toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël veut-il la paix ? par Marc Femsohn


Israël veut-il la paix ?  par   Marc Femsohn

Mardi au Conseil de sécurité de l’Onu, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont très sévèrement dénoncé la politique israélienne à l’égard des Palestiniens, après avoir entendu l’observateur de l’Autorité palestinienne (AP), Riyad Mansour exiger qu’Israël soit « puni » et s’interrogeant : « Israël veut-il vraiment la paix ? »
Cette question n’est pas incongrue, à condition qu’elle soit posée de manière identique aux Palestiniens. En fait, cela tient tout simplement de l’inventaire comptable.

Terrorisme Israël : une infime minorité de Juifs extrémistes qui s’attaquent à des Palestiniens par la politique du « Prix à payer », mais s’en prennent également aux soldats de Tsahal, ce sont plutôt des vandales suscitant une condamnation unanime des Israéliens et de l’immense majorité de la classe politique. Les autorités policière et judiciaire prennent toutes les mesures légales pour prévenir et sanctionner de la manière la plus ferme ces hooligans dont la plupart ont été écroués.

Terrorisme palestinien : tous les jours, les services de sécurité israéliens déjouent des tentatives d’attentats de terroristes palestiniens contre des civils, non seulement en Judée-Samarie, mais aussi à l’intérieur des lignes de 1967. En 2011, ce sont 680 roquettes qui ont été tirées depuis Gaza vers Israël; pas de condamnation palestinienne. Jérusalem et Tel Aviv ont été ensanglantées, de paisibles vacanciers sur la route d’Eilat ont été assassinés, la famille Fogel d’Itamar a été égorgée (le couple « colon » Oudi et Ruthi, les enfants « colons » Yoav 11 ans, Elad 4 ans et Hadass 3 mois, « colon » elle-aussi), toutes ces tueries ont provoqué des manifestations de joie dans la rue arabe. Naturellement la liste est longue, il me faudrait plusieurs pages.

Négociations/concessions côté israélien : création de l’AP, retrait de toutes les grandes villes de Judée-Samarie, retrait unilatéral de toute la bande de Gaza, oui à 2 Etats pour 2 peuples: un Etat palestinien arabe ou musulman à la convenance des Palestiniens contre reconnaissance de l’Etat juif d’Israël au sein duquel vivront des citoyens juifs et arabes égaux en droit. Regroupement des localités juives de Judée-Samarie en 3 blocs de peuplement dans le cadre d’échanges de territoires.
Pas de concessions sur Jérusalem, capitale éternelle, une et indivisible de l’Etat d’Israël, mais totale autonomie des Lieux Saints non juifs avec liberté d’accès illimitée. Aide économique, partage de l’eau.

Négociations/concessions côté palestinien : reconnaissance d’Israël (mais pas de l’Etat « juif » d’Israël) dans les frontières du 4 juin 1967. Retour des « réfugiés »arabes à l’intérieur d’Israël. Pas un seul habitant juif sur le territoire palestinien. Le Fatah de Mahmoud Abbas n’a toujours pas aboli la charte de l’Olp qui a été théoriquement amendée par Arafat qui n’en avait pas le pouvoir légal.

Arafat a déclaré par lettre à Rabin que les textes faisant mention de l’obligation de détruire l’Etat d’Israël sont « inopérants » et « sans validité » (mais il n’a pas dit « abolis »). Donc cette Charte est toujours en vigueur et ce n’est pas le Hamas, qui vient d’intégrer l’Olp qui va s’empresser de la modifier, d’autant qu’il possède sa propre charte qui ne reconnaît pas et ne reconnaîtra jamais l’Etat d’Israël contre lequel le mouvement terroriste islamiste prône la poursuite de la lutte armée jusqu’à la disparition de « l’entité sioniste ». Qui gouverne chez les Palestiniens qui n’en finissent pas de se réconcilier ? Avec quel partenaire Israël signera un accord de paix : le Fatah ou le Hamas ?

Bien sûr, cette liste comparative est loin d’être exhaustive. Je n’ai rien oublié, je n’ai tout simplement pas la place de tout mentionner, les lecteurs me pardonneront.
La semaine dernière, Israël a autorisé l’entrée dans Gaza de 1.093 camions transportant 30.773 tonnes de biens et gaz.

La semaine dernière, une unité mobile de soins intensifs de Tsahal a sauvé la vie d’un Palestinien près de Jéricho.
La semaine dernière, tout comme cette semaine et chaque semaine à venir, Israël accueillera et soignera gratuitement des milliers de Palestiniens dans ses hôpitaux.

La semaine dernière, 8 roquettes ont été tirées sur le sud d’Israël depuis Gaza. Des Palestiniens ont été arrêtés avec des poignards et grenades, s’apprêtant à commettre des attentats.

La semaine dernière, le grand Mufti de Jérusalem, Mohammed Hussein, ovationné lors d’une conférence à Ramallah, appelle au meurtre de Juifs: « l’heure de la résurrection n’arrivera pas tant que vous ne combattrez pas les Juifs. Le Juif se cachera derrière les pierres ou les arbres, Puis les pierres ou les arbres appelleront : Ô Musulman, serviteur d’Allah, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer ».

Alors, monsieur l’observateur permanent de l’Autorité palestinienne à l’Onu : vos dirigeants et votre peuple veulent-ils la paix ?

Israël souhaite sincèrement la paix, mais pas à n’importe quel prix. Israël ne se suicidera pas, nous gardons en mémoire le syndrome de Massada.

Je veux la paix car j’en ai assez de voir mes enfants quitter famille et travail 80 jours par an pour revêtir l’uniforme et se faire mitrailler par les terroristes de Gaza ou du Hezbollah, selon les années.
Je veux aussi la paix pour mes petits-enfants, mais à condition qu’ils puissent vivre en Juifs libres et indépendants dans leur Etat juif nommé Israël, à côté d’un Etat palestinien indépendant.
Sinon, on ne touche à rien, les Palestiniens resteront avec leur misère et leur désespoir, avec leurs dirigeants terroristes, sans courage, sans vision, sans avenir, sans salut.

On dit que le temps joue en faveur des Arabes. Pas si sûr.

Les premiers documents retrouvés évoquant le Peuple d’Israël datent de plus de 3 millénaires.
Haman, Hitler et Arafat ne sont plus là. Il en sera ainsi d’Ahmadinejad, du Hezbollah, du Hamas et même de Mahmoud Abbas.

Et nous serons encore ici, Peuple juif sur sa Terre d’Israël, regardez le pays que nous avons construit en 64 ans…

Marc Femsohn – 27 janvier 2012

Guysen.com







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap