement du monde, et d’autre part, se foutre carrément de la gueule des gens ?

Après qu’une vingtaine d’islamistes aient été interpellés en France, Yves Thréard s’interroge dans ‘Le Figaro’ sur le congrès de l’UOIF : « Il a fallu les tueries terroristes de Toulouse et Montauban pour qu’enfin la France mette un peu plus son nez dans le congrès annuel du Bourget, organisé du 6 au 9 avril par l’Union des organisations islamiques de France. Plus connue sous le sigle d’UOIF, cette structure intégriste, fondamentaliste, qui représente un pourcentage infime des musulmans de France, prend pourtant beaucoup de place dans notre pays. Elle prône un islam radical, politique, contre la mixité hommes-femmes, contre les relations entre musulmans et non musulmans. Et tient un double discours sur l’antisémitisme et le voile. Bref, l’UOIF, proche des thèses des Frères musulmans, est plus favorable à la charia qu’à la laïcité ».

Yves Thréard ajoute : « Et dire qu’elle siège au très officiel Conseil français du culte musulman (CFCM), fondé par Nicolas Sarkozy, qu’elle forme des imams en France et qu’elle dirige des mosquées sur notre territoire. Sa réunion annuelle du Bourget, qui existe depuis 1988, est l’occasion pour elle de faire venir des prédicateurs du Proche Orient qui disent des horreurs sur l’Occident et notre pays. Il est heureux que le gouvernement ait décidé, cette année, de dissuader ou d’interdire la venue de six d’entre eux. Deux questions : pourquoi le gouvernement n’interdit pas tout simplement, et définitivement, ce congrès islamiste du Bourget ? Il en a les moyens. Pourquoi ne surveille-t-il pas d’un peu plus près les activités de l’UOIF ? Il en a aussi les moyens puisqu’il les met en œuvre contre bien d’autres structures prétendument confessionnelles », précise Yves Thréard.

Par ailleurs, la revue de presse LSB reproduit ce commentaire judicieux : « Youssef al-Qaradaoui et Mahmoud al-Masri ont ‘renoncé à venir’ au rassemblement de l’UOIF : Nicolas Sarkozy avait dit à l’émir du Qatar que ces prédicateurs n’étaient pas bienvenus chez nous. En outre, nous dit un communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et des Affaires étrangères, ‘à la demande du président de la République, Nicolas Sarkozy, le gouvernement a décidé d’interdire l’entrée sur le territoire français de quatre personnalités étrangères invitées au congrès de l’Union des Organisations Islamiques de France’ : Akrima Sabri, Ayed Bin Abdallah Al Qarni, Safwat Al Hijazi, Abdallah Basfar ».

LSB : « Bref, ce sont six orateurs du rassemblement de l’UOIF qui sont interdits de séjour, parce que ‘les positions et les propos tenus par ces personnes qui appellent à la haine et à la violence portent gravement atteinte aux principes de la République et, dans le contexte actuel, représentent un fort risque de troubles à l’ordre public’. Autrement dit, les orateurs étrangers de l’UOIF portent atteinte aux principes de la République, mais l’UOIF est une organisation reconnue par la République parce qu’elle en respecte les principes. Ça va durer longtemps, ces palinodies ? », conclut, sur le mode ironique, le commentateur cité par la revue de presse LSB.

Pour ce qui me concerne – cela sera ma conclusion – je ne crois pas un seul instant à une modification des relations étroites entre d’une part, les autorités françaises, et d’autre part, l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) et le Conseil français du culte musulman (CFCM). Je crois simplement, que les autorités françaises sont actuellement mal prises entre d’un côté, les meurtres perpétrés par Merah, et de l’autre, la campagne des présidentielles et des législatives. D’une main, les autorités françaises font mine de durcir le ton ; de l’autre, elles continuent de ménager, l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), le Conseil français du culte musulman (CFCM), le Qatar, l’Arabie saoudite, les Frères musulmans, les wahhabites et les salafistes. La politique intérieure et extérieure de la France à l’égard de l’islam n’a pas changé sur le fond et elle n’est pas prête de changer, que cela soit avec Sarkozy ou avec Hollande.

Copyright Michel Garroté 2012 & Sources citées

www.dreuz.info

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Islamisme: Sarkozy met en garde l’UOIF, mais pourquoi ne l’interdit-il pas ?

    1. azoi

      en fait il s’agit de rotomontades, de tartarinades destinées à attirer des voix. jamais il ne prendra la décision l’ uoif, impossible vis à vis de l’électorat musulmans

    2. marchini - oger

      POURQUOI ??? et le PETROL ! d’ou vient il ? . je prefere me passer de pétrole et VIVRE TT SIMPLEMENT . Les français ont des idées c’est bien dans le slogan !! Electricité nous avons ce quil faut …

    3. marchini - oger

      « Le 26 mars 2012, 11ème anniversaire de l’assassinat de Shalevet ( Qui s’en souvient encore ? ) = Ne vois pas du tt qui c’est !!

    4. Moshé007

      Sarko cours après ses voies et arrête des ordures pour les relâcher pour mieux les innocenter tandis que le gratin de la pourriture extrémiste marche sur des tapis rouge de sang Juif !

      Mais ne nous en faisons pas trop, ils vont tous s’en prendre à eux-mêmes, face à la lumière, les vampires se transforment en poussière !

    5. Moshé007

      Mis-à-part, encore un « fou » qui tue des innocents en circulant en moto, cette fois ce n’est pas la bande « Yamaha », mais la bande « Suzuki » !

    6. henri ubeda

      depuis des decenies nous savons que ces associations travaillent pour destabiliser notre pays et le monde occidental. On ne discute pas avec le feu on l’eteint , nous savons pertinament que ces individus veulent notre mort et dominer le monde ; il y at-il encore sur cette planette un chef d’etat avec quelque chose entre les jambes pour dire trop c trop
      repartez chez vous et allez faire votre M…e ailleur . Non ils ont peur ,j’ai vecu parmis eux et j’ai vu leur propres comportement avec leur propres freres ou il n’y a aucune pitie , leur dieu est un dieu qui hai et qui ne pardonne pas . Ils abusent de la faiblesse de ces politiciens mentalement eunuques . ces derniers ne se cachent pas dans leur pays et meme chez nous pour nous humilier ,pour un mot mal place sur leur prophete ou leur livre , des milliers de juifs ou chretiens sont attrocement mutiles et massacres avec la benediction des medias de gauche …AMEN

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap