toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

UNESCO: la Syrie élue au Comité des droits humains – UN Watch appelle l’UNESCO à annuler cette décision


UNESCO: la Syrie élue au Comité des droits humains – UN Watch appelle l’UNESCO à annuler cette décision

UN Watch a appelé aujourd’hui le Conseil exécutif de l’UNESCO, comprenant les Etats-Unis, France, le Royaume-Uni et d’autres démocraties occidentales, à contrer l’ élection à l’unanimité de la Syrie au Comité des droits de l’homme traitant directement des questions de droits humains alors même que le régime de Bachar al-Assad maintient sa campagne de violence contre ses propres citoyens.

L’élection de la Syrie est intervenue juste un jour avant que la Ligue des États arabes ait décidé de  suspendre l’adhésion syrienne en son sein.

« La suspension de la Ligue arabe de la Syrie est dénuée de tout sens lorsque ses Etats membres élèvent la Syrie au Comité des droits de l’homme à l’ONU», explique Hillel Neuer, directeur exécutif d’UN Watch basé à Genève.
« Il est honteux pour l’agence de l’ONU de la science, la culture et l’éducation d’élire un pays qui réprime son propre peuple et l’habilite à trancher les questions touchant aux droits humains à l’échelle mondiale.

Loading...

Neuer souligne que la décision du conseil d’administration n’est pas vraiment surprenante, étant donné sa composition » Cet organe a récemment accueilli de nouveaux membres qui portent une série d’atteintes aux droits humains, comme l’Arabie saoudite, Cuba, le Pakistan et la Russie. » La Syrie était déjà au conseil exécutif,  note Neuer,  »comme l’étaient d’autres pays peu respectueux des droits humains, comme le Venezuela, le Zimbabwe, le Bélarus, la Chine, le Vietnam et l’Algérie. »
Selon l’ONU, la répression en Syrie  sur les manifestants s’opposant au régime a fait plus de 3500 morts au cours des huit derniers mois.

«En récompensant le régime meurtrier de la Syrie en le dotant d’une légitimité internationale, l’UNESCO a mis en danger les intérêts fondamentaux des Etats-Unis et ses alliés, contre la sécurité nationale, la stabilité régionale et les valeurs démocratiques. »
La Syrie siégera dans ce Comité pour une durée de deux ans dont les  30 membres examinent les conventions et recommandations, «les communications … relatives à l’exercice des droits humains», selon le site Web de l’UNESCO. La Syrie a également rejoint le comité des 23 membres des organisations internationales non-gouvernementales, dont le mandat est d’encourager les groupes d’activistes approuvés pour aider à la réalisation des objectifs d’ensemble de l’UNESCO.

Dans une tentative de protéger l’administration de l’UNESCO de la critique, le directeur exécutif de l’agence, Mme Irina Bokova, insiste pour dire qu’elle avait les mains liées. Elle a même rompu avec le protocole en commentant que le choix du conseil d’administration n’était pas une bonne idée.

« Le directeur général et le secrétariat sont liés par les décisions des Etats membres et ne sont pas censés faire des commentaires sur eux », a déclaré Sue Williams, porte-parole principal de l’UNESCO.
« Cependant, étant donné les développements en Syrie, le Directeur général ne voit pas comment ce pays peut contribuer aux travaux des comités. »

La directrice Irina  Bokova, au nom de l’UNESCO, se bat pour surmonter une coupure soudaine de fonds américains pour l’agence après une autre décision controversée – à savoir le vote, le mois dernier par une majorité d’Etats membres de l’UNESCO  à admettre la Palestine comme membre à part entière.

Les Etats-Unis paie 22 % des budgets de toutes les agences de l’ONU. Les paiements américains ont été coupés pour l’UNESCO en raison de la législation américaine qui interdit le financement d’une  partie de l’ONU qui reconnaît la Palestine, et qui n’est pas reconnue par l’organisation comme un pays indépendant.

Learn Hebrew online

Pourtant, Mme Bokova a fait les manchettes plus tôt ce mois lorsqu’un  de ses directeurs de la communication a convoqué l’ambassadeur d’Israël à l’UNESCO pour se plaindre d’un dessin publié dans le journal israélien Haaretz.

Haaretz a précisé que ce dessin animé était une réponse à la colère du gouvernement israélien sur la décision d’admettre la Palestine.

Ileana Ros-Lehtinen, qui préside la commission des affaires étrangères à la Chambre des représentants aux Etats-Unis, commente  les développements à l’UNESCO disant  que l’agence « continue à se surpasser avec un comportement étonnant et dangereux. »

Loading...

Alors que les Etats-Unis et certains alliés clés, y compris la Grande-Bretagne et la France, sont membres du conseil d’administration de l’UNESCO, les démocraties occidentales sont en minorité en son sein. Le Canada, qui a rejoint les Etats-Unis en s’opposant à l’adhésion palestinienne de l’UNESCO, mais n’est pas membre du conseil d’administration, a déclaré à UN Watch qu’il regrette cette décision d’élire  la Syrie.

« Bien que le Canada ne soit pas impliqué dans cette décision, nous  trouvons très troublant de constater que la Syrie a été désigné par le groupe arabe à l’UNESCO en tant que membre du Comité sur les conventions et recommandations, étant donné la violation constante et répétée du régime d’Assad contre les droits de l’homme», a déclaré Joe Lavoie, porte-parole canadien du ministre des Affaires étrangères, John Baird.«Le Canada continue fortement et fermement d’appeler Assad à se retirer».

UN Watch a souligné mardi qu’une résolution soutenue par une majorité écrasante à l’Assemblée générale des Nations-Unies du « troisième » comité –  traitant des droits humains – soutient les demandes syriennes pour le respect de son «intégrité territoriale» et «indépendance politique» – alors même que la Syrie est vivement condamnée pour sa répression violente.

GENEVE, 23 novembre
Résumé et adapté par Aschkel pour Israël-flash –.unwatch







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *