toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bande-annonce : Le Policier de Nadav Lapid


Bande-annonce : Le Policier de Nadav Lapid

L’art et la réalité se confondent dans le film » Le Policier » de Nadav Lapid, qui sortira en 2012 en France. L’histoire présent un groupe de jeunes radicaux, inspirés du groupe terroriste allemand « Baden-Meinhoff », qui décident de se confronter à l’ordre social contemporain en planifiant le kidnapping de plusieurs « grandes fortunes » du pays.

Récompensé par le prix du public au « Festival de 3 continents » à Nantes ce mois de novembre, et par les prix du meilleur scénario et de la meilleure photographie, au Festival du cinéma de Jérusalem, « Le Policier » est le premier long métrage de Lapid, 36 ans.

Il est rare pour un artiste, que la réalité rattrape sa création. C’est pourtant ce qui s’est passé dans le cas de « Le Policier », puisque l’avant première de « Le Policier » en Israël, dans le cadre du Festival du Cinéma de Jérusalem, a eu lieu seulement deux jours après le début des manifestations des indignés sur boulevard Rothschild à Tel-Aviv, 5 ans après l’écriture du scénario du film (sauf que dans la réalité, les indignés israéliens sont pacifistes).

« La manifestation d’un million » à Kikar Ha’Medina à Tel-Aviv. Photo: Itamar Grinberg

« Il est le temps pour les pauvres de devenir riches, et pour les riches de mourir. L’état juif est devenu un état de maîtres et d’esclaves : ceux qui possèdent un jet-privé et ceux qui n’ont pas d’argent pour prendre le bus. L’état nous appelle à garder le calme mais le calme est un mensonge, et le mensonge est un déshonneur »- sont les paroles de l’une des activistes dans le film.

Au-delà du lien entre la réalité et l’imagination, le film examine l’image du modèle masculin israélien et évoque un questionnement personnel du réalisateur sur la virilité, illustré par le personnage du policier Yaron (le comédien Iftach Klein), chargé d’arrêter le groupe révolutionnaire.

Yaron se trouve au coeur d’un groupe de policiers d’élite, appartenant à une unité anti-terroriste de la police israélienne. Ses compagnons et lui sont l’arme, le fusil pointé par l’État sur ses adversaires, «l’ennemi arabe». Yaron adore l’unité, la camaraderie masculine, son corps musclé, sa beauté.
Sa femme est sur le point d’accoucher ; il pourrait devenir père d’un moment à l’autre. Sa rencontre avec un groupe peu commun, violent, radical, le confrontera à la guerre des classes israélienne et à celle qu’il livre à l’intérieur de lui-même.

source : coolturel







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap