toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le secret de l’innovation : « D’abord on fait et après on comprend », ou vice-versa ? Un exemple de collaboration franco-israélienne face à l’innovation.


Le secret de l’innovation : « D’abord on fait et après on comprend », ou vice-versa ? Un exemple de collaboration franco-israélienne face à l’innovation.

Lundi dernier, j’ai assisté à la journée dédiée à l’innovation franco-israélienne organisée par nos deux gouvernements. L’un des objectifs de cette conférence inédite était de permettre la rencontre, au plus haut niveau,  entre des sociétés françaises et israéliennes, spécialisées dans la high-tech, les nanotechnologies, l’énergie solaire ; trois domaines où l’innovation est incontournable.
Avec plus des 500 participants,  la présence de ministres français et israélien,  de hauts responsables de la fonction publique, de nombreux dirigeants de grandes entreprises, cet événement a connu une mobilisation impressionnante des acteurs économiques israéliens et français.
Parmi les intervenants, c’est la  présentation du directeur de la jeune entreprise israélienne, « Orca Interactive », Ofer Weintraub,  que j’ai trouvé particulièrement intéressante. « Orca Interactive » travaille avec France Telecom depuis quelques années. Un partenariat dont M. Weintraub à souhaiter partager avec nous,  avec beaucoup humour, les difficultés qui ont accompagnées les premières étapes de leurs projets communs. Des difficultés dues selon lui, aux différences culturelles entre nos deux pays.
Pour présenter les différences d’approche face à l’innovation entre Israel et la France, M.Weintraub a utilisé l’expression en hébreu « ???? ????? » –  Naase ve Nichma – « D’abord on fait et après on comprend ”. Cette expression tirée de l’ancien Testament apparaît dans le passage sur la réception des Dix commandements par le peuple Juif. Quand Moise descend du Mont Sinaï, il présente en effet les tables de la loi au peuple juif, en leur disant  « Naase ve Nichma » : D’abord on accepte la loi divine et ensuite seulement on la comprendra.
 Cette réponse est encore d’actualité selon M. Weintraub. Elle reflète fidèlement l’approche israélienne devant l’innovation. La méthode israélienne est d’abord de s’engager à accomplir un projet, pour ensuite seulement en analyser tous les aspects. En revanche, l’approche française face à l’innovation est d’analyser d’abord, et même scrupuleusement tous les aspects d’une idée pour ensuite seulement commencer à la réaliser.
Selon M. Weintraub, les israéliens préfèrent réagir et agir rapidement, de manière à s’adapter le plus vite possible aux nouveaux défis, qu’ils abordent avec confiance et pragmatisme. Mais parfois cette approche aboutit à des échecs,  dus à une mauvaise planification des taches ou d’identification des objectifs. Parfois aussi, la rencontre entre les deux approches créée des attentes différentes et même un manque de compréhension.
L’exemple de réussite aujourd’hui de la collaboration entre France Telecom et Orca Interactive montre qu’il est possible de surmonter ces différences, de méthodes, de mentalités,  pour travailler  mieux et ensemble. Il n’y a pas de d’approche à l’innovation qui soit meilleure qu’une autre.  C’est plutôt le mélange de différentes idées, qui semble une clé du succès… Car même si le peuple d’Israel a accepté la Tora sans réfléchir, c’est quand même Moise, leur chef, qui a fait le travail de réflexion pour eux, non ?

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap