toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Nobel de chimie à l’Israélien Daniel Shechtman


Le Nobel de chimie à l’Israélien Daniel Shechtman

Le prix Nobel de chimie a été attribué, mercredi 5 octobre, à l'Israélien Daniel Shechtman pour sa découverte des quasi-cristaux, des configurations atomiques que l'on pensait jusqu'alors impossibles, a annoncé le comité Nobel dans un communiqué. "Le prix Nobel de chimie 2011 a fondamentalement modifié la conception d'un solide par les chimistes", précise le comité.

Le 8 avril 1982, il a découvert un cristal dans lequel "les atomes étaient assemblés dans un modèle qui ne pouvait pas être répété", contrairement aux lois de la nature, selon le communiqué de l'Académie royale suédoise des sciences. Cette découverte appelée quasi-cristaux correspond "aux fascinantes mosaïques du monde arabe reproduites au niveau des atomes : une forme régulière qui ne se répète jamais".

>> Les quasi-cristaux expliqués par le comité Nobel (PDF, en anglais)

Loading...

 

Un schéma explicatif des recherches sur les quasi-cristaux menées par Daniel Schechtman.

Un schéma explicatif des recherches sur les quasi-cristaux menées par Daniel Schechtman.DR

L'assemblage des atomes dans les quasi-cristaux est très serré et permet de renforcer les matériaux. Les retombées commerciales de cette découverte ne sont pas négligeables. Les quasi-cristaux sont ainsi utilisés dans la fabrication des poêles à frire ou des machines comme les moteurs Diesel, soumis à de très fortes températures et pressions.

DÉCOUVERTE "TRÈS CONTROVERSÉE"

Jusqu'à cette découverte, les scientifiques considéraient que dans un solide, les atomes devaient s'assembler avec un motif symétrique pouvant se répéter périodiquement afin de former un cristal. L'image apparue dans le microscope électronique du professeur Shechtman était si incroyable qu'elle a été longtemps combattue par l'establishment scientifique, souligne le comité Nobel. Cette découverte "très controversée" était considérée aussi "impossible que de fabriquer un ballon à l'aide uniquement de morceaux de forme hexagonale alors qu'il faut également des pentagones", explique le comité.

"Les mosaïques apériodiques, comme celles découvertes au palais de l'Alhambra en Espagne et au sanctuaire de Darb i-Imam en Iran, ont aidé les scientifiques à comprendre ce à quoi les quasi-cristaux ressemblaient au niveau atomique", poursuit le jury. Dans les quasi-cristaux, les motifs atomiques sont réguliers, suivent les règles mathématiques, mais ne se répètent pas.

M. Shechtman est né en 1941 à Tel-Aviv et il est professeur émérite à l'Institut de technologie israélien à Haïfa.

 

source

Learn Hebrew online

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *