toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le multiculturalisme et les dirigeants européens ont échoué. Manfred Gerstenfeld


Le multiculturalisme et les dirigeants européens ont échoué. Manfred Gerstenfeld

Le multiculturalisme en Europe de l’Ouest a définitivement échoué. C’est ce qu’ont dit la Chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre David Cameron et le Président français Nicolas Sarkozy. Ce que la très grande majorité de la population de leurs pays avait compris depuis des années, leurs dirigeants ont d’abord, mis bien trop de temps à le comprendre, et, par la suite, à l’admettre.

[do action= »insert-tableau »]

Le sort des rares dirigeants politiques qui étaient en avance sur leur temps est peut-être pire. L’ancien dirigeant du parti libéral néerlandais et ministre de la défense Frits Bolkenstein a été l’un d’entre eux…

Frits Bolkenstein

En 1991, il a publié un article, dans le quotidien De Volkskrant, dans lequel il exposait sa vision de la comparaison entre les cultures. Bolkenstein a résumé ses vues au cours d’une interview que j’ai réalisée avec lui, il y a quelques années : « La politique actuelle « d’intégration tout en maintenant l’identité culturelle [d’origine] » devrait se transformer en « intégration dans la société néerlandaise même si cela signifie devoir adapter sa propre culture ». Il ajoutait que lorsque  les valeurs islamiques des immigrants entrent en conflit avec les valeurs essentielles de la société néerlandaise, c’est cette dernière qui devrait prévaloir.

Pour ne laisser aucun doute, Bolkenstein remarquait encore que “ jugée selon les normes de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la civilisation dominante en Europe, à présent, est supérieure à la civilisation islamique. Toutes les civilisations sont fondées sur le fait de poser des jugements ». Il donnait comme exemples que la civilisation des Romains de l’Antiquité était supérieure à la civilisation des Gaulois, dans ce qui est aujourd’hui la France et que l’Allemagne démocratique d’après-guerre avait une culture supérieure à l’Allemagne de l’Est communiste.

Dix ans plus tard, quand Bolkenstein était commissaire européen, là non plus, ses collègues ne comprenaient pas encore ce qu’il avait perçu dix ans plus tôt. Bolkenstein a tenté par deux fois de soulever devant la Commission, le problème des sociétés multiculturelles en Europe et les risques d’une immigration musulmane sans limite. Ses collègues n’ont pas voulu ne serait-ce qu’évoquer ce sujet. Après coup, Bolkenstein a confié à un autre commissaire [européen] qu’il avait eu la sensation que les membres de la commission « le considéraient presque comme un raciste ». Son collègue lui a, alors, répliqué : « Tu peux enlever le terme « presque ».

Pour les Juifs d’Europe, peu de choses positives sont sorties de l’immigration musulmane de masse. Ou, pour le dire plus clairement : « Le flux massif et non-contrôlé d’immigrants des pays musulmans en Europe de l’Ouest, est l’évolution la plus négative pour les communautés juives européennes de ces cinquante dernières années. Beaucoup de ces immigrants importent de troubles préjugés antisémites depuis leurs pays d’origine et les inculquent à leurs enfants. Dans certains cas, l’antisémitisme de ces musulmans est bien plus violent que celui de membres des populations autochtones. Il ne fait aucun doute que la contribution des musulmans aux incidents antisémites en Europe de l’Ouest va bien au-delà de leur participation dans la population générale.

Comme c’est trop souvent le cas, les Juifs ont été les premières victimes. Comme d’habitude, ils n’en sont pas les dernières. En Partie à cause de la xénophobie européenne et en partie à cause de beaucoup de problèmes qu’un certain pourcentage de la population musulmane a provoqués, leur religion, leurs systèmes de valeur et coutumes font souvent l’objet d’attaques. Des sujets comme l’abattage rituel et la circoncision sont fréquemment pris pour cibles. Dans leur sillage, d’autres rituels juifs s’attirent des critiques et peuvent être menacés par la loi.

La vaste immigration de musulmans en Europe est aussi, de bien des façons, hautement problématique pour Israël. Une partie d’entre eux accroît l’incitation anti-israélienne. Le nombre de musulmans dans la population est suffisamment significatif, pour que de nombreux partis politiques cherchent à les apaiser, dans le but d’obtenir leurs suffrages. Lors d’élections serrées, leurs votes peuvent faire la différence. De plus, en s’accommodant du point de vue de la plupart des musulmans, concernant le conflit palestino-israélien, les hommes politiques européens ont trouvé un moyen bon marché de leur offrir quelque chose qui ne coûte rien à ces partis.

Autant les Juifs d’Europe qu’Israël peuvent seulement regretter qu’il ait fallu autant de temps aux dirigeants européens, pour reconnaître publiquement l’échec de cette version de multiculturalisme qui a été, sans succès, mise en pratique dans de nombreux pays européens. Un tel délai pour commencer à comprendre représente une autre leçon cruciale pour Israël. Il a fallu vingt ans aux dirigeants d’Europe pour comprendre les causes d’évolutions négatives déterminantes dans leurs propres pays. Cela met en lumière que leur jugement sur des sujets d’importance essentielle ne peut être pris pour argent comptant. On a une preuve supplémentaire de leur impuissance, depuis qu’ils sont confrontés à la crise de l’Euro.

Les hommes politiques israéliens ne devraient pas hésiter à évoquer cette vérité. C’est l’un des nombreux arguments forts d’Israël qui lui permet d’expliquer pourquoi l’Europe qui a suivi depuis si longtemps des principes politiques érronés à domicile, fait la même chose, lorsqu’il s’agit du Moyen-Orient.

Le Dr. Manfred Gerstenfeld préside le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adapté par Marc Brzustowski

[/do]





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap