toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le collectif Palestine contraint l’Université Paris 8 à la fermeture administrative


Le collectif Palestine contraint l’Université Paris 8 à la fermeture administrative

Vive la liberté ! Vive la république ! Vive le multiculturalisme flamboyant des cultures totalitaires issues de l’Islam radical !
Après avoir empêché il y a dix jours, à l’Université de Bruxelles, un débat ou devait s’exprimer Caroline Fourest. Après avoir empêché jeudi dernier, à l’Université de New Mexico, dans les mêmes conditions qu’à Bruxelles, Nonie Darwish de s’exprimer sur les printemps arabes, le cancer islamiste frappe cette fois l’université Paris 8, qui a demandé au tribunal administratif de prononcer l’interdiction d’un débat antisémite qui devait se tenir en ses murs, sous le fallacieux titre de « boycott Israël, un Etat d’apartheid ».
L’unversité Paris 8 demande sur son site internet que soit relayé le message suivant :
« le collectif Palestine a annoncé sa décision de maintenir à Paris 8 le « colloque » des 27 et 28 février et appelle à un rassemblement massif au sein de l’université ce lundi 27 février, en violation de la décision prise le 17 février par le président de l’université et en violation de la décision de justice rendue par le tribunal administratif de Montreuil, le 24 février. »
« ce ne sont plus en effet des participants qui sont conviés à assister à un « colloque » à Paris 8, mais des manifestants qui y sont appelés en nombre à protester contre une décision administrative, soutenue unanimement par le conseil d’administration et validée par une décision de justice. »
« Ayant opté pour une position radicale et jusqu’au-boutiste, en refusant la proposition du président, le collectif Palestine contraint l’université à prendre la pire décision qui soit, celle qui devait être justement évitée dans l’intérêt des étudiants : la fermeture administrative de l’établissement jusqu’au mercredi 29 février au matin. »
« Aucune autre mesure n’est en effet susceptible d’assurer le bon fonctionnement du service public et de garantir, au sein de l’université, l’ordre public sur lequel pèsent, comme l’a constaté la juridiction administrative, de réelles menaces. »
Les islamistes font fermer l’université au nom de la tolérance, du respect des droits de l’homme et de leur culture.
La liberté a baissé le rideau, circulez, il n’y a rien à voir : lorsque la liberté de parole sera totalement supprimée sous le poids de la terreur, il n’y aura plus de conflits d’opinion.






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le collectif Palestine contraint l’Université Paris 8 à la fermeture administrative

    1. Corto

      Ne pas oublier la réunion accueillant des criminels et le porte-parole du hamas à Genève le 18 janvier dernier !!

      Les citoyens exprimant leur désaccord avec la présence de ces criminels ont été interdits de manifester sur l’esplanade de l’université et obligés de se tenir sur un étroit trottoir à distance des lieux publics assez spacieux pour accueillir les manifestants pacifiques venu pour manifester leur indignation face à cette démonstration de totalitarisme lui bien au chaud dans les murs de l’auguste et funeste institution à jamais salie !

    2. Corto

      Sans oublier que des islamistes sont venus devant les manifestants les menacer et les insulter sous les yeux de la police des banques !!

    3. Grunchard

      La confusion affaiblit le débat.

      Il ne s’agissait pas d’islamistes à l’ULB, ni je pense à Paris VIII.

      Il s’agit d’antisionistes/antisémites obnubilés par la haine d’Israël.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap