toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Juifs et le FN : Une impossible histoire !, par Ori Haaker-Chijner




On ne compte plus les débats, les articles ou les entrefilets concernant le FN à l’approche du scrutin présidentiel français de 2012.

Créditée par certains instituts de sondage de près de 20% des suffrages pour le premier tour des élections de mai prochain, elle ne créera pas, on s’en doute, la surprise si elle devait être présente au second tour face à un autre candidat (lequel ?, nul ne peut encore le savoir).

Symptomatiques de l’état de décrépitude dans laquelle se trouve la France aujourd`hui, les extrêmes (droite et gauche) vont faire le plein de voix. La peur n’a jamais été bonne conseillère loin s’en faut.La situation critique de l’économie d’une grande part de l’Europe, dont la France, est loin d’être épargnée, les spectres réalistes (pas réalisables en l’instant) quant à une fin proche de l’euro (pas avant les élections, Sarkozy n’étant quand même pas kamikaze), alimentent en fait l’aura de la présidente du FN dont c’est un des chevaux de bataille depuis 10 ans.

Pour nous Juifs, israéliens double-nationaux et pour ceux de nos proches vivant en France se pose la question du « pour qui voter ».

Certes, aucun des partis de l’échiquier politique ne propose une politique favorable à Israël, ou du moins « équilibrée ». Au contraire, tous proposent une politique disproportionnée de soutien au terrorisme palestinien d’une part, et de délégitimation d’Israël en parallèle.

Je ne reviens pas ici sur le vote de la France à l’Unesco, ni sur l’érection du drapeau palestinien à Paris au siège de l’Unesco le 13 décembre à 11h07, une date à se souvenir pour longtemps et pour lequel je préconise que tous les doubles nationaux que nous sommes n’entrions dorénavant en France qu’avec notre passeport israélien et non plus français.

Ce vote juif qui ne représente aucun poids politique en France, (nous ne sommes pas aux USA) focalise malgré tout beaucoup de médias.

Que pèsent 500 000 citoyens dans un pays de 63 millions d’habitants ?

Sur ce demi-million de personnes combien ont une carte d’électeur et votent, guère plus de 200 000 …

Learn Hebrew online

Une fois de plus, c’est l’arbre qui cache la forêt du vote musulman qui lui en effet se compte en millions de voix réelles et vont compter dans la balance.

Il est clairement affiché par tous les partis politiques que leurs programmes, sans exception, comportent une ligne de soutien sans failles aux palestiniens, une ligne sans failles en défaveur d’Israël, juste continuation de la politique arabe de la France initiée par de Gaulle dans les années soixante et actée depuis 1967.

Dans ce contexte, les Juifs électeurs français ne savent plus trop pour qui voter (les autres non plus d’ailleurs puisque les partis de gouvernement, PS et UMP ne proposent pas un programme politico-économique rassurant à court ou moyen terme).

Cela renifle beaucoup les années 30 et l’avènement d’Hitler au pouvoir.

Combien de Juifs allemands ont voté pour le Führer naïvement convaincus de la République de Weimar. On a vu où cela les a menés !

La situation se présente dans certaines lignes de la même manière.

Il serait par contre naïf et imbécile de croire que Marine le Pen « karcherise » les banlieues. Il l’est tout autant de croire qu’elle a une stratégie économique qui soit crédible (cela m’apparente trop du poujadisme).

Elle ne changera pas plus la situation sur le terrain concernant les musulmans, car elle ne le peut pas à moins de générer une guerre civile à l’issue douteuse.

On voit d`ici Paris étouffé par le siège d’une révolte d’envergure dans les banlieues.

Enfin il serait encore plus naïf et imbécile de voir en elle, une fille démarquée de son père (n’en déplaise à Frédéric Sroussi dans sa chronique de Israël-Flash du 13 décembre : http://www.israel-flash.com/2011/12/marine-le-pen-les-juifs-et-israel-les-pour-et-les-contre-d%E2%80%99un-vote-fn/#axzz1gVTCWvQV ).

Non, elle n’a pas changé d’un iota et ses déclarations hypocrites ne sont là que pour s’allier quelques voix de Juifs franco-israéliens justifiant sa politique.

Elle préconise aussi l’interdiction de la double nationalité et que les expatriés ne puissent bénéficier de leurs retraites ou de leurs droits, quand bien même ils auraient vécu et travaillé en France avant de construire ailleurs.

Elle n’a  jamais soutenu Israël ou les Juifs et ne le fera jamais. Son acharnement à vouloir venir en Israël officiellement va en ce sens.

Que l’on se le dise une fois pour toutes.

Ses propos en public sur la Shoah ne sont que du maquillage médiatique pour éviter la condamnation de négationnisme et elle ne se démarque à aucun moment des idéaux de son père. Sans quoi elle aurait fondé son propre parti du type de Villiers en son temps.

Il est facile de succomber aux chants des sirènes d’un idéal que l’on veut entendre, mais qui ne peut être.

Voter pour le FN condamnerait encore plus les juifs de France à l’exclusion par ceux des citoyens non juifs qui ne manqueront pas d’utiliser ces voix contre les juifs eux-mêmes, trouvant là encore une excuse de plus pour m’attaquer plus avant à Israël.

Ceux qui croient au final que cela engendrerait une plus grande alyah vers Israël se trompent outrageusement. Si les juifs de France continuent de quitter leur patrie de naissance, beaucoup émigrent vers le Canada par exemple où il est plus facile de reconstruire sa vie qu’en Israël où si on ne vient pas avec des convictions sionistes profondes et un idéal extrêmement élevé, il est difficile de résister.

Tout ceci ne sont donc que leurres.

Il me paraît bien judicieux de porter son bulletin dans l’urne, afin d`avoir accompli son devoir de citoyen, d’y déposer un bulletin blanc au 1er tour et de voir. Pour le second tour, il trop tôt pour en parler.

Voter le Pen est un vote d’une dangerosité extrême qui ne pourra donc que nuire davantage aux juifs de France et à Israël. La démarche démagogique du FN va porter un certain nombre de fruits, certes. Ils ont déjà en leur staff leurs « musulmans bonne conscience » et « juif bonne conscience ».

Et si certains des cadres du FN ne sont pas « si racistes que cela », (NDLR : « certains de ») leurs électeurs le sont et de façon acharnée, véritables vichystes qui n’hésiteront pas à engendrer de nouveaux pogroms contre les juifs, bien avant qu’ils n’osent s’en prendre aux musulmans.

Que ceux qui n’ont pas encore ouverts leurs yeux les décillent avant qu’il ne soit trop tard.

Si Marine le Pen n’est certes pas Hitler, elle et son parti n`en sont pas moins un parti fasciste, raciste, judéophobe  et anti-israélien.

A bon entendeur, salut !

Source : Terre promise, Ori Haaker-Chijner





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *