toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Turquie/France : Loi sur le génocide arménien : Erdogan appelle à la violence urbaine


Turquie/France : Loi sur le génocide arménien : Erdogan appelle à  la violence urbaine

L’agitation se développe autour de la question arménienne et des réactions des « islamistes modérés » d’AKP.

Cette seconde question juive, ces controverses autour du destin du peuple Arménien, cette autre nation refusant de ployer devant le diktat djihadiste, agissent comme un révélateur..Quand des secteurs entiers de villes de France ne sont plus garantis par la loi

Cette seconde question juive, ces controverses autour du destin du peuple Arménien, cette autre nation refusant de ployer devant le diktat djihadiste, agissent comme un révélateur. Quand des secteurs entiers de villes de France…

Loading...

On pourra discuter sur l’opportunité du vote d’une nouvelle loi mémorielle peut-être inefficace.Elle ne serait pas la seule loi dans ce cas.

Après Timour Leng, timoré Lang…

Quand des secteurs entiers de villes de France ne sont plus garantis par la loi, que la police y fait profil bas, cela doit-il signifier que toute loi doive être abrogée ? Est-ce qu’à l’inverse, cela ne veut-il pas dire que force devra, coûte que coûte, rester à la loi ?

Quand une enthousiaste de la prison vestimentaire, -une niqabisés « volontaire », jetant à la figure de ses voisins, vingt-quatre heures par jour, trois cent soixante cinq jours par an, l’infériorité institutionnelle de la femme et son impudeur inhérente », lorsqu’elle n’est pas emprisonnée dans un sac-vêtement- lance un défi public à la loi interdisant ce vêtement, jusqu’à venir ainsi harnachée devant les caméras de télévision, pour proposer sa candidature à l’élection présidentielle, avec pour programme d’opposer la charia à la loi démocratique, cela veut-il dire qu’il faut baisser les bras et abroger la loi défiée, ainsi que toutes les lois niées par la charia?

Si l’on répondait oui, autant devoir donner tout de suite le pouvoir à Boko Haram (et à ses alter ego) ; Boko Haram qui a envoyé ses assassins fanatisés tuer quarante fidèles chrétiens du Nigéria, à l’occasion des offices de la nuit de Noël.

Le vote des députés français a provoqué l’ire du successeur revendiqué des pogromistes génocidaires de 1915

Learn Hebrew online

Le modéré Erdogan, -que les Turcs défenseurs du kémalisme et/ou des éléments de démocratie en Turquie n’appellent plus que Erdo gan-gster-, a tonné : Ça ne se passera pas comme ça, et on va voir ce qu’on va voir!

En effet, on a vu 

Une fatwa a été lancée contre la France et les Français. Elle a deux premières entrées principales :

Loading...

1° Elle accuse la France, d’avoir elle-même commis un génocide, sur la personne des Algériens, de 1945 à 1962. De ce fait, la représentation nationale française devrait s’appliquer le principe : qu’il ne faut pas reprocher aux autres ce que l’on fait ou que l’on a fait soi même.

La grossièreté du procédé reprend le double principe de la propagande totalitaire, chère à Goebbles, telle qu’il le formulera : mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose! plus le mensonge sera gros, plus il aura de chance d’être cru !

On pourrait croire que la société française, et que ses élites politiques en particulier, traiteraient par le mépris le mensonge totalitaire du modéré d’Ankara.

Malheureusement, nos élites poiltiques et médiatiques comportent beaucoup trop de personnages dont l’ambition dévorante, est comme le petit satellite de leur nombril : ce sont des individus dont la culture, le courage et l’intelligence, sont inversement proportionnels à leurs objectifs.

Je voudrais me tromper, mais je ne crois pas risquer gros, en pariant que le capitaine de pédalo va plonger sur l’occasion. S’il parle, dans cette affaire, ce sera pour donner raison à Erdogan, ce modéré qu’il voudrait voir intégrer l’union européenne et, pourquoi pas, y devenir président de la bureaucratie touche à tout.

2° Valérie Boyer, est prise dans la mire de violents personnages, indignés que l’on puisse dénoncer et refuser d’oublier les massacres génocidaires de 1915, dont les Arméniens ont été victimes.

La députée UMP est injuriée. Elle est grossièrement insultée et menacée, sur son propre site squatté par des pirates informatiques s’exprimant en turc et en anglais.

On va nous peut-être dire que comme, pour l’attentat de Damas, il ne s’agit que d’une manipulation.

Si ceux qui ont menacé Valérie Boyer n’étaient pas en mission, si le nouveau Grand Turc et les siens n’avaient rien n’a voir avec ces pirates menaçants, qu’ils les désavouent et dénoncent cette action !

Qu’ils s’engagent à les trainer devant les tribunaux turcs, pour action provocatrice visant à salir la réputation de la paisible démocratie de l’islamisme modéré, en s’attaquant, en France, physiquement à la liberté d’opinion et d’expression.

À la suite du vote et de la réaction du chef modéré d’AKP,notre Jack Lang est ressorti de sa boite

Celui que les mauvaises langues de son propre parti, et il n’en manque pas, viennent de baptiser « monsieur le timoré Lang, ou « timore Lang », par référence, -et par dérision-, à l’Attila turc, a critiqué le vote français.

On ne saura pas sa position sur le fond, à savoir : que pense-t-il de ce qui s’est passé en 1915 sur le territoire de l’Arménie turque ? Y a-t-on tué, -en grand et en détail-, tous les Arméniens dont on pouvait se saisir ?

Tout le monde aura deviné la cause du jeu de mot qui fait florès chez certains socialistes? 

Erdogan et les siens seraient des victimes. Le méchant gouvernement français du mauvais Sarkozy stigmatiserait les Turcs vivant dans notre pays.

Il serait absolument inconvenant de parler, d’étudier et de dénoncer les massacres d’Arméniens de l’année de 1915.

Dans le même ordre d’idée, comme il est devenu inconvenant et même « xénophobe » d’apprendre aux élèves ce qui s’est passé à Poitiers en 732, comme il  est devenu stigmatisant de faire étudier le Cid de Corneille et la « chanson de Roland », il serait absolument déplacé de suivre les traces de la geste sanglante de Timour Leng et de l’épopée ottomane.

La connaissances des ces événements et l’étude de ces œuvres littéraires, par les citoyens français et leurs enfants, contrarieraient l’intégration nécessaire de la Turquie, telle que l’a édifiée la conquête et l’islamisation, une Turquie se débarassant aujourd’hui des acquis du kémalisme*1.

Tiens, notre timoré Lang, comme son capitaine de pédalo, ont-ils jamais manifesté la moindre sympathie publique pour les millions de Turcs attachés au kémalisme, en tant que voie vers la démocratie politique dans leur pays ?

On me dira qu’après tout, on est peut-être injuste avec ce brave modéré d’Ankara, et que peut-être sa langue n’a-t-elle fait que fourcher?

Je voudrai conclure sur cette autre information. Elle concerne encore la modération des islamistes au pouvoir à Ankara : On sait qu’une gigantesque nappe gazière a été découverte, sous les eaux des zones maritimes d’Israël et du sud de la république de Chypre. Pour exploiter cette nappe, ne coopération s’organise pour entre les deux pays.

La coopération économique, entre peuples libres, indispose notre modéré d’Ankara. Il tonne, il menace, notre modéré. Cela ne lui plait pas, au modéré d’Ankara, que Grecs et Juifs coopèrent, en tant que peuples égaux.

Cela lui échauffe les oreilles, à notre modéré, que Chypre, -dont la partie nord est toujours occupée par l’armée turque et dont la capitale a été partagée par un mur qui ne protège pas les cypriotes turcs contre des attentats que les cypriotes grecs n’ont jamais organisés-, coopèrent avec Israël.

Ça le gène, notre modéré, parce que les deux pays disposent ensemble d’une vaste zone de richesses minérales, beaucoup plus importante que les réserves saoudiennes.

C’est dans ces conditions que Timore Lang nous propose de ne pas nous préoccupper de la violence verbale du modéré, qu’il verrait peut-être bien devenir Président de l’union européenne ?

Peut-être va-t-il proposer, à son capitaine de vaisseau des eaux du lac du parc du Luxembourg, de constituer une commission d’enquête, investiguant sur le prétendu génocide que la France aurait mis en œuvre sur les Algériens, de 1945 à 1962, comme l’en accuse le modéré d’Ankara ?

Erdogan et les siens viennent de montrer qu’ils ne rigolent pas, que leurs menaces sont à prendre au sérieux. 

Évidemment, vous ne le saurez pas en lisant le quotidien « le monde ». Vous ne l’apprendrez pas en regardant BFMTV ou Antenne2, l’une et l’autre continuant à nous servir la berceuse du « printemps de la révolution arabe » : que le modéré d’Ankara a mis ses flingues chargés sur la table. Mieux, ou plus, il a commencé à défouraillé.

C’est ainsi que, mercredi 21 décembre, des navires de guerre turcs son venus canoner les zones maritimes autour de la nappe gazière Israélo-cypriote.

C’est peut-être à vous, mais vous n’y toucherez pas !

Erdogan se voit en Calife. Il revit 1912, la guerre des balkans. Mais il se dit que cette fois, grace à la bureaucratie bruxelloise qui dissout les vieille nations européenne, les démoralisant et les désarmant, il a peut-être plus de chance de vaincre que n’en avait la « sublime porte ». Il teste. Il provoque : la nappe gazière, c’est peut-être à vous, de par la loi internationale, mais moi, moi le nouveau Grand Turc, je considère et je décrète :

qu’il ne vous est pas permis d’exploiter vos ressources minérales. Cela vous est interdit, j’ai dit !

Vendredi 23 décembre, Christophas, le Président cypriote répondra à l’oukaze et aux canonades l’accompagnant. Il répondra avec dignité, et en ne se laissant pas impressionner. Il dénoncera l’acte de guerre d’Ankara et mettra Erdogan en garde, contre les conséquences de ses actes de pur et simple banditisme.

Écoutons les mots du Président Grec, ce ne sont pas les paroles d’un lâche. Ce sont des phrases dignes des Athéniens des Thermopyles. Elles sont dans le sillage moral de ces hommes qui sauront faire front, qui tiendront tête, -à un millier-, à une cohue inconsciente de plusieurs centaines de mille d’esclaves auxquels il était interdit de penser. Ces mille, contre un million, préserveront Athène, cité mère de la Démocratie politique :

« (…)si la Turquie ne change pas sa diplomatie des embarcations à canons, et si elle ne cesse de jouer le shérif du secteur, les implications ne seront pas bonnes pour toute la région, ni pour le peuple turc, et surtout, pas pour les Turcs cypriotes(…). »

On nous dit encore que nous serions confontés à une idéologie modérée, que nous aurions affaire à une politique modérée qui, pour faire diversion, s’autorisent à lancer des fatwas. Nous serions confrontés à une politique modérée mentant avec impudence, avec cynisme, agissant désormais- pour inciter à la violence contre leurs voisins- les jeunes d’origines algériennes ou turques des cités françaises

C’est ainsi qu’à cet effet, répétons-le, Erdogan n’hésite pas à inventer un génocide « perpétré par la France, entre 1945 et 1962 ».

C’est ainsi aussi que, samedi 24 décembre, dans une petite salle de cinéma municipal de banlieue, un certain Ramadan et une certaine Bouteldja, s’exprimant aux côté du stalinien Gresh, appelleront à un « printemps arabe en France »(…)« à un printemps contre les « colonialistes », à un printemps contre les « oppresseurs », contre les « discriminateurs », en faisant adpter un appel invitant à une révolte générale s’inspirant de l’automne 2005*2.

Je voudrai me tromper, mais je crois malheureusement que je ne trouverai personne qui pourra m’assurer que le capitaine de pédalo, toujours flanqué de timoré Lang, ne se laissera pas entrainer là où Erdogan- Ramadan-Bouteldja veulent le mener.

Alon Gilad pour Israël-flash


 Note

*1 Kémal Pacha Attatürk et son courant révolutionnaire national, se réclamaient des principes de la révolution française. Kémal et ses proches voyaient, chez les Jacobins, la source de leur inspiration politique et sociale. Confrontés à des adversaires considérant la liberté de conscience et d’opinion comme étant une opposition à la volonté divine, les kémalistes défendront, de façon plutôt musclée, les premiers pas de la Turquie sur un chemin qu’ils pensaient pouvoir mener tous les Turcs vers la pleine liberté politique et le mieux être général. Les femmes de France ne disposaient pas encore du droit de vote que le kémalisme l’avait donné à toutes les Turques.

*2 prétextant une grenade qui n’avait pas été envoyée dans la mosquée devant laquelle étaient massés « les jeunes » et les « moins jeunes », des dizaines de communes plus ou moins importantes connaîtront les nuits d’incendies de centaines de véhicules stationnant sur les parkings des cités HLM, les affrontements recherchés avec les forces de police, les incendies de stations services, d’écoles, de gymnases, les destructions d’abri-bus, d’autobus, et le meurtre de deux « céfrans », deux « faces de craie »… Ce serait cela, la substance effective du « printemps en France» qu’il faudrait déclencher dans tout le pays, ces actions de la terre brûlée ?

Si l’on en croit la Dame Bouteldja, si l’on suit les raisonnements tortueux et « jésuitiques » du sieur Ramadan- si on se laisse endormir par la drogue intellectuelle de la scolastique absurde de leurs supporters, généralement des orphelins de la bureaucratie totalitaire moscovite- l’espoir des enfants de travailleurs et d’anciens travailleurs immigrés passerait par la dévastation du pays. AG





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *