toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vu d’Israël, ce serait quoi pour nous, une chouette année 2012 ?


Vu d’Israël, ce serait quoi pour nous, une chouette année 2012 ?

Y a du boulot… Surtout que 2011 s’est terminée en beauté avec le retour de Gilad à la maison. On va avoir du mal à faire mieux. Essayons pourtant d’imaginer et énonçons quelques vœux pieux !

Un traité de paix israélo-palestinien

On a encore le droit de rêver après tout. Ce qui implique, il est vrai, que les gars du Hamas changent de registre et versent dans le Bisounours. Si au lieu de défiler dans les rues de Gaza comme des soldats du IIIe Reich mal habillés, ils revêtaient tous un costume de Charlotte aux fraises… on arriverait sûrement à se parler. Mais c’est pas demain la veille que les gais lurons vont distribuer des bonbons pour Halloween, ils préfèrent creuser des tunnels. Depuis le temps que dure le blocus, ils ont dû arriver jusqu’en Somalie. Et puis la confiserie, c’est pas leur créneau. Ils sont plutôt dans le feu d’artifice. Un métier à risques.

D’ailleurs, à Sderot ils sont un peu fatigués de sursauter à la moindre alarme de moto qui se déclenche, et de courir aux abris dès qu’il y a une étoile filante dans le ciel. Mais c’est sûr que tout le monde n’a pas la chance de pouvoir filmer avec son portable Iron Dome… le super système antimissile. Pour ça, tu peux pas aller au cinéma, tu dois déménager à Sderot !

Charlotte aux fraises et ses friandises

 

Il va sans dire aussi que si on se réconcilie avec les spécialistes du 14 juillet, les jeunes des collines de Judée-Samarie vont devoir prévoir un stage au Burning Man s’ils tiennent tant à vivre dans des caravanes et des campements éphémères. S’il y avait la paix, on pourrait enfin concevoir d’aller fumer le narguilé à Ramallah sans risquer de finir en osbane (boyaux et tripes farcis). On pourrait renouveler les excursions et les pousser plus loin. Parce que Massada par le téléphérique, Massada par la route du serpent… La journée de ski au Hermon une fois par an… On aime beaucoup. Mais on voudrait diversifier. La visite à Jéru sans passer par le Kotel jusqu’à Bethleem, ça changerait un peu. On pourrait aussi faire trempette dans la Mer Morte et hammam à Jéricho. Enfin, s’ils rouvrent l’Oasis, le casino, ce sera le bon moment pour aller pique-niquer dans la nature sans avoir l’impression d’être à la Fnac aux heures de pointe. Inutile de rappeler qu’on est dans un tout petit pays avec un fort taux de natalité.

J’ai un souci, en cas de paix, une broutille, on ne pourra plus s’amuser des noms de guerriers Sioux des opérations militaires : « Plomb durci », « Pluie d’été », « Raisins de la colère » etc. Je vous assure que ça va nous manquer. Enfin, pour un final « Blanches colombes » serait bienvenu.

Une révolution en Iran

Il est hors de question qu’après le printemps arabe, on en reste là. L’effet domino doit se poursuivre. Ahmadinejad est déboulonnable comme les autres. La menace du nucléaire iranien est un vrai casse-tête pour le Tel-Avivien. Dans le Nord et le Sud, les habitants savent où sont les abris. Ils sont habitués. Pas à Tel-Aviv. Quand, dans l’année, il y a des exercices de la défense passive, personne ne les suit. Pas par je-m’en-foutisme et manque de civisme. Mais on ne sait pas où aller. Donc on se met dans l’ambiance le temps que la sirène retentit, on descend dans la rue et ça se termine le plus souvent à la terrasse d’un café.

Pour résumer, à moins de loger dans les tours de luxe Yoo ou Pinkas, t’es clairement dans la merde en cas de bombe iranienne, Katioucha du Hezbollah, Grad du Hamas. Faudrait pas qu’ils s’y mettent tous en même temps. J’espère que je ne leur ai pas soufflé l’idée !

 

La paix sociale

On peut revenir rapidement là-dessus ? Les autobus casher – hommes devant, femmes derrière -, les jeux de crachat à Beit Shemesh, on arrête la mauvaise blague. En mars, c’est pourim, il sera toujours l’heure de se déguiser en taliban pour ceux qui fantasment sur la burqa. Les Nahman devraient aller mettre un peu d’ambiance là-bas et faire danser tout le monde sur une bonne musique techno !

 

La justice sociale

On n’a quand même pas manqué de mourir tous étouffés sous la chaleur cet été en manifestant, pour se faire bananer comme des bleus. Lendemain de réveillon, si t’as la gueule de bois, ici tu dessaoules très vite : relèvement de 9% du prix de l’électricité parce que ça faisait longtemps qu’ils ne l’avaient pas fait – 45% il y a trois mois ça date ! -, petite flambée du ticket de bus – mieux vaut se déplacer en vélo parce que la piste cyclable c’est le seul projet municipal qui tient la route à Tel-Aviv. Dans les supermarchés, c’est la fête avec un décollage des prix des produits laitiers et des volailles, alors que Tnuva et ses copines se tenaient plutôt à carreau. Les économistes prévoient une hausse du coût de la vie et une stagnation des revenus.

 

Ça ne laisse guère d’option. Il va falloir aller s’immoler par le feu sur le kikar Hamedina… Mais avant un conseil : vérifiez que votre carte de crédit n’a pas été hackée par les pirates informatiques saoudiens ! Oui, 2012 s’annonce bien !

 

Chatsland

Jewpop

 

05/01/2012







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap