toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des djihadistes africains déclarent la guerre à la France


Des djihadistes africains déclarent la guerre à la France

(Ces illuminés sont connus pour enlever des femmes occidentales, lesquelles sont utilisées comme esclaves sexuelles. )

Le chef présumé du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO), présenté comme une dissidence d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a menacé la France dans un enregistrement vidéo.

« Nous déclarons encore une fois la guerre à la France qui est contre les intérêts de l’islam », déclare en arabe dans cette vidéo le Mauritanien Hamada Ould Mohamed Kheirou, la tête couverte d’un turban et portant des lunettes fumées.

Loading...

Il ajoute que « le Jihad sera exporté partout où cela sera nécessaire et que pour Dieu, il faut être prêt à tout », selon ses propos traduits par un interprète.

Dans cette même vidéo défilent les images de trois Occidentaux (deux Espagnols, un homme et une femme, et une Italienne) enlevés fin octobre dans un camp de réfugiés Sahraouis près de Tindouf, en Algérie. Le MUJAO, groupe jusqu’alors inconnu, a revendiqué ces enlèvements.

La dernière partie du film revient sur l’idéologie du groupe et ses ambitions affichées, en particulier « imposer la charia dans toute l’Afrique de l’ouest ». La pratique d’un islam « pur et dur » y est vantée par de jeunes combattants noirs.

La Mauritanie a lancé la semaine dernière un mandat d’arrêt international contre Hamada Ould Mohamed Kheirou, alias Abou Qumqum. Ce mandat vise également trois autres Mauritaniens, dont Moustapha Ould Limam Chafi, homme d’influence en Afrique de l’Ouest qui a notamment négocié la libération d’otages occidentaux d’Aqmi. Ils sont accusés d’être des « membres influents » de la branche maghrébine d’Al-Qaïda, de « financement du terrorisme » et appui « à des groupes terroristes » au Sahel. Aqmi opère dans cette vaste zone difficile à surveiller et contrôler où elle a multiplié, depuis ses bases du nord du Mali, attentats, enlèvements d’Occidentaux et trafics divers, y compris de drogue.

Au total, douze Européens, dont six Français, sont retenus en otage dans le Sahel.

 Source : Le Figaro, via Poste de Veille

Learn Hebrew online




Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *