toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La démocratie en marche arrière en Tunisie : « Les mères célibataires n’ont éthiquement pas le droit d’exister » pour le parti islamiste Ennahdha !


La démocratie en marche arrière en Tunisie : « Les mères célibataires n’ont éthiquement pas le droit d’exister » pour le parti islamiste Ennahdha !

Le débat a toruné autour des inquiétudes des femmes tunisiennes qui ne cessent d’augmenter depuis que le parti Ennahdha, accusé d’avoir un double discours, ait remporté les élections. Et en réponse à l’invitée ( Mme Nadia) de la Radio, qui a suggéré de décréter une loi préalable d’encadrer les mères célibataires et de préserver leurs droits, la représentante d’Ennahdha a formellement sanctionné les mères célibataires en Tunisie.

Souad Abderrahim a désigné ces dernières de femmes aux mœurs légères n’ayant aucun mérite. Elle a déclaré que les mères célibataires sont une infamie dans une société arabo-musulmane telle que la Tunisie.

Par la même occasion, Souad Abderrahim a incriminé les mères célibataires et a souligné qu’il serait honteux pour les tunisiens d’essayer de trouver des solutions concernant la situation abominable de ces dernières ! « J’ai honte des autres pays arabes quand je vois un peuple arabo-musulman essayant de justifier des femmes qui ont péché ! » « Éthiquement, elles n’ont pas le droit d’exister. »

Loading...

Par ailleurs, la représentante d’Ennahdha a souligné que seules les victimes de viol ont droit à la protection de la loi. Pour les autres, notamment celles qui ont « volontairement» des relations et des enfants hors mariage, il est inadmissible de leur procurer une telle protection.

Dans ce même contexte, Souad Abderrahim a ajouté qu’en tant que tunisiens, nous devrions préserver nos mœurs et se battre pour une liberté conforme aux normes d’une société arabo-musulmane, conforme aux coutumes et aux traditions. « Il n’y a pas de place pour une liberté intégrale ou absolue ».

Pour ceux qui comprennent l'arabe, l'interview :

 
Source : Tuniscope.com, par J.Nadiya




Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *