toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

À Jérusalem, le « feu sacré » est sorti de la basilique du Saint-Sépulcre


À Jérusalem, le « feu sacré » est sorti de la basilique du Saint-Sépulcre

Dix mille chrétiens de rite orthodoxe ont afflué samedi 14 avril au Saint-Sépulcre à Jérusalem pour participer à la traditionnelle cérémonie du « feu sacré  » de la Pâque orthodoxe. Ce rite millénaire, symbole d’éternité, de paix et de la résurrection du Christ, est un des moments forts du christianisme oriental.

Le patriarche orthodoxe grec, Theophilos III, est sorti de la basilique, porteur d’un cierge allumé, sous les cris de « Axios  » (« Il est digne « ). Au milieu des cris de joie, les fidèles se sont pressés pour recueillir la flamme qui, transmise de cierge en cierge, a parcouru la Vieille ville de Jérusalem selon une tradition qui remonte au moins au IVe siècle.

Le « feu sacré  » ou « feu nouveau  » devait ensuite être porté en procession à Bethléem (Cisjordanie), lieu de naissance de Jésus d’après la tradition chrétienne, tandis qu’une autre flamme devait être embarquée à bord d’un avion pour la Grèce et les pays orthodoxes.

Pour les catholiques, le dimanche de Pâques a été célébré le 8 avril. Les festivités de la Pâque juive se sont quant à elles achevées vendredi 13 avril au soir.

La Croix

 

Et, pour complèter,  un grand moment de désinformation de l’AFP :

 

Les Chrétiens d’Orient célèbrent le « feu sacré » à Jérusalem AFP

Des milliers de fidèles chrétiens ont afflué samedi au Saint-Sépulcre à Jérusalem pour participer à la traditionnelle cérémonie du « feu sacré » de la Pâque orthodoxe.

Ce rite millénaire, symbole d’éternité, de paix et de la résurrection du Christ, est un des moments forts du christianisme oriental.

Une dizaine de milliers de fidèles ont participé à la cérémonie, selon la radio publique israélienne, un chiffre en baisse par rapport aux années précédentes.

Des milliers de policiers et de gardes-frontières avaient été déployés pour l’occasion aux abords du Saint-Sépulcre et dans la Vieille ville, selon une porte-parole de la police israélienne. (NDLR nous soulignons l‘information fournie par l’AFP  qui ne donne aucune explication)

 

Le patriarche orthodoxe grec, Theophilos III, est sorti de la basilique, porteur d’un cierge allumé, sous les cris de « Axios » (« Il est digne« ).

Au milieu des cris de joie, les fidèles se sont pressés pour recueillir la flamme qui, transmise de cierge en cierge, a parcouru la Vieille ville de Jérusalem selon une tradition qui remonte au moins au 4e siècle.

Les détails sur l’origine du « feu sacré » sont un secret soigneusement gardé par la hiérarchie orthodoxe.

La tradition situe au Saint-Sépulcre les derniers épisodes de la Passion du Christ, sa crucifixion, sa mise au tombeau et sa résurrection.

Le « feu sacré » ou « feu nouveau » devait ensuite être porté en procession à Bethléem (Cisjordanie), lieu de naissance de Jésus d’après la tradition chrétienne, tandis qu’une autre flamme devait être embarquée à bord d’un avion pour la Grèce et les pays orthodoxes. La majorité des chrétiens de Terre sainte est de rite grec-orthodoxe.

Le Saint-Sépulcre est géré par six Eglises chrétiennes, les Grecs orthodoxes, les Catholiques de rite latin, les Arméniens apostoliques, les Coptes égyptiens, les Syriaques orthodoxes et les Ethiopiens orthodoxes. Chacune des Eglises contrôle une partie soigneusement délimitée du bâtiment.

Dans le passé, la cérémonie du « feu sacré » a été plusieurs fois gâchée par des bagarres entre fidèles des différentes communautés à l’intérieur du Saint-Sépulcre. ( NDLR voilà donc une  des explications posssibles du nombre de policiers et de gardes frontières? )

Les Pâques de rite latin ont été célébrées la semaine dernière. Les festivités de la Pâque juive se sont quant à elles achevées vendredi soir.

Par Lexpress

 

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien vers la source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap