toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quai d’Orsay ou quai des brumes arabes… par Jacques Kupfer


Quai d’Orsay ou quai des brumes arabes… par Jacques Kupfer

La France a une longue expérience du monde arabe mais n’en a jamais tiré la moindre leçon. Elle continue à cultiver des complexes de culpabilité pour avoir été un horrible colonisateur. Ce qui est pire est sa propension à voir les événements du Moyen Orient à travers les prismes déformants de son ancienne histoire de colonisateur et de sa présente histoire de colonisé. Ainsi, la France et tout particulièrement les drogués d’arabisme qui se succèdent au Quai d’Orsay, ne s’est jamais inquiétée de savoir si dans toute l’histoire de l’Humanité, un seul traité signé par des arabes a tenu dans le temps.

Sans en revenir à Mahomet qui a le premier donné l’exemple du non respect d’un traité, sans se référer aux multiples accords de cessez le feu des ennemis d’Israël, sans même prendre en considérations les fédérations et accords interarabes bafoués, il eut suffit de considérer les accords d’Evian. Ils n’ont même pas tenu ce que « tiennent les roses » !
Les Français furent expulsés, les Juifs interdits de séjour et « la valise ou le cercueil » devint la loi. On les a appelé des « rapatriés » car de retour dans leur pays d’origine après parfois un siècle de présence constructive en Afrique du nord. Ils furent tous réintégrés dans la communauté nationale en France ou en Israël.
La centaine de million de réfugiés, chassés de leurs foyers dans le dernier siècle pour raisons politiques ou pour échapper à des guerres, ont été réinsérés dans les terres d’accueil choisies. Le soutien des pays d’immigration et d’une agence internationale pour les réfugiés leur a permis en quelques années de reconstruire leur vie.
La seule exception concerne les arabes qui ont quitté Israël à l’appel de leurs « propres » dirigeants afin de laisser les armées arabes attaquer le tout nouveau Etat juif et perpétrer le massacre prévu.

Les « réfugiés palestiniens »…
Ceux que l’on appelle les «réfugiés palestiniens » ont reçu ce titre privilégié après avoir vécu un an et trois mois dans les frontières du futur Etat Juif. Leur statut de réfugié est transmissible de génération en génération et le fait d’être un réfugié « palestinien » est devenu la profession la plus lucrative au monde. Les quelques centaines de milliers d’arabes qui ont quitté leurs champs de sable et de malaria entretenus par leur incapacité chronique à construire un cadre de vie édifiant, ont reçu des subventions colossales et une organisation onusienne, l’ UNRWA, qui ne s’occupe que de leur cas. On reste « réfugié palestinien » de père en fils ad aeternam! Ces parasites de l’Histoire vivent aux crochets du monde occidental car les pays de la ligue arabe, les pays frères, ne leur accordent aucune possibilité d’intégration, n’ont pas le droit de leur accorder la citoyenneté et ne participent que symboliquement aux milliards d’euros déversés dans ces « camps de refugiés » ou fleurissent villas luxueuses et corruption totale.
Un nombre au moins équivalent à ces « réfugiés arabes » a été constitué de Juifs ayant abandonné derrière eux en Terre d’Islam, des véritables richesses, maisons, domaines et cultures. Nul soutien des Nations Unies, nulle subvention annuelle et une parfaite et harmonieuse intégration en Israël.
San Remo…
Les accords de San Remo signés par la France en 1920 établissent l’obligation des grandes puissances à l’établissement d’un état juif sur toute l’étendue de la Palestine sur les deux rives du Jourdain. Nulle mention n’apparaît d’un quelconque droit ou d’une présence arabe sur cette terre désertifiée par l’absence de son seul peuple légitime. Les amputations de la Terre d’Israël n’ont jamais amené la paix mais bien au contraire attisé les désirs arabes de destruction de l’Etat Juif.
L’Union Européenne dont la situation économique est tellement optimale, vient d’accorder cent millions d’euros au gouvernement de l’autorité « palestinienne » et à ses activités d’éducation de la haine et d’encouragement au terrorisme. La France est ponctionnée depuis plus de six décennies dans des projets qui restent au stade de planification par suite de l’immense corruption ou qui rouillent suite à la totale incompétence. Tout comme le Quai d’Orsay avait considéré l’Allemagne nazie digne d’un traité pour s’acheter la paix des couards, il pense acheter la paix et la sérénité en cédant au racket du terrorisme arabe. Ce n’est pas un hasard si les arabes « palestiniens » s’étaient mobilisés massivement aux côtés des nazis, puis de la dictature communiste et s’engagent aujourd’hui dans la guerre contre les valeurs démocratiques et morales prévalant en Occident.
Munich…
Daladier et Chamberlain pensaient vraisemblablement que le sacrifice des Juifs sur les terres de la croix gammée, sauverait leur pays ! On connaît la suite et c’est vraisemblablement le même calcul qui régit les décisions françaises face aux arabes. Mais l’Etat d’Israël n’est pas la Tchécoslovaquie, la Judée et la Samarie ne sont pas les Sudètes et les Juifs ont un Etat souverain et Tsahal !
La France en votant l’entrée de la « Palestine » au sein de l’Unesco, s’est ridiculisée tout en reniant ses engagements antérieurs envers l’Etat d’Israël. Même si des mesures prises par les nouveaux gouvernements islamistes dans les pays de l’hiver arabe, et qu’elles seront provisoirement éventuellement positives, elles ne dureront que le temps nécessaire pour établir le couperet de la charia et relancer le Djihad.
Le candidat Républicain à la Présidence des USA, Newt Gingrich, a qualifié les « palestiniens » de « peuple inventé ». Il connaît l’Histoire. Il sait également que l’Etat d’Israël est le barrage le plus sûr et le plus exposé face au danger du déferlement de l’Islam et de ses guerres saintes contre le monde civilisé.

Les Juifs continueront…
Serait-ce trop demander à la France et à ses dirigeants que d’arrêter d’être les ignares et les inconscients de l’Histoire ? Serait-ce trop leur demander que de mettre un terme à la politique munichoise, au reniement des amitiés et à la gabegie absolue des centaines de millions d’euros déversés annuellement dans les caisses terroristes ? Serait ce trop leur demander que de mettre un terme aux agissements hostiles du consulat de France à Jérusalem qui sert de soutien actif à la propagande anti-israélienne ?
En attendant le jour où l’ambassade de France sera établie dans la capitale réunifiée et libérée du peule et de l’Etat juif, nous devrons nous habituer à une politique française manquant de courage, de lucidité et de perspective.
Un nouveau « drapeau » de haine flotte sur les bâtiments de l’Unesco à Paris et jette son ombre hideuse et de ténèbres sur ce qui fut la ville lumière.
Quant aux Juifs, ils continueront à construire le rêve sioniste, rebâtir et repeupler la Judée et la Samarie, récolter les Prix Nobel en science et développer l’économie nationale.

Jacques Kupfer Israel7





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Quai d’Orsay ou quai des brumes arabes… par Jacques Kupfer

    1. Pierre

      La France a inventé en 1941-42 les groupes de travailleurs juifs homogènes
      palestiniens…
      « Le 2 janvier 1942, le gouvernement de Vichy décrète que « tous
      les Juifs résidant sur l’ensemble du territoire et entrés en France après le 1er janvier 1936 seront, selon les cas, groupés dans des Compagnies de Travailleurs Étrangers ou dans des Centres spéciaux… Cette mesure vise non seulement les Israélites étrangers, mais encore ceux qui, depuis leur
      arrivée dans notre pays, y ont acquis notre nationalité ». Cette mesure
      s’appuie sur la loi citée ci-dessus.
      Dans la zone libre, les instructions du 2 janvier 1942, signées par
      le ministre de l’Intérieur, G. Pucheu, sont extrêmement précises. Le
      recensement des intéressés et de leurs familles est effectué sous peine de
      sanctions rigoureuses. Il est expressément indiqué que « les Israélites visés ne doivent pas être placés dans des Compagnies « diffuses  » mais dans des groupes homogènes ». Immédiatement après, le 10 janvier 1942, le colonel Tavernier, chef du Service national des formations d’étrangers donne des directives aux chefs de groupement : « Les groupes encadrés palestiniens seront composés uniquement de Palestiniens. Ces groupes sont, soit existant déjà, soit à créer. La documentation Française : La Spoliation dans les camps de province /
      Mission d’
      ,étude sur la spoliation des Juifs de France ; présidée par
      Jean Mattéoli ; Serge Klarsfeld, André Delahaye, (et al.)
      propositions, compte tenu de ce que l’effectif d’un groupe encadré ne
      devra pas être deplus de 300. »
      Ainsi, les autorités vichystes ont recensé les Juifs étrangers, les
      ont regroupés eux et leurs familles, les ont contrôlés, les ont fait travailler
      sous surveillance policière et les ont gardés à leur disposition dans ces
      groupes palestiniens dont la formation a concentré les menaces sur ceux
      qui en faisaient partie. Un rapport de la Commission des camps indiquera
      d’ailleurs incidemment :
      « Des Groupes de  » Palestiniens  » ont été créés. La création de ces
      groupes palestiniens, parfois appelés  » Groupes juifs homogènes  » nous
      donne les plus vives inquiétudes, l’expérience nous ayant prouvé que les
      dits groupes juifs homogènes sont très souvent en fait de petits camps de
      concentration infernaux et dont on ne sort pas. »

      Aujourd’hui, les juifs survivants ou leurs descendants, qui ont choisi de vivre sur leur terre ancestrale, seraient des usurpateurs ??

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap