toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le leader d’Ennahda et futur premier ministre tunisien, Hammadi Jebali, annonce le sixième califat


Le leader d’Ennahda et futur premier ministre tunisien, Hammadi Jebali, annonce le sixième califat

Le mouvement Ennahdha (Ennahda) a organisé dimanche 13 novembre 2011 au théâtre de plein air de Sousse, un meeting gigantesque avec la participation des leaders du parti dont notamment son secrétaire général Hammadi (Hamadi) Jebali, ainsi que Samir Dilou et Monia Ibrahim. A été conviée à ce meeting également, Houda Naïm, membre du mouvement islamique palestinien «Hamas».

Hamadi Al-Jabali : « La conquête de Jérusalem a commencé ici, si Allah le veut. La révolution arabe a commencé ici, et la victoire du peuple tunisien a commencé ici. La conquête va commencer ici, si Allah le veut. Vous pouvez être assuré de cela, mes frères. Frères, vous êtes témoin d’un divin moment historique: une nouvelle ère dans la civilisation, si Allah le veut, le sixième califat !  »

[do action= »insert-tableau »]M. Jebali, dans son discours, a affirmé que le moment était grandiose et historique, en évoquant la symbolique de voir les drapeaux de la Tunisie et celui d’Ennahdha, flotter côte-à-côte.

Il a précisé que la présence de la militante islamiste palestinienne est très symbolique, car «la libération de la Tunisie, entrainera inchallah la libération d’El Qods.

Il a déclaré solennellement «qu’il s’agit là d’un moment divin, dans un nouvel Etat, dans un 6ème Califat, inchallah (4’26’’)».

De son côté, Houda Naïm, a exprimé son émotion et son bonheur à partager cette victoire tunisienne en affirmant que « le peuple palestinien s’est complètement identifié au Tunisien et qu’avec la «libération» de la Tunisie, la libération de la Palestine suivra inchallah« .


Rappel video : Fin février 2011, lors du débat « Mise au point » de la RTBF : « Quand le monde arabe s’éveille », Louis Michel, député européen, accusait l’Ambassadeur d’Israel d’agiter, je cite, « le spectre du fondamentalisme », simplement parce que Madame Samash, pleine de bon sens, soulignait que ces pays du Maghreb, en plein soulèvements populaires, n’avaient jamais connu de réels systèmes démocratiques.
Fin février 2011, sur la RTBF, le simple d’évoquer la possibilité de passage d’une dictature à une autre, islamiste, en l’occurence suscite un tollé d’indignation !
Au diable les bon penseurs européens qui se réjouissaient du vent de liberté soufflé par le printemps arabe.
Aujourd’hui, retour à la réalité avec l’arrivée de l’hiver islamiste avant l’heure ! La chute va être brutale pour certains.


[/do]





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap