toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Guilad Shalit : la liste des terroristes libérés en l’échange de Shalit publiée, par Grey Owol


Guilad Shalit : la liste des terroristes libérés en l’échange de Shalit publiée, par Grey Owol

Les services pénitenciers israéliens publient la liste des 477 noms des terroristes qui seront relâchés en échange du Guilad Shalit. 550 autres suivront dans un deuxième temps.  
Dans la nuit du samedi 15 octobre, les services de prison israéliens ont publié sur leur site internet une liste de 477 terroristes qui seront relâchés en échange de la libération de Guilad Shalit.

 
Cette liste contient 450 hommes, dont 280 condamnés à la prison à perpétuité, ainsi que 27 femmes. Tous les prisonniers dont les noms figurent sur cette liste ont été informés dimanche 16 octobre de leur libération prochaine. 550 prisonniers supplémentaires à libérer doivent encore être sélectionnés par Israël.
 
Consulter la liste  ICI
 
Parmi les prisonniers condamnés à perpétuité certains noms attirent l’attention, tels que Yehia Sanwar, condamné pour le kidnapping et le meurtre de Nachshon Wachsman, mais qui est également le fondateur de la branche armée du Hamas à Gaza, et l’ancien président du comité des prisonniers du Hamas. Son frère a participé aux négociations de la libération de Guilad Shalit. On trouve également le nom de Jihad Yaghmur, lui aussi impliqué dans le meurtre de Nachshon Wachsman.
 
Mohammed Shratkha, chef de la cellule terroriste qui avait kidnappé et assassiné Ilan Sa’adon et Avi Sasportas, sera également libéré. Commandant de l’unité 101 du Hamas et ancien partenaire de Mahmoud Al-Mabhouh, M. Shratkha a été condamné trois fois à la prison à vie.
 
Figure également le nom d’Ibrahim Shammasina, impliqué dans les meurtres des adolescents Ronen Karamani et Lior Tubul, du chauffeur de taxi Rafi Doron, et du soldat Yeshoshua Friedberg.
 
On trouve aussi le nom de Walid Anajas, condamné 36 fois à la prison à vie pour sa participation à l’attentat du Moment Café et dans une attaque terroriste à Rishon Lezion.
 
Les trois terroristes responsables de l’explosion d’une bombe dans un bus à Haïfa en 2002 seront également relâchés. Les parents des victimes ont d’ores et déjà annoncé qu’ils déposeraient une requête devant la Cour suprême pour empêcher leur libération.
 
Le plus vieux prisonnier à être libéré sera Mohammed Hemad, arrêté en 1976.
 
Au total, 131 terroristes rentreront chez eux à Gaza, 54 retourneront en Judée-Samarie, ou à Jérusalem-Est sous certaines restrictions, 204 seront expulsés à l’étranger, 17 seront expulsés pour trois ans à Gaza, et 144 de façon permanente. Six des prisonniers sont des Arabes israéliens, ils rentreront chez eux en Israël. Les femmes rentreront à leur domicile, à l’exception d’Amna Muna, responsable de la mort de l’adolescent Ofir Nahum, et d’Ahlam Tamimi, qui avait participé à un attentat à la bombe dans un restaurant de Jérusalem, tuant 15 personnes. Amna Muna sera expulsée à Gaza et Ahlam Tamimi en Jordanie.
 
Le ministère de la Justice a ouvert un centre d’appel afin d’informer les citoyens et de recevoir les plaintes. Les victimes des familles ont 48h à dater de la publication de la liste pour formuler une objection. Ce centre d’appel sera en fonction jusqu’à ce que l’accord soit appliqué.
 
Tsahal et les établissements de sécurité sont en train de prendre les mesures nécessaires à la mise en place de l’accord. Les prisonniers sur le point d’être libérés vont subir un examen médical avant d’être rassemblés aux prisons de Ketziot et d’Hasharon. Le ministère de la Défense va évaluer l’état des frontières en amont du transfert de 300 prisonniers à Gaza. 96 prisonniers devraient également passer par le point de contrôle de Kalandyia.
 
L’armée israélienne fournira à Guilad Shalit un support médical dans les semaines à venir, puis sa réhabilitation sera prise en charge par le ministère de la Défense. Le ministère a déclaré que Shalit serait considéré comme victime de troubles post-traumatiques, ce qui lui permettra de suivre un suivi psychologique à vie. Il devrait également obtenir le statut de vétéran invalide.

Guysen

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap