toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La partition de Jérusalem : Des attaques arabes de 1947 à la destruction du quartier juif en 1948. Dossier


La partition de Jérusalem : Des attaques arabes de 1947 à la destruction du quartier juif en 1948. Dossier

Nous vous proposons ce magnifique document qui nous permet de mieux comprendre comment les arabes ont annexé les quartiers-est de Jérusalem, ont expulsé les habitants juifs et ont détruit leurs quartiers. Ce document est à garder précieusement dans votre bibliothèque et à diffuser au plus grand nombre

Retour sur les origines d’une question controversée

Par Sacha Bergheim

À peine vingt ans après la réunification de Berlin, la communauté internationale continue d’appuyer l’exigence arabe de diviser Jérusalem en deux parties. Si Checkpoint Charlie appartient maintenant aux attractions berlinoises, l’Université Hébraïque de Jérusalem ou l’hôpital Hadassah, construits vingt années avant le plan de partition, et situés d’après cette ligne de séparation arbitraire dans la partie orientale, doivent-ils être détruits?

Symbole de la Guerre froide, ville occupée militairement afin de maintenir un statuquo (Berlin-Ouest divisée en secteurs américain, britannique et français et Berlin-Est sous contrôle soviétique), comment l’idée de partition pourrait-elle devenir la clé de voûte d’un plan de paix?

Face ce qui est devenu un prêt-à-penser incontournable et un présupposé lancinant de tout discours sur « la paix au Proche-Orient », que dit l’histoire? Comment cette ville jamais divisée a-t-elle été coupée en deux lors de la guerre de 1948?

Ce retour sur l’histoire de l’annexion par la Légion arabe de la partie orientale de Jérusalem permet de comprendre en quoi une telle proposition est en soi synonyme de perpétuation du conflit. La paix ne se construit pas en traçant arbitrairement une ligne sur une carte, mais dans l’esprit et le cœur des habitants.

Le fait que la plupart des habitants arabes de Jérusalem privilégieraient refuser habiter dans un futur Etat arabe en dit long sur les chances d’une feuille de route où la branche d’olivier a depuis longtemps été remplacée par la propagande haineuse et le sang des victimes. Entrons dans le vif du sujet…

Par Sacha Bergheim pour Israël-flash

Cliquez sur l’image pour télécharger le document


 

Copyright © Israël Flash







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “La partition de Jérusalem : Des attaques arabes de 1947 à la destruction du quartier juif en 1948. Dossier

    1. Ixiane

      Jérusalem est la ville de David, la ville millénaire du peuple juif, personne ne pourra l’empêcher de la développer !!
      Jérusalem est la CAPITALE ETERNELLE du peuple juif; il n’y a rien d’autre à ajouter!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap