toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Encore une agression antisémite : Un jeune juif victime d’insultes et frappé dans le XIIIe


Encore une agression antisémite : Un jeune juif victime d’insultes et frappé dans le XIIIe

Les banlieues françaises regorgent de Mohamed Merah potentiels. Le laxisme des divers gouvernements depuis des dizaines d’années a laissé se propager la violence, l’insécurité et l’antisémitisme dans les banlieues. Véritables zones de non-droit où le traffic de stupéfiant sévit, ce sont aussi des milieux privilégies pour les prêcheurs de l’islamisme radical qui y recrutent de nouveaux adeptes. Ils y répandent la haine de l’Occident et des Juifs.

Mohamed Merah va de toute évidence susciter des vocations antisémites et il est plus qu’urgent que le gouvernement prenne des mesures de sécurisation des écoles et synagogues juives qui risquent fort d’être la cible de débordements antisémite.

Un jeune garçon juif de 12 ans a été victime d’une « agression à caractère antisémite« , lundi après-midi dans le XIIIe arrondissement par trois autres adolescents. Selon les déclarations de la victime,  il sortait du collège Ozar Hatorah, 31, rue des Cordelières (XIIIe), lorsque, vers 16h heures, il a été abordé par trois autres jeunes âgés d’environ 13-14 ans qui ont proféré des « insultes à caractère antisémite ». Un des trois agresseurs l’aurait alors frappé à la tête sans le blesser.

Dépôt de plainte envisagée
Les effectifs de la direction de l’ordre public (DOPC), qui surveillent les établissement juifs, sont rapidement intervenus après que le collégien s’est réfugié chez sa grand-mère qui les a prévenus.
La famille du jeune garçon a été « vivement incitée à déposer plainte » au commissariat.
Cette agression intervient après le drame du 19 mars àToulouse où trois jeunes juifs ont été tués par Mohamed Merah. Ils étaient des élèves d’un collège-lycée de Toulouse du même nom, Ozar Hatorah, où la tuerie s’est déroulée.

Bertrand Delanoë appelle à la tolérance

Dans un communiqué publié mardi, le maire PS de Paris a dénoncé cette agression. « Je souhaite que les circonstances de ce drame soient rapidement éclaircies, indique Bertrand Delanoë. Je redis ma détermination à lutter sans relâche contre l’antisémitisme et réaffirme ma volonté de défendre les valeurs de tolérance et d’universalité qui sont celles de Paris. Au nom de Paris, je tiens à exprimer à la victime mes souhaits de rétablissement, et à sa famille, ma solidarité et ma profonde sympathie ».

Renfort policier demandé
Contacté par téléphone, Jérôme Coumet, maire PS du XIIIe, a indiqué avoir fait le tour des établissements juifs de son quartier après le drame de Toulouse. « Tout était calme, mais la présence policière annoncée par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant n’était pas en place. Cette agression n’aurait peut-être pas eu lieu si les forces de l’ordre avaient été là ». Selon l’élu, la dernière agression antisémite dans le quartier remonte à « quelques années ». Elle avait eu lieu parc de Choisy.

Métro





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Encore une agression antisémite : Un jeune juif victime d’insultes et frappé dans le XIIIe

    1. kravi

      Doit-on rappeler que la solution ne consiste pas à mettre un policier derrière chaque juif mais à lutter contre les mensonges d’une presse toute acquise à l’antisémitisme de l’islamisme et contre une propagande qui instrumentalise le conflit israélo-arabe et la délégitimation de l’État souverain d’Israël.

    2. Bobby

      Et la solution commence à remettre la république dans les écoles de banlieue en les débarrassant des délinquants, pour les placer dans des maisons de redressement, avec discipline militaire très rude, et obligation de résultats scolaires, mais aussi, d’exiger des chaînes de télévision privées, une véritable déontologie, en les obligeant à diffuser un pourcentage de programmes culturels, à heures de grande écoute, au lieu de nous gaver de scènes de crimes ou de télé réalité.

      La lutte contre la barbarie commence par l’éducation et il faudrait même envisager des punitions pour les parents qui empêchent leurs enfants de lire ou même de faire leurs devoirs scolaires, comme c’est toujours le cas, dans bien des familles, pour des questions d’intégrisme musulman. Quand je vois un jeune juif agressé alors qu’il sort de son collège, par des individus qui ne mettent les pieds dans leurs écoles que pour y semer le chaos, terroriser les bons élèves et les profs, depuis trente ans que ça dure et en toute impunité, je me dis que la France est bien malade.

      Rappelons, qu’au nom du politiquement correct, on laisse depuis des années, de jeunes filles blacks, aller racketter et tabasser les collégiens blancs et s’en vanter devant les caméras de télévisions et je ne parle même pas des étudiants tabassés par les gangs, au cours de manifestations bien connues, ou dans les stations de métro, régulièrement depuis 20 ans.

      Les « grands frères » blacks ont développé quant à eux, une paranoïa des juifs avec agressions physiques récurrentes, confortés dans leur haine par les Kémi Séba et Dieudonné, mais il semblerait qu’en France, il est aussi difficile de poursuivre un antisémite, dès lors qu’il n’est pas blanc, que de porter plainte contre un acte anti blanc ou anti français. Je suis attristé que peu d’africains dénoncent cette situation, à part quelques intellectuels isolés qui passent pour des traîtres, puisque ces actes concernent des jeunes d’origine africaine, foncièrement communautaristes et animés d’une violence de plus en plus radicale.

      Comportement d’autant plus injuste, que les juifs américains étaient au côtés de Martin Luther King, dans les luttes pour l’égalité des noirs et que nombre d’artistes noirs, doivent leur gloire grâce à l’intelligence et à l’écoute de producteurs juifs, et enfin, la France n’a jamais été un apartheid.

    3. Bobb

      En Eure et Loire, Dieudonné s’est pris un bon coup de pompes dans les urnes aux législatives, avec même pas 1 % de connards qui ont voté pour lui, je tire deux fois la chasse sur ce tas de merde (pardonnez mon langage, mais ça soulage)

    4. Kravi

      Merci Lydia, nous allons bien voir comment ce gouvernement prend les choses en main. Ça a l’air assez mal parti avec la sotte proposition de Taubira.
      Quant aux journalistes, à 90 % anti-Israéliens, je ne vois pas comment on pourrait redresser la situation. Tant que la désinformation, le non-recoupement des sources et l’idéologie palestiniste régnera dans ce milieu sans déontologie, le bon peuple sera abusé et de tels crimes continueront. Bon courage quand même !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap