toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Ras le bol de cette affaire de passerelle… par Moshé Aschkelon


Ras le bol de cette affaire de passerelle… par Moshé Aschkelon

La « passerelle des maghrébins » qui permet aux touristes d’accéder au Mont du Temple sur  l’esplanade dite « des mosquées » a besoin d’être rénovée car elle est dangereuse pour la sécurité des personnes.. Ces travaux sont régulièrement repoussés, et Moshé d’Aschkelon nous donne son sentiment dans le texte ci-dessous :

L’annonce de la remise en cause (sous la pression du monde musulman) de la démolition de la  »passerelle des maghrébins », menant à l’Esplanade du Temple, profanée par les Arabes musulmans occupant une partie d’Eretz Israël, provoque au sein du Peuple Juif, légitimement et à plus d’un titre, des réactions passant de la simple déception à l’exaspération et à la colère…

Cette situation qui semble prétendre remettre en question, une fois de plus, la souveraineté Juive Israélienne sur son sol, ébranle la classe politique, divise les Juifs et fait le jeu de tous les amalécites travaillant à annihiler notre Pays et notre Peuple…

L’actuel débat autour de la passerelle menant à l’Esplanade du Temple profanée par les musulmans, ne tombe pas (et ce n’est pas un hasard) au meilleur moment.

En effet l’heure n’est pas particulièrement propice à un combat, à l’évidence insuffisamment préparé, et dont l’issue est incertaine… alors que d’autres enjeux vitaux doivent mobiliser une partie de nos moyens…

Point n’est besoin d’être un grand stratège pour déceler dans la situation actuelle une des conséquences du comportement passé de certains d’entre nous, élus alors à la gestion de l’Etat d’Israël, qui par leur laïcité où pour d’autres raisons, semblent avoir laissé à D.ieu le soin de faire face à leurs obligations… quelquefois en évoquant la confiance que tout Juif doit avoir en Lui… mais comme on dit…  »game zo lé tova ».

Il est vrai que pour ce qui est du passé, on a coutume de dire qu’on est toujours plus  »Hakham » après les faits…

C’est vrai… nous n’en serions pas là… SI… en 1967 les constructions profanant les sites sacrés du Judaïsme avaient été totalement détruits dans les combats… mais avec des SI… bref vous connaissez la suite…

Néanmoins, l’action ne peut céder le pas à une négligence frisant un fatalisme qui n’a pas sa place dans la vie Juive…

Mes propos ne mettent pas en doute quoi que ce soit au plan religieux, mais notre confiance en H.M ne peut et ne doit nous autoriser à nous comporter de manière légère et irresponsable… Le Tanakh et le Talmud comportent des enseignements limpides en la matière…

Tout combat, et je le répète, celui-ci en est un et des plus sérieux, doit passer par un phase de préparation au risque de se comporter comme les Egyptiens en 1967 qui retournèrent chez-eux pieds nus…

Et en tant qu’Israélien émettant un avis, je me garde des  » Y FAUT QU’ON » et des  »Y A QU’A »…

Nous devons mener cette guerre avec intelligence et réflexion… C’est au moins aussi important de l’emporter sur ce chapitre que les armes à la main.

Mon avis est qu’il est plus que souhaitable d’initier une démarche visant à ce que toute construction, qu’elle soit chrétienne ou musulmane, qu’elle soit civile ou religieuse, édifiée sur un site Juif identifié comme sacré par et pour le Peuple Juif, et le profanant, fasse l’objet d’une procédure officielle, classant ladite construction comme profanation volontaire d’un site religieux du Judaïsme.

Jusqu’à ce jour, aucune juridiction, fut-elle civile, militaire ou religieuse n’a jamais (à ma connaissance du moins) édicté un quelconque acte juridique en bon et due forme, afin de faire connaître et reconnaître toutes les profanations commises sur les Lieux Saints du Peuple Juif au fil des siècles et jusqu’à nos jours… Qu’elles aient été commises par des chrétiens ou des musulmans… en Eretz Israël ou en dehors… en Occident ou au Moyen-Orient… La liste de ces lieux profanés est très longue, mais connue…

Cette lacune devrait être d’urgence enfin comblée, et donner lieu à une série de décisions, respectant scrupuleusement toutes les formes juridiques tant civiles que religieuses avec les précautions que cela requiert, afin qu’elles soient inattaquables et opposables à tous les antisémites de la planète, auteurs des profanations dont souffrent notre Peuple depuis des siècles…

Alors, et alors seulement, lorsque nous aurons des actes officiels en mains, attaquer la phase suivante qui est une information large et intègre du public, en n’oubliant pas nos programmes scolaires… Une campagne d’informations, qui aura été préparée scientifiquement et méticuleusement planifiée aussi bien auprès de la Communauté Juive de la Diaspora que de la Population Juive de notre Pays… puis (et seulement après) du monde non-Juif…

La dernière partie de toute cette action qui ne devrait pas durer plus de quelques mois tellement la situation est claire, est la restauration TOTALE de l’autorité Juive sur les sites que le monde non-Juif a profané et spolié à notre Peuple…

Vous me direz que je suis naïf et utopiste ?

Golda Meir disait… « Le pessimisme est un luxe, qu’un Juif ne peut jamais se permettre ».

Plutôt que de me lamenter, de critiquer, de condamner… je préfère remercier D.ieu pour ce qu’Il nous a permis de réaliser sur notre Terre, Eretz Israël, en 63 ans… je préfère continuer à espérer… à croire et à prier… en  »retroussant mes manches » et en redoublant d’efforts, suivant mes moyens, afin que se poursuive la reconquête Juive sur la totalité d’Eretz Israël…

Ashkelon le 28 novembre 2011

© Mosche Ashkelon  Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien vers la source

Et pour en savoir plus :

Passerelle des « Maghrébins » nouvelle capitulation de Netanyahou

 

Comme cela s’est passé à plusieurs reprises, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a une nouvelle fois fait stopper au dernier moment les travaux indispensables à la sécurité de la « Passerelle des Maghrébins » qui relie le Kotel à l’entrée de la mosquée construite à la place du Temple de Jérusalem. Les équipes de travail ainsi que les machines étaient déjà sur place pour commencer les travaux mais tout a été arrêté par « ordre venu d’en haut ».
Le scénario est exactement le même à chaque épisode : l’ingénieur en chef de la Ville de Jérusalem, les responsables des Pompiers ainsi que ceux de l’Office National des Antiquités sonnent le signal d’alarme (depuis un certain temps déjà) sur les dangers d’effondrement de cette construction en bois et exigent sa destruction pour construire une structure solide. Immédiatement, la machine de propagande musulmane se met en branle, accusant Israël « de projeter de porter atteinte à la Mosquée » et menaçant « d’un embrasement du monde musulman » au cas où les juifs touchaient à cette passerelle. Les autorités municipales font alors savoir qu’elles passeront outre ces menaces, premièrement parce qu’il s’agit d’une question de sécurité publique et deuxièmement parce qu’Israël est tout simplement souverain sur le Mont du Temple. Mais au dernier moment, le Premier ministre ordonne de tout arrêter « pour des raisons de sensibilité de la situation ».
Cette fois-ci, il s’agit d’avertissements venus à la fois de Jordanie et d’Egypte « sur des troubles dans le monde musulman que provoqueraient de tels travaux ». L’un des dirigeants des Frères Musulmans s’est même permis de menacer Israël à la télévision égyptienne, accusant « les sionistes de vouloir entrer en force pour saccager et profaner la mosquée Al-Aqsa ». Tout cela a suffi pour que le Premier ministre qui se fend toujours en déclarations enflammées pour Jérusalem de céder une nouvelle fois face au chantage inadmissible des usurpateurs musulmans.
Tout comme la construction juive à Jérusalem, « ce n’est jamais le bon moment » pour faire ce que n’importe quel Etat ferait, à savoir agir en vertu de sa souveraineté et de son droit. Et lorsqu’on cède sur nos droits naturels, on donne raison à ceux qui nous les contestent.

par Shraga Blum Israel7


 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap